Que nous soyons photographe amateur ou professionnel, un jour ou l’autre l’envie d’exposer son travail photographique émerge. Nicolas Poizot a eu l’excellente initiative de publier le livre « Exposez vos photographies » et il vient nous parler de sa démarche dans cet article.

Exposez vos photographies - Nicolas Poizot

Exposez vos photographies

Tout d’abord un grand Merci à Bernie pour cette tribune sur son blog pour mon livre.

Juste histoire de me présenter succinctement, je suis photographe et je participe depuis de nombreuses années à différents événements photographiques (festivals, expositions collectives et résidence d’artiste).

Ma plus grande expérience en termes d’organisation est celle des Echappées Belles que j’avais co-créées avec un autre photographe et dont nous avons réalisé six éditions sur Paris, y exposant à chaque fois neuf photographes. Organiser un événement artistique est compliqué mais tellement riche en échanges. Tellement riche en discussion, en confrontation de nos points de vue, de nos connaissances, de notre sensibilité photographique.

 

Cela fait déjà un certain temps que je réfléchis à poser tout cela en mots. C’est chose faite à travers ce livre : Exposez vos photographies. Ce livre s’adresse particulièrement aux débutants mais je l’ai conçu pour que les photographes ayant déjà exposé y trouve aussi beaucoup de matière, y compris pour organiser leur propre événement.

 

Je l’ai organisé en cinq grandes parties que je vous présente ici.

 

Trouver un lieu pour exposer ses photos

 

Sans doute la première difficulté pour un photographe. Quelques soient votre niveau, il arrive à un moment où il est temps de montrer vos images sur un mur. Et là se pose la grande question, Oui, mais Où?

Que l’on soit juste photographe amateur ou professionnel, trouver un lieu reste compliqué. A mon sens montrer son travail est impératif. Evidemment si vous êtes amateur, c’est surtout pour le plaisir.

Plaisir de voir vos images dans un lieu, plaisir de les montrer à des visiteurs que vous ne connaissez pas, plaisir de pouvoir échanger sur votre travail. Pour l’auteur-photographe la problématique est sans doute un peu différente, puisqu’il cherche à montrer son travail au bon endroit, au bon public.

Mais quoiqu’il en soit la notion importante reste la visibilité. Rendre visible son travail. Ce pourquoi on passe des heures à attendre ou à travailler sa photographie.

Je crois me rappeler que mes premières photo exposées c’était dans mon box (semi openspace) à la défense. Pour distraire mes collègues. Les faire sourire.

Dans cette partie je parle donc de cette notion de visibilité, mais aussi de tous les lieux et événements qui peuvent vous permettre d’exposer vos photographies.

J’espère avoir été le plus exhaustif possible. Notamment dans mon approche lieu par lieu en indiquant comment pouvoir y entrer. Certains sont évidemment plus faciles que d’autres. Tout dépendra de vos objectifs et de l’étape où vous en êtes dans votre parcours photographique.

Quand je parle de lieu, c’est aussi au sens large puisqu’il existe en France des événements entièrement réservés à la photographie. Evénement lors desquels vos photographies seront montrées à un grand public.

Pour chaque lieu, je présente les avantages, les inconvénients, l’interlocuteur privilégié, l’accessibilité, le coût, l’organisation, la visibilité et les ventes. Cela classe sans doute les lieux par difficulté.

 

En conclusion

  • Candidater régulièrement c’est de la persévérance pour améliorer la visibilité de votre travail
  • Trouver un lieu pour exposer n’est pas forcément compliqué.
  • Faire un dossier artistique vous permettra de candidater et de clarifier la présentation de votre travail lors de votre exposition
  • Connaître le mode de sélection d’un événement ou d’un lieu améliorera vos chances

 

Préparer votre exposition

 

Une fois que vous avez trouvé lieu, vous n’en être finalement qu’au début. C’est d’ailleurs à ce moment là que le vrai stress commence ;)

Consciemment ou inconsciemment il y a certaines choses à faire. Notamment définir un calendrier. Que vous l’écriviez sur papier ou non, la date butoir de l’exposition existe. Il va donc falloir vous organiser pour que tout soit prêt à temps.

Au final d’ailleurs j’ai tendance à dire que préparer son expo, c’est construire un projet (mon ancienne expérience). Il y a un planning, il y a un budget et il y a des ressources.

Le planning c’est le temps dont vous disposez jusqu’au démarrage de l’expo. Le budget c’est l’argent que vous allez y consacrer (et ça peut monter vite, très vite). Les ressources ce sont tous les partenaires auxquels vous allez vous adresser (fabrication des images, des cartes de visite, l’organisation du lieu…).

Oui vous avez mis le doigt dans un bel engrenage. 

Dans cette section, c’est tout cela que je vous explique. Comment poser par écrit votre échéancier? Comment définir l’argent que vous voulez/pouvez y dédier?

Pour les ressources on parle évidemment des différentes solutions en ligne ou en local qui pourront vous aider à fabriquer votre exposition.

Lors de la fabrication de votre exposition, vous allez devoir vous poser la question de la finition, cadre/passe-partout, dibond, caisse américaine. Faire des tirages photographiques que vous encadrerez ou une impression directe. Des choix qui seront pilotés par votre budget, le nombre ‘image et le rendu que vous voulez obtenir. Les partenaires à ce sujet là ne manquent pas.

 

L’objectif de cette partie est vraiment de vous assister dans la réalisation de la préparation. Fabriquez l’exposition n’en est qu’une partie. Vous devrez réfléchir aux cartes de visite, aux encarts de présentation, à la fabrication de produits dérivés (mini tirage, poster…) et bien évidemment si vous souhaitez amortir votre exposition, la grande question : définir le prix de vos images à la vente. Et je vous assure que c’est une question plus que récurrente.

 

 

En conclusion

  • Une exposition se gère comme un projet avec un budget et un planning à respecter
  • Le choix de la série, ainsi que le nombre d’images et leur cohérence doivent être mûrement réfléchis
  • Bien choisir le partenaire qui réalisera vos tirages, donnera de la puissance à vos images, à travers le papier choisi et l’interprétation de l’image
  • Le choix du support doit être défini en fonction de votre budget et de la meilleure manière de mettre en avant vos images
  • Avant l’exposition vous devez déterminer le prix de vente de vos oeuvres
  • La notion de produits dérivés est à considérer, notamment pour amortir rapidement les frais d’une exposition

 

Montage de l'exposition

 

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ça n’est pas le jour du montage qu’il faut découvrir le lieu. En fonction de celui-ci et de l’importance de cette exposition pour vous, je vous conseille d’étudier le lieu de l’exposition. Bien avant sur plan ou en vous déplaçant.

Evidemment dans le cas où vous avez votre mot à dire. En festival votre degré de liberté sera mince. Dans d’autres lieux, c’est un travail qui se fera à deux, avec un membre de l’organisation. Mais dans tous les cas, étudier le lieu vous permettra de réfléchir au nombre d’image à fabriquer, à la taille des supports et à la manière de les montrer. Ce qui sera utile pour que votre budget ne s’envole pas.

Cette partie je la commence par la boîte à outils. Quelque soit l’endroit et le sérieux de l’équipe sur place, une boîte à outils spécifiquement pour le jour J vous évitera de mauvaises surprises. Je passe en revue les différents types de fixation utilisés dans les lieux d’expo. Y être familiarisé vous fera gagner du temps et de la bonne humeur lors du montage.

Tous les lieux ne sont pas équipés pour exposer, votre autonomie sur le sujet vous aidera lors du montage.

Une fois votre exposition mise en place, préparez vous un endroit pour y mettre en évidence votre présentation, vos cartes de visite et si vous le souhaitez un livre d’or.

Les cartes de visite est le lien que vos visiteurs vont pouvoir emmener. Le livre d’or est celui que vous garderez de vos visiteurs après l’exposition.

Un dernier point, un lieu c’est plus que ça, c’est de l’humain. C’est une équipe, ou un patron, ou des bénévoles. Il va donc falloir travailler avec eux pour identifier toute ce qui peut vous faire gagner du temps lors du montage.

Il m’est arrivé sur un festival d’avoir préparer une boîte à outils très complète car l’on m’avait indiqué qu’il fallait être autonome. J’avais tout, perceuse, visseuse, clous, vis… Il me manquait juste un escabeau… Heureusement quelqu’un de l’équipe a réussi à m’en trouver un…

 

En conclusion

  • Etudier le lieu de votre exposition pour que votre travail soit mis en valeur de manière optimale
  • Connaître et respecter les membres de l’équipe vous accueillant est important dans les phases préparatoires et lors du déroulement de l’exposition
  • Les cartels de présentation, les cartes de visite, le livre d’or sont des éléments qu’ils ne faut pas négliger car ils font le lien
  • Une bonne préparation du montage impose d’être autonome en terme d’outillage afin d’éviter de mauvaises surprises

 

La communication

 

C’est sans doute polémique, mais une exposition est un produit. C’est mon point de vue. Et même un très bon produit ne sera vu que si la communication est bonne. Tout l’objet de cette partie est de vous donner les clefs et les codes pour préparer la communication autour de votre exposition.

Que cela soit avant, pendant et même après. Il y a plusieurs choses à prévoir que cela soit sur votre site web, sur votre page Facebook, une newsletter. Tout cela est important pour rallier le public à événement et notamment pour que le jour de votre vernissage soir une réussite.

Mais il n’y a pas que ça. Préparer votre présentation, ce que vous allez dire de votre travail au public est important. L’erreur classique pour un photographe est de parler technique. Or ça n’est pas ce qu’attend le public. Ca n’est pas le comment mais le pourquoi qui va permettre un dialogue entre vous, votre travail et le public. C’est un point que peu de photographes prennent en compte et pourtant c’est extrêmement important. Parler avec son cœur est plus intéressant que de montrer ce qu’il y a sous le capot.

Dernier point réaliser un petit dossier de presse et ne vous privez pas de l’envoyer à la presse généraliste ou spécialisée. Rappelez vous que vous avez préparé un encart avec votre biographie et la présentation de votre travail. Ce texte et quelques visuels seront parfaits pour ça. Attention à vous coordonner avec l’équipe du lieu. S’il y a un responsable communication sur place, ne faites pas les choses en double.

 

En conclusion

  • La communication est essentielle pour votre exposition
  • Sachez communiquer vers votre public lors des événements comme le vernissage ou les permanences
  • Utiliser les outils modernes pour mettre en avant votre travail et l’exposition
  • La presse Papier ou Web est toujours à la recherche d’information concernant les événements culturels

 

Organiser un événement

 

Cette partie même si elle vous semble optionnelle en tant que photographe, vous montrera l’envers du décor. Monter une exposition c’est bel et bien le travail de 2 parties, vous et l’organisation en face. Savoir comment fonctionne une équipe vous donnera de bonnes informations sur ce que vous pouvez attendre d’eux et comment elle fonctionne.

Si de plus cela vous intéresse de créer un événement, je partage ici la plus belle expérience que j’ai connu. La création avec un autre photographe Vincent de l’exposition collective Les Echappées Belles. De 2011 à 2014, après à peine un an de préparation, nous avons exposé près de 50 photographes. Ce fut une très belle expérience que je souhaite partager avec vous dans cette section.

Au-delà du secret de fabrication et des recettes que nous avions mis en place, je vous donne plusieurs documents qui vous permettront de créer un événement professionnel comme les statuts de l’association, la convention, la fiche technique et la construction d’un dossier de presse. Créer un événement, c’est beaucoup, beaucoup d’administratif. C’est rebutant. Dans notre cas, il s’agissait de mois de travail en amont dès l’appel à candidature, un week-end d’enfer avant le début pour préparer les dernières choses y compris le vernissage. Pour le plaisir de passer une semaine avec neuf auteurs, une semaine d’échanges, de discussions.

 

En conclusion

  • Créer et gérer un événement est gratifiant mais doit être fait sérieusement notamment dans vos relations avec les artistes
  • Un événement doit être à l’image du coeur de l’équipe qui l’anime
  • La partie administrative, même si elle n’est pas la plus intéressante, existe forcément pour la crédibilité de l’événement auprès des institutionnels
  • Un événement c’est aussi des partenaires qui apportent des compétences que vous n’avez pas

 

Voilà je crois avoir fais le tour de ce que vous pourrez trouver à l’intérieur de ce livre. J’espère surtout qu’il vous aidera à préparer au mieux vos expositions.

Et je profite de ces derniers mots pour remercier encore Bernie de cet espace qu’il m’a prêté pour vous présenter tout cela.

Que cela soit sur le site ou à la fin du livre, vous trouverez me coordonnées, n’hésitez pas à m’écrire, afin de me faire part de vos retours.

Nicolas

nicolas poizot  credit photo  Vincent Le Roy

Nicolas Poizot  credit photo  Vincent Le Roy

Concours

exposez vos photographies nicolas poizot

Je remercie vivement Nicolas pour ses explications très claires sur son livre « Exposez vos Photos ». Nicolas m’a proposé d’offrir son livre en version numérique et j’ai donc le plaisir de vous annoncer qu’un concours pour le gagner sera organisé très prochainement, soyez attentifs!

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Exposition, #Photographies, #Livres

Partager cet article