bernieshoot-arborescences-pujol

Arborescences, exposition de Pierre Luc Poujol

Le dialogue entre l’homme et l’arbre : l’exposition « Pierre-Luc Poujol. Arborescences » au musée Paul Valéry

Du 23 mars au 26 mai 2024, le musée Paul Valéry ouvre ses portes pour accueillir une exposition d’art contemporain d’une importance particulière : « Pierre-Luc Poujol. Arborescences ». Cette exposition offre une plongée fascinante dans l’univers artistique de Pierre-Luc Poujol, mettant en lumière sa relation profonde avec l’arbre, symbole omniprésent dans son œuvre.

L’arbre comme sujet d’évolution artistique :

Au cœur du travail de Pierre-Luc Poujol, l’arbre n’est pas simplement un motif pictural, mais plutôt un élément dynamique en constante évolution. L’artiste explore une diversité de techniques, telles que le dripping, la résille et la toile délavée, pour exprimer la richesse de son interprétation de l’arbre. Cette diversité témoigne de sa volonté de ne jamais confiner cet élément à une représentation univoque.

La résonance contemporaine de l’arbre :

Dans un monde confronté aux défis du changement climatique et des catastrophes naturelles, l’arbre revêt une nouvelle signification dans l’œuvre de Pierre-Luc Poujol. Il devient le reflet des menaces qui pèsent sur notre environnement, symbolisant à la fois la fragilité et la résilience de la nature face à l’impact de l’activité humaine.

L’évolution vers une collaboration avec la nature :

Pierre-Luc Poujol ne se contente pas de représenter la nature ; il collabore avec elle. En abandonnant progressivement les outils conventionnels de la peinture au profit de fragments de végétaux et de matériaux naturels tels que la cendre ou le bois brûlé, l’artiste fusionne son art avec les éléments même qu’il représente. Cette approche confère à ses œuvres une qualité organique et une connexion palpable avec le monde naturel.

Des œuvres singulières porteuses de sens :

Le résultat de cette démarche artistique unique se manifeste à travers des œuvres d’une grande puissance évocatrice. Dans leur simplicité apparente, ces œuvres révèlent des couches de significations, invitant le spectateur à une contemplation profonde. Les arbres de Pierre-Luc Poujol deviennent ainsi des idéogrammes chargés de symboles, dont la beauté évoque à la fois l’espoir et la menace de leur disparition imminente.

L’arbre dans tous ses états

L’inspiration des racines : Le lien intime de Poujol avec la nature

La peinture de Poujol, aussi libre soit‑elle de tout réalisme et de tout expressionnisme, n’en est pas moins sous‑tendue par un profond sentiment de la nature et, en particulier, par une relation intime avec le végétal. Des séjours qu’il a faits enfant dans la ferme de son grand‑père et de ses études dans un lycée agricole, il a gardé un amour de la terre qui a nourri sa vocation et sa démarche artistiques.

Au cœur de l’histoire : La symbiose entre agriculture et culture

L’agriculture n’a‑t‑elle pas été à l’origine de notre civilisation ? J’aime à rappeler qu’elle partage avec la culture la même étymologie : le verbe colo, is, ere signifiait en latin à la fois cultiver son champ et honorer les dieux.

On dit souvent les paysans insensibles à la beauté des paysages, mais ce sont eux qui les ont façonnés au fil des siècles, et la recherche du rendement n’a pas toujours exclu le souci esthétique, dont témoignent par exemple les cultures en terrasses ou l’impeccable alignement des ceps de vigne.

Poujol prend soin des arbres de son jardin : il veille à leur arrosage, aime à les tailler pour les rendre plus forts et plus harmonieux, s’attarde à caresser longuement leur écorce ; et quand il se poste debout pour les contempler, sa haute stature fait de lui un arbre parmi les arbres.

L’arbre révélé : Exploration à travers les tableaux de Poujol

Il les observe dans tous leurs états, qui lui ont inspiré plusieurs séries de tableaux qui marquent autant d’étapes de son itinéraire et dont l’ensemble constitue une véritable arbographie, pour reprendre le titre de l’une d’entre elles. Chacune se concentre sur une partie ou un aspect de l’arbre et mobilise une technique différente. D’un motif unique, Poujol propose ainsi une étonnante variété d’approches, qui renouvellent à la fois l’image de l’arbre et le visage de sa peinture.

Pierre-Luc Poujol

Pierre-Luc Poujol, né en 1963 au cœur des Cévennes, a amorcé son parcours artistique avec éclat. En 1984, il s’est lancé dans des études d’arts appliqués à Bordeaux, où il s’est distingué en décrochant le titre de major de sa promotion, remportant les premiers prix de dessin, de perspectives et de croquis. Après des années partagées entre la France et les États-Unis, il a finalement établi son atelier de façon permanente dans le Sud de la France, près de Montpellier, en 2018.

Bercé par les racines paysannes de son grand-père agriculteur et influencé par l’environnement spirituel de son père pasteur, Pierre-Luc Poujol a développé dès son jeune âge une sensibilité particulière envers le monde et la nature qui l’entourait. Ses premières explorations artistiques se sont concentrées sur l’écorce des arbres, où il a cherché à sonder leur âme, utilisant des techniques de projection et de dripping pour s’en approcher au plus près. Malgré ces débuts, l’artiste n’a cessé d’expérimenter, toujours en dialogue constant avec la matière et le support. Au fil du temps, il a diversifié ses approches artistiques, intégrant des outils singuliers tels que des branches d’arbres qu’il a lui-même conçues, ainsi que des médiums organiques qu’il récolte, tels que les cendres et les écorces.

Engagé dans son art et dans les questions environnementales, Pierre-Luc Poujol a pris un nouveau rôle en devenant le premier ambassadeur de l’ONG française Coeur de Forêt au printemps 2022. Il prête ainsi sa voix et ses pinceaux pour la préservation de la biodiversité, mettant en avant son engagement en faveur de la protection de notre environnement.

Pierre-Luc Poujol. Arborescences, une exposition captivante

L’exposition « Pierre-Luc Poujol. Arborescences » au musée Paul Valéry offre une exploration captivante de la relation entre l’homme et l’arbre à travers le prisme de l’art contemporain. En donnant voix à la beauté fragile de la nature et à sa lutte pour la survie, les œuvres de Pierre-Luc Poujol invitent à une réflexion profonde sur notre responsabilité envers l’environnement et sur la nécessité d’une harmonie renouvelée entre l’homme et la nature.

Arborescences-affiche-exposition-pujol

Informations utiles

Exposition « Pierre-Luc Poujol. Arborescences »

Commissariat

Stéphane Tarroux, conservateur en chef du patrimoine, directeur du Musée Paul Valéry

Catalogue

Éditions Loubatières, avec des essais de Michel Collot et Laurent Fabre. Broché, 142 p, 24 × 29 cm, 29 €

Musée Paul Valéry

148, rue François Desnoyer – 34200 – Sète

Tél. : (33) 04 99 04 76 16

www.museepaulvalery-sete.fr

Jours et horaires d’ouverture

Du mardi au dimanche de 10h à 18h.

(le musée est fermé le lundi).

Visites commentées du mercredi et samedi à 15h.

Restaurant du musée « Midi Là-haut »

Ouverture sur les horaires du musée

(fermé le lundi et mardi).

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11194

24 commentaires

  1. Oh I saw an article about trees today on BBC.
    There’s a tree in Poland just won the European Tree of the Year.
    I think the tree is called Heart of the Garden, or something.

  2. Une exposition qui m’aurait plu, l’arbre a toute sa place dans nos vies et le faire vivre dans l’art est une bonne façon de nous le rappeler .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *