bernieshoot exposition florale orchidee

Mille & une orchidées exposition florale

Cette édition annuelle incontournable du Jardin des Plantes met en avant cette fois-ci les divers métiers liés aux orchidées. Les visiteurs auront l’opportunité d’explorer les coulisses de cette passion à travers les témoignages de nos jardiniers, botanistes, producteurs et amateurs qui contribuent à cette onzième édition. Deux parcours « coups de cœur » viendront également enrichir l’expérience de visite en présentant des scènes foisonnantes.

Cet événement, qui enchante les yeux et l’esprit, célèbre la diversité de cette famille de plantes fascinante, comptant parmi les plus variées avec 25 000 espèces répertoriées et une répartition géographique étendue, même en dehors des zones tropicales. Pour le plus grand plaisir des visiteurs, plusieurs centaines de corolles animeront une fois de plus les frondaisons de la serre tropicale. Les espèces, qu’elles soient sauvages ou horticoles, proviendront des serres de l’Arboretum de Versailles-Chèvreloup ainsi que des exposants, peuplant les 1000 m² de cette majestueuse serre construite dans les années 30.

Une année au contact des passionnés

Deux itinéraires « coups de cœur » viendront agrémenter la visite : l’un élaboré par Alain Delavie, notre invité, grand passionné du règne végétal et directeur des rédactions de Rustica, et l’autre par les jardiniers des Grandes Serres et de l’Arboretum de Versailles-Chèvreloup.

L’Arboretum, faisant partie des sites du Muséum, est un vaste espace naturel de 200 hectares ouvert toute l’année, abritant 2 500 variétés d’arbres. Les serres tropicales de cet endroit ne sont normalement accessibles que lors de visites guidées, mais l’exposition offre une occasion exceptionnelle d’admirer de magnifiques spécimens issus de cette collection.

Diverses animations pédagogiques seront proposées pour faire découvrir des orchidées originales ou moins connues, telles que les orchidées sauvages, tout en informant les visiteurs sur l’entretien et le rempotage de leurs variétés favorites.

Comme c’est le cas chaque année, un espace de vente éphémère de 150 m² sera aménagé, permettant aux passionnés d’acquérir de superbes spécimens d’orchidées auprès de spécialistes.

Les exposants invités

La Ville de Paris, à travers le Jardin botanique/Serres d’Auteuil, participe activement à cette exposition depuis ses débuts et se prépare à présenter des spécimens rares issus de ses collections, incluant des fleurs botaniques et des hybrides colorés. Les Serres d’Auteuil, aménagées en 1898, abritent une remarquable collection d’orchidées, notamment des Dendrobium, des Angraecum et des Vanda, qui seront dévoilées pour le plaisir des passionnés et des néophytes.

Cinq producteurs français d’orchidées auront le plaisir d’exposer des plantes originales au cœur de la serre, offrant des scènes foisonnantes de fleurs :

  • L’Orchidium, créé en 2000 à 25 km de Blois, dirigé par une équipe passionnée, présentera une large gamme de plantes fleuries hybrides et botaniques, avec une attention particulière cette année pour les orchidées odorantes.
  • La maison Vacherot & Lecoufle, établie depuis 1886 et dirigée par la 5e génération, située à Boissy-Saint-Léger, exposera sa collection historique de référence, particulièrement les Cattleya et les Paphiopedilum répertoriés au CCVS.
  • Les Orchidées du Val d’Yerres, établissement créé en 2013 à Brunoy (91), expert dans l’univers des épiphytes tropicales, présentera une grande variété d’orchidées pour sa troisième participation à l’exposition, partageant volontiers ses connaissances et sa passion.
  • Ryanne Orchidée, établi en 2005 à Bavay près de la frontière belge, participera depuis la 2e édition de l’exposition, mettant en avant des orchidées préparées avec soin depuis plusieurs mois pour offrir une floraison optimale en février.
  • La Cour des Orchidées, créée en 2004 à Gometz-le-Châtel (91), une pépinière spécialisée dans des plantes peu communes, cultivera plus de 10 000 orchidées du monde entier, se distinguant par la création d’hybrides inédits et le travail continu de sélection sur les espèces botaniques.

Les associations

La Fédération France Orchidées (F.F.O), fondée en 1969, s’engage dans la promotion de la connaissance, la protection et la culture responsable des orchidées, participant ainsi à l’exposition depuis ses débuts. La FFO publie une revue trimestrielle, l’Orchidophile, diffusée à l’échelle mondiale dans le monde francophone.

Quant à l’Association Française, Culture et Protection des Orchidées (A.F.C.P.O.), présente à l’exposition depuis 2013, elle joue un rôle crucial au sein de l’événement : « Disponible tous les jours pour prodiguer des conseils aussi bien aux connaisseurs qu’aux novices, nous organiserons également des animations dédiées au rempotage des orchidées. »

Catasetum pileatum var. imperiale © MNHN F-G Grandin
Catasetum pileatum var. imperiale © MNHN F-G Grandin

Informations utiles

Du 8 février au 4 mars 2024

Grandes serres du Jardin des Plantes

Animations « Orchidées… sauvages ! » : Qu’est-ce qu’une orchidée, découverte des orchidées sauvages et des explications sur la création des variétés cultivées. Tous les jours pendant les vacances scolaires zone C et tous les mercredis et week-end hors vacances scolaires : à 14h, 15h et 16h.

Conseils de la FFO france-orchidees.org et de l’AFCPO afcpo.fr.

Accès par le Jardin des Plantes, 57 rue Cuvier 75005 – Métro Gare d’Austerlitz, Censier ou Jussieu, en cas de fermeture du jardin accès par le 18 rue Buffon

Ouvertes tous les jours (sauf le mardi) : 10h / 17h et 18h à partir du lundi 28 février (fermeture des caisses 45 min avant)

Tarifs : 9 € et 7 €

jardindesplantesdeparis.fr

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11096

32 commentaires

  1. We can grow a huge variety of orchids in tropical Malaysia.
    Sometimes, we just tie the orchids to another tree, they will grow and attach to the new host like that.

  2. Le jardin des serres d’Auteuil Quel bel endroit , un havre de paix !! Je l’avais visité il y a quelques années . Rolland Garros qui voulait les démolir pour s’agrandir…

  3. Je me souviens d’une floralie j’avais onze ans et l’orchidée, précieuse, avait un lieu d’expo pour elle seule, de nos jours un achat ordinaire vais-je dire, démocratique, je l’ai même en Lego 😉 amitiés, JB

  4. j ‘aime aussi les orchidées
    bien que se ne soit pas mes fleurs préférées .

    j ‘en ai quand même chez moi trois
    bonne fin du dimanche
    kénavo BERNIE

  5. Une exposition certainement tres intéressante . J’aime beaucoup les orchidées , celles de fleuristes et celles que l’on découvre sur les pelouses calcaires en promenade.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *