« La haine » est le tome 1 d’une trilogie écrite par J.B. Phoenix  et qui est publié aux éditions Stellamaris.

La Haine Tome 1

La Haine Tome 1

Surhommes

Suite à cet article où j’annonçais que la librairie Gibert aurait la chance de recevoir  Jay Bee Phoenix  en dédicace à Toulouse, l’auteur m’a gentiment adressé son ouvrage.

Ce livre de science-fiction dont l’histoire se déroule en 2050 nous emmène dans un univers assez noir où humains et mutants, ou surhomme,  cohabitent. Nous retrouvons les caractéristiques de notre société actuelle où conglomérats et multinationales font la loi avec une avidité pleine de froideur et d’oppression.

Les humains plus préoccupés par les multinationales se désintéressent totalement de la haine qui surgit entre les mutants tant qu’elle ne vient pas les déranger.

L’intrigue est assez haletante et les 350 pages se lisent facilement et rapidement. Les personnages sont décrits de manière précise et détaillée. L’influence des mangas sur l’auteur est je trouve perceptible et a sans doute grandement influencé son style.

Si j’avais eu des talents de dessinateur il aurait été assez de pouvoir mettre sur papier les personnages. Des illustrations pourraient d’ailleurs venir compléter certains passages du livre.

D’ailleurs une adaptation sous une forme BD ou roman dessiné voir un roman graphique.

Une information pour les fans de jeu de rôle, l'adaptation de cet univers en jeu de rôle, basée sur une adaptation du système FU, est en cours. Il devrait se nommer "Surhommes rpg" et être disponible à l’été 2016.

Il est également blogueur et vous pourrez en connaître plus sur ce qui l’a conduit à écrire ce livre et sur les personnages en rendant à visite au blog de J.B. Phoenix.

Ce premier roman est pour moi une réussite et je vous invite à découvrir ce jeune auteur.

La Haine Tome 1

J.B. phoenix

 Né à Castres J.B. Phoenix le 19 décembre 1986, est un  passionné de littérature, de comics, de mangas et de jeux vidéo. Depuis 2006 il s'est créé un univers fantastique influencé notamment  par Tarantino, Neon Genesis Evangelion ou Isaac Asimov.

bernieshoot blogger photographe chroniqueur
Tag(s) : #Lecture, #Toulouse

Partager cet article