Vincent Van Gogh en 15 questions

En 2019, Vincent Van Gogh sera à l’honneur de deux expositions : à l’Atelier des Lumières du 22 février au 31 décembre, aux Carrières de lumières des Baux de Provence du 1er mars au 5 janvier 2020. Vincent Van Gogh en 15 questions est un ouvrage idéal pour comprendre l’art de Van Gogh et, pourquoi pas, pour préparer la visite de ces expositions

Vincent van Gogh en 15 questions Stéphane Guégan

 

Vincent Van Gogh en 15 questions

Un ouvrage simple et didactique

Ce petit livre pédagogique explique en quinze textes clairs et concis la portée décisive de l’œuvre de Vincent Van Gogh, tout en renversant les idées reçues régulièrement véhiculées sur l’artiste. La facilité de lecture et la simplicité de la présentation rende la lecture de cet ouvrage très agréable.

Stéphane Guégan signe un ouvrage simple et didactique qui explique en quinze questions l’art de Van Gogh (1853-1890), véritable icône de l’art du XXe siècle.

La folie de Van Gogh a marqué sa vie et son œuvre de façon tragique, et a aussi contribué à cette vision romantique de l’artiste incompris et maudit dont la gloire fut cruellement posthume.

De ces pertes de contrôle, le peintre parle très tôt et son instabilité se manifeste dès les années de collège. Mais le jeune homme, lecteur boulimique et affamé d’images, croit aussi aux vertus thérapeutiques de l’art et du monde rural qu’il commence par idéaliser.

Très tôt, il sentira le besoin de se rapprocher du monde du travail, afin de soulager les nécessiteux, puis les peindre.

C’est d’abord le monde de la mine, où il apporte la parole du Christ, qui passe dans ses dessins, ce sera ensuite celui des travailleurs de la terre.

Le peintre Millet domine déjà ses pensées.

Mais Van Gogh n’entend pas peindre en suiveur autodidacte, ni se contenter d’une existence marginale. Il va se perfectionner avec une détermination sans faille.

D’Anvers à Paris, son cursus est cumulatif, efficace et impressionnant. Maîtrisant parfaitement les données du marché de l’art, il enrôle Theo, son frère cadet, dans un pari sur l’avenir.

Vincent sait que l’impressionnisme étant en passe de devenir une valeur marchande, le futur finira par sourire à la génération qui vient après...

Le 20 février 1888, il s’installe à Arles qui marque le tournant, le zénith, le point culminant, le plus grand épanouissement de la décennie de l’activité artistique de Van Gogh.

Des centaines de tableaux et de dessins naissent alors, plus solaires, plus fervents, plus élaborés et poignants que jamais. Avec l’aggravation de sa schizophrénie, il ne reste plus à Van Gogh que de conquérir Paris.

Mais qui, en dehors de Theo et peut-être de Gauguin, peut comprendre le vrai secret de cette peinture qui tend à l’éclat majeur, à la maîtrise d’elle-même entre les crises qui se rapprochent ?

En raison de l’incompétence du docteur Gachet, la dernière sera la bonne.

Reste les milliers de preuves, devant Dieu, d’un moderne qui aurait tant aimé devenir à la fois le Rembrandt et le Delacroix de son temps...

Au-delà des mythes poisseux, cette folie-là reste à comprendre.

van gogh ecologiste

C’est un ouvrage que je vous recommande vivement pour découvrir Van Gogh, ou même pour approfondir vos connaissances sur son œuvre.

 

Stéphane Guégan

Historien, critique d’art et Conseiller scientifique auprès de la Présidence du musée d’Orsay, Stéphane Guégan est l’auteur de plusieurs livres sur la peinture et la littérature des XIXe et XXe siècles, du romantisme français à Picasso.

Deux de ses ouvrages sont consacrés à l’occupation allemande, et deux autres à Gauguin, l’un des maîtres de Derain. Il a été le commissaire d’expositions remarquées : Chassériau (Grand Palais, 2002), De Delacroix à Renoir. Les peintres français en Algérie (Institut du monde arabe, 2003), Ingres (musée du Louvre, 2006), Manet. Inventeur du Moderne (musée d’Orsay, 2011), Manet. Ritorno a Venezia (Venise, Palazzo Ducale, 2013) et Bistrot ! De Baudelaire à Picasso (Bordeaux. Cité du vin, 2016). Il a participé au catalogue de l’exposition André Derain 1904-1914. La décennie radicale (musée national d’Art moderne, Centre Pompidou, 2017-2018).

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
J'aimerais beaucoup voir l'expo de l'Atelier des Lumières. Pour Klimt c'était vraiment chouette.
Répondre
B
Je pense que ça va être fabuleux.
M
J'ai vu ça qu'il était à l'honneur aux Carrières de Lumières aux Baux, j'y vais "presque" chaque année. Les spectacles dans ce lieu sont merveilleux. Je regarderai si je trouve ce live, Merci de la découverte
Répondre
B
avec plaisir
M
que ce soit Millet, Van Gogh ou autre, ils ont tous au moins un tableau que l'on préfère et bien d'autres que l'on aime moins....tout dépende de notre regard et de notre sensibilité du moment.....passe une bien douce journée
Répondre
B
Je suis totalement d'accord avec ton approche
J
Pourquoi pas, merci Bernie
Répondre
B
avec plaisir
É
Bonjour Bernie. Je le chercherai à la médiathèque. C'est un de mes peintres préférés. Bonne journée
Répondre
B
C'est une bonne idée
D
Superbe présentation.
Bon mercredi avec le vent qui est revenu, limite tempétueux !
Résultats d'hier : tout est normal.
Répondre
B
merci
M
Il s'agit d'une exposition qui a lieu tout près de chez moi, et que je ne manque jamais. Chaque année un peintre est à l'honneur. Je n'ai pas encore été à celle-ci, mais en général, j'y vais en été. C'est vraiment magique ces projections sur les murs de la carrière des Baux. Je recommande chaudement à tous ceux qui habite ma région. En 2016, j'avais fait un article sur l'exposition de Marc Chagall
Répondre
B
super !
K
Bonjour Bernie
J'aime beaucoup Vincent Van Gogh.
@mitié
Répondre
B
moi aussi.