Comment ne pas cramer les blancs ?

La quête de la lumière est le Graal des peintres et des photographes. Mais parfois, souvent, pour le photographe, il y a trop de lumière, et les blancs crament…

lundi soleil blanc ciel nuage ligne electrique bernieshoot

Conseils pour éviter de cramer les blancs

Le vocabulaire de la photographie est souvent imagé. L’expression « cramer les blancs », pourraient faire croire qu’elle est utilisée en cuisine, mais non, elle concerne bien la photographie. La lumière est l’amie et l’ennemie du photographe, elle est ange et démon à la fois.

Combien de fois m’est-il arrivé d’avoir un ciel blanc ? Trop fréquemment, et pourtant, je sais qu’il faut faire attention à la lumière : trop de lumière, c’est cramé, pas assez de lumière, c’est bouché. Même si blanc est le thème du mois de janvier de notre défi photo Lundi Soleil, il est préférable d’éviter d’avoir un ciel blanc. Voici quelques conseils simples qui, je l’espère, vous seront utiles.

Bien choisir l’exposition

La lumière idéale n’existe pas, ou plus exactement la lumière ne sera pas forcément idéale lorsque vous déciderez de prendre une photo en extérieur. Votre photo va dépendre de la quantité de lumière que vous allez capter.

Trois facteurs déterminent l’exposition :

  • La sensibilité
  • L’ouverture
  • La durée d’exposition

La sensibilité, mesurer en ISO, c'est la sensibilité du capteur à la lumière. Pour faire simple, plus la valeur de l’ISO est faible, moins le capteur est sensible à la lumière, et inversement plus le nombre ISO est élevé, plus le capteur est sensible à la lumière. A l’extérieur, quand le soleil brille, vous allez privilégier des valeurs de 100 ou 200 ISO, mais lorsque la lumière baisse, vous pourrez augmenter et choisir 800 ISO ou plus (mais attention au bruit sur la photo) … En argentique, la sensibilité est liée à la pellicule, en numérique, la sensibilité est liée au capteur de votre appareil.

L’ouverture, c’est la quantité de lumière que va laisser passer votre objectif. Plus l’ouverture est grande, plus la lumière passe, c’est logique. Ce qui est moins logique, c’est une qu’une ouverture à f/2.8 est une grande ouverture qui laisse passer beaucoup de lumière, alors que f/32 est une faible ouverture qui va laisser passer peu de lumière.

La durée d’exposition, c’est le temps où l’obturateur de votre appareil photo va laisser passer la lumière. Plus la vitesse de prise de votre photo est rapide, moins la lumière aura de temps pour passer. Par exemple, une vitesse de 1/ 1000e de seconde est rapide, et une vitesse de 2 secondes est une pose longue.

Astuces simples pour éviter un ciel cramé.

Nous sommes donc dans une situation où il y a beaucoup de lumière, par exemple en été entre midi et 14 heures. L’objectif va ainsi être de laisser passer le moins de lumière possible en jouant sur les trois paramètres que nous venons de voir.

Pour l’ISO, nous allons choisir la valeur minimale offerte par l’appareil numérique, c’est souvent 100 ISO.

Pour l’ouverture, il faut laisser passer le moins de lumière possible, et donc fermer le diaphragme en utilisant la valeur plus grande offerte par votre objectif f16, f22, f32…

Pour la vitesse, il faudra une prise de vue rapide, et même la plus rapide possible, par exemple de 1/ 1000e de seconde ou encore plus rapide si votre appareil le permet.

Vous allez jouer avec ces trois valeurs, et faire des essais. Naturellement, la balance des blancs sera réglée sur soleil.

En conclusion, éviter de cramer les blancs est en théorie assez simple. En pratique, cela m’arrive pourtant régulièrement. C’est pour cela qu’après une prise de vue, il faut prendre le temps de regarder sa photo. Et, si besoin, de faire des corrections, ou de faire plusieurs prises avec des réglages différents, et pourquoi pas le mode automatique.

Article mis à jour le 15 janvier 2023.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11093

26 commentaires

  1. Tour le monde n’a pas un objectif qui descend à f/2.8, ou qui monte à f/32. Mais sinon le filtre neutre dégradé offre une bonne solution. Il permet de mieux contrôler la différence d’exposition entre le ciel et le sol. Ceci dit en passant je déteste les ciels cramés !!

    • Oui c’est vrai pour les valeurs, je les ai choisies extrêmes pour marquer les esprits. Un filtre peut effectivement se révéler utile.

  2. Merci pour les conseils , avec le reflex j’ai tendance à oublier de jouer sur les trois tableaux , je ne pense qu’à la vitesse et la sensibilité .
    Bonne journée

  3. We often have these fluffy white clouds in Malaysia.
    Very rare in England.
    But here they sometimes have blue sky with any clouds.
    We don’t have blue sky like that in Malaysia.

  4. Il faut un bon appareil photo je pense. Je n’utilise plus que mon tel portable..
    Bonne journée. Gros bisous

  5. Il est vrai que l’automatique est pratique. Mais j’aime bien mon gros réflexe aussi, et je me mets souvent en semi automatique avec priorité a l’ouverture.
    Bonne semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *