Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

La Vraie Vie - Adeline Dieudonné

La Vraie Vie est un roman initiatique détonant où le réel vacille. De la plume drôle, acide et sans concession d’Adeline Dieudonné jaillissent des fulgurances. Un roman dont on ne sort pas indemne…

couverture vraie vie adeline dieudonne

La vraie vie

Matchs de la Rentrée Littéraire

Le hasard a bien fait les choses, puisque j’ai une nouvelle fois été sélectionné pour participer aux Matchs de la Rentrée Littéraire #MRL18 organisés Rakuten France #Rakuten. C’est loin d’être ma première participation, j’ai en effet participé à cet évènement :

- En 2014, avec Peine Perdue - Olivier Adam

- En 2016, avec 2084 - La Fin du monde - Boualem Sansal

- En 2017, avec Le jour d'avant - Sorj Chalandon

C’est avec grand plaisir que j’ai reçu le livre (livré par Gibert Joseph, partenaire de l’évènement) d’Adeline Dieudonné, La vraie vie, publié aux éditions de L'Iconoclaste.

 

Un roman initiatique drôle et acide

Ce livre était mon premier choix, l’explication en est relativement simple. C’est le passage d’Adeline Dieudonné à l’émission La Grande Librairie (voir vidéo en fin d’article), qui avait suscité mon intérêt. J’avais en tête de me le procurer, mais mes derniers passages en librairie avaient bien rempli ma PAL, et fait chauffer ma carte bancaire, et donc l’achat avait ainsi été reporté.

Lorsque l’opportunité s’est présentée de pouvoir le lire dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire, j’en ai fait mon choix numéro 1, et j’ai été chanceux, puisque je l’ai reçu.

Naturellement, ce livre vous en avez forcément entendu parler, notamment parce qu’il a reçu le prix FNAC 2018. Les chroniques et éloges sont nombreuses pour ce premier roman de l’auteure, et ne nous y trompons pas, c’est amplement mérité.

Tout d’abord ; il est clair que la présentation du livre, lors de l’émission télévisée, était dans ma mémoire, et j’ai fait un effort de lecture, pour éviter le phénomène de halo. Un effort largement facilité par la plume incisive, sans concession et pleine d’humour d’Adeline Dieudonné.

Dès les premières lignes, je me suis senti happé par cette jeune enfant de 10 ans, qui va nous narrer l’histoire, qui n’est autre que celle de sa construction entre un père avide chasseur, et une mère soumise aux violences de son mari.

Les cadavres vont être un des fils rouges de la lecture, et l’histoire nous fait vivre l’univers à la fois sombre et sensuel de cette jeune narratrice. La quête de « la vraie vie » devient une sorte de manuel de survie d’un jeune guerrière en milieu hostile.

L’histoire est pleinement maîtrisée, et l’auteure a cette capacité rare, d’avoir une plume douce lorsqu’elle nous parle d’amour, et une plume sans concession lorsque la violence est là

C’est un excellent premier roman, qui je l’espère en appellera d’autres aussi brillants.

 

Quatrième de couverture

C’est un pavillon qui ressemble à tous ceux du lotissement. Ou presque. Chez eux, il y a quatre chambres. La sienne, celle de son petit frère Gilles, celle des parents, et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier.

La mère est transparente, amibe craintive, soumise aux humeurs de son mari. Le samedi se passe à jouer dans les carcasses de voitures de la décharge. Jusqu’au jour où un violent accident vient faire bégayer le présent.

Dès lors, Gilles ne rit plus. Elle, avec ses dix ans, voudrait tout annuler, revenir en arrière. Effacer cette vie qui lui apparaît comme le brouillon de l’autre. La vraie.

Alors, en guerrière des temps modernes, elle retrousse ses manches et plonge tête la première dans le cru de l’existence. Elle fait diversion, passe entre les coups et conserve l’espoir fou que tout s’arrange un jour.

 

Adeline Dieudonné

Adeline Dieudonné est née en 1982. Elle habite Bruxelles.

Dramaturge et nouvelliste, elle a remporté grâce à sa première nouvelle, Amarula, le Grand Prix du concours de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Elle a publié une nouvelle, Seule dans le noir aux éditions Lamiroy, et une pièce de théâtre, Bonobo Moussaka, en 2017.

La Vraie Vie est son premier roman.

" La Vraie vie " d'Adeline Dieudonné, meilleur premier roman de la rentrée

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ZALMA 06/11/2018 19:48

Alors je sais, il y a eu beaucoup de critiques positives au sujet de ce livre… et pour ma part, c'est tout personnel, mais j'ai lu le début et ne suis pas parvenue à "accrocher", comme on dit…

Bernie 07/11/2018 18:17

difficile d'accrocher à toutes les lectures, je ne parle que de celles avec qui j'accroche.

trublion 06/11/2018 07:51

Elle a beaucoup d' imagination pour créer une telle intrigue
Bonne journée Bernie

Bernie 06/11/2018 18:50

Son métier de comédienne l'a aidé je crois.

dom 06/11/2018 07:42

Tu me donnes envie de le découvrir, moi aussi.
Bon mardi, toujours mi figue, mi raisin ...
Comme moi, qui attends encore des nouvelles.

Bernie 06/11/2018 18:50

Bonne lecture alors.