Cœurs glacés est un roman policier palpitant écrit pas Gunnar Staalesen, traduit du norvégien par Alex Fouillet et publié aux éditions Gaïa dans la collection Gaïa Polar. Un polar articulé autour de autour de Varg Veum, détective privé à Bergen : une intrigue palpitante !

Cœurs glacés de Gunnar Staalesen

Cœurs glacés

 

Coup de cœur absolu

La littérature policière est le style de littérature que je lis régulièrement et dont j’apprécie de connaître les règles. Mes proches et mes ami(e)s hésitent toujours à m’offrir un roman, qui plus est un polar, et ce pour deux raisons :

  • Vais-je l’avoir déjà lu ?
  • Quel va être mon sentiment sur le livre et l’auteur ?

Ce palpitant polar m’a donc été offert pour mon anniversaire et étant un fan inconditionnel des polars scandinaves je l’ai mis en tête de liste de ma PAL. Comme vous pouvez le constater, je ne chronique pas uniquement les livres que je reçois en service presse, je me garde un bel espace pour faire aussi mes choix littéraires.

Veum me fait découvrir Bergen

Je n’avais donc pas lu ce livre, ni même d’autres polars de Gunnar Staalesen et je sui totalement conquis. L’auteur maitrise de manière sublime tous les codes du polar, mais il va beaucoup plus loin.

Tout d’abord le personnage principal Varg Veum, détective privé à Bergen donnent le rythme de l’histoire et son profil nous permet de découvrir avec humour et parfois cynisme la réalité de la société qui l’entoure. Cet homme entre deux âges dégage dans son approche une fibre sociale assez impressionnante.

D’ailleurs tous personnages principaux, secondaires, éphémères voient leur profil psychologique et physique décrit avec précision.

Le style dont le cadre de l’histoire, Bergen, nous est présenté est une pure merveille. C’est une véritable visite guidée de la ville et pas uniquement dans les quartiers touristiques. La précision est telle que je me suis pris au jeu et je suis allé chercher un plan de la ville pour suivre l’enquête.

La cerise su r le gâteau est le plaisir de découvrir une intrigue parfaitement ficelée et dans les éléments sont distillés avec une tonalité juste et qui tombent à point nommé.

Si vous devez lire un seul polar cet été c’est clairement celui-là que vous devez vous procurer au plus vite.

Résumé de l’éditeur

Par une journée glaciale de janvier, Varg Veum reçoit la visite d'une prostituée. Une amie de celle-ci a disparu depuis plusieurs jours, terrorisée après avoir chassé un client.

Varg se charge de l'enquête et va vite se retrouver confronté à une dure réalité. La découverte d'un premier corps ne restera pas isolée, dans un milieu où corruption et idéologie font mauvais ménage.

Gunnar Staalesen

Gunnar Staalesen est né à Bergen, en Norvège, en 1947. Il fait des études de philologie et débute en littérature à 22 ans.

Il se lance peu à peu dans le roman policier et crée en 1975 le personnage de Varg Veum, qu’il suivra dans une douzaine de romans.

Tous les polars de Staalesen suivent les règles du genre à la lettre, avec brio. Et les problèmes existentiels du détective privé, ses conflits avec les femmes et son faible pour l’alcool sont l’occasion d’explorer, non sans cynisme, les plaies et les vices de la société.

Avec le Roman de Bergen, il dédie à sa ville natale une grande fresque sociale et policière couvrant tout le XXe siècle.

Bernieshoot Webzine

Tag(s) : #Polar, #Bergen

Partager cet article