"De Force" écrit par Karine Giebel, publié aux éditions Belfond est un thriller psychologique où le lecteur cherche en permanence à comprendre qui manipule l’autre.

De Force

De Force

Manipulation de masques

Dès les premières lignes il a été évident pour moi que je ne refermerai pas les 528 pages de ce thriller avant d’en avoir terminé la lecture.

Le prologue pose l’amour mère-fille en toile de fond de cette intrigue où chacun a son masque. Nous entrons et sortons continuellement au fil des pages de la personnalité des personnages.

La manipulation psychologique s’exerce sans relâche et le style fluide et précis de l’auteure nous entraîne chez une famille maudite.

Avec une technique narrative parfaite nous découvrons comme une famille peut exploser au sens propre comme au sens figuré.

L’auteure nous mène avec réussite là où elle entend aller, les masques tombent et l’agression initiale disparaît derrière la véritable affaire qui est le ressort de ce fabuleux thriller.

Page 99

Protéger Maud alors que pour Luc c’est Armand qui est visé, il en est de plus convaincu même s’il ne s’oppose pas à Armand.

Que lui cache Armand ? Luc se sent manipulé à tort ou à raison et par qui ?

Résumé de l’éditeur

Un soir d’été, Maud, vingt ans, fille du célèbre chirurgien niçois Armand Reynier, se fait sauvagement agresser alors qu’elle se promène sur les berges de la Siagne. Luc, un joggeur,

garde du corps de métier met l’agresseur en fuite et sauve Maud in extremis.

Quelques jours plus tard, Armand Reynier reçoit un message de menaces particulièrement inquiétant et décide de faire appel à Luc pour assurer leur protection.

Qui lui en veut ? Pourquoi un inconnu s’en est-il pris à sa fille et menace-t-il de recommencer ? Et surtout, pourquoi Reynier refuse-t-il obstinément d’appeler la police ?

Bien vite, Luc va comprendre que dans cette famille, tout le monde a des choses à cacher…

Karine Giebel

Karine Giebel est née en 1971 à La Seyne-sur-Mer (Var). Après des études de droit, elle cumule de nombreux emplois avant de devenir juriste dans la fonction publique territoriale.

Ses deux premiers romans ont été publiés aux éditions La Vie du Rail (col. « Rail noir »), en 2004 et 2006. Son aventure éditoriale s’est poursuivie ensuite au Fleuve noir. En huit romans, souvent primés, et près d’un million d’exemplaires vendus, elle a su se faire une place dans le thriller psychologique.

De force est son premier roman paru chez Belfond.

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Lecture, #Policier

Partager cet article