Vouloir être ailleurs, est-ce pour s’évader du quotidien, pour se ressourcer, pour rêver d’un autre monde ou pour retrouver les racines de la vie, La Namibie un ailleurs où le mot nature est encore vivant

Namibia - ©bernieshoot

Namibia - ©bernieshoot

Expat

Au travers des blogs que je visite avec plaisir vous êtes un certain nombre à avoir fait le pas de vous expatrié (vous vous reconnaitrez). Il est intéressant de lire au quotidien cet « ailleurs » qui pour vous est devenu votre quotidien.

Expat j’ai eu souvent la volonté de l’être mais finalement cet « ailleurs » ne s’est pas concrétisé, mon ailleurs aurait été la Namibie. Alors puisque le thème de la semaine du projet photographique #2015projet52 de Milie du blog C’est quoi ce bruit est « ailleurs » ma photo ne pouvait être qu’un souvenir de magnifique pays.

 

Windhoek

La Namibie a pour capitale Windhoek qui signifie carrefour des vents. La ville se situe à 1600 mètres d’altitude. Certains diront que cette ville est aseptisée, qu’elle ressemble à une ville européenne

Je n’ai pas eu ce ressenti. J’ai plutôt trouvé que la ville avait encore les traces de sa colonisation allemande avec tout son sens de l’organisation.

C’est une ville très sûre et nous y sommes allés, six fois pour moi en toute sécurité et sureté. La ville vit très peu le soir, ce n’est pas trop dans les habitudes, on y mange très bien.

La communauté blanche est essentiellement allemande et il n’est pas rare que les familles envoient leurs enfants en Allemagne ou en suisse pour trouver l’âme sœur et revenir au pays ensuite.

A l'époque il devait y avoir 300 français.

Certes la rivalité entre les deux communautés restent palpable j’ai par exemple animé une réunion avec les blancs d’un côté, les noirs de l’autre. Souvent  les blancs considèrent qu’ils n’ont pas d’avenir dans ce pays mais dans le même temps les gros fermiers sont blancs et ont des employés noirs …

C’est un pays immense et il faut hors de Wndhoek faire 60 kilomètres pour faire ses courses, imaginer la France avec 500 000 habitants dont 300 000 à Paris ..ça vous donne une idée.

Les conséquences sont parfois amusantes. C’est le bureau de vote qui se déplace de ferme en ferme et non les électeurs.

Même s’il  y a des saisons le soleil est présent tous les matins et ça c’est un vrai bonheur.


 

Namibie une belle destination

Si vous voulez retrouver les racines du monde je vous conseille cette destination. Vous imaginez comme je me suis régalé en termes de photographie mais ce n’est rien comparé aux souvenirs humains qui me restent de mon ailleurs.

 

Retrouvez l'intégralité de mon ailleurs

 

Votre ailleurs

  • Connaissez-vous l’Afrique ?
  • Connaissez –vous la Namibie ?
  • Avez-vous une âme d’Expat ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogueur photographe chroniqueur

 

Tag(s) : #2015projet52, #Namibia

Partager cet article