Dans les médias la chasse aux nantis a été un marronnier de l’été. Quel plaisir de savoir que notre quotidien va soudain connaître une embellie inespérée. La recette est très simple. Vous en avez assez de voir ces nantis qui gagnent de l’argent et bien halte là le gouvernement (version 2.0, une mise à jour est encours) va s’occuper d’eux.

@bernieshoot

@bernieshoot

Les nantis

Dans les médias la chasse aux nantis a été un marronnier de l’été. Quel plaisir de savoir que notre quotidien va soudain connaître une embellie inespérée. La recette est très simple. Vous en avez assez de voir ces nantis qui gagnent de l’argent et bien halte là le gouvernement (version 2.0, une mise à jour est encours) va s’occuper d’eux.

Qui sont ces nantis? Les notaires, Les artisans, les pharmaciens et les dentistes : tient si on s’en occupait aussi !

 

“Nous allons chez le notaire toutes les semaines „

 

En réduisant la part du notaire dans les actes notre pouvoir d’achat va soudain grandir. Il est vrai que nous allons chez le notaire toutes les semaines, comment ça pas vous ?.

Enfin on va réduire la part du notaire (environ 2%) mais pas celle de l’ETAT (6%) il faut être sérieux quand même. Alors tout de suite je me sens mieux que mon notaire soit moins riche, enfin ça ne change rien à mon quotidien en fait.

 

“Ce nivellement par le bas est insupportable„

 

Compliqué de s’établir artisan, il faut avoir des diplômes validant des compétences et avoir une expérience professionnelle. La création d’un statut d’homme à tout faire de proximité (plus simple à obtenir) va améliorer tout ça. Fini les devis qui prennent en compte la valeur du travail et des compétences. Comment est-il possible de vouloir développer l’apprentissage et en même temps tuer le métier d’artisan. Quel avenir pour les enfants qui entrent en apprentissage avec de telles mesures.

 

“ Nous allons chez le notaire toutes les semaines „

 

Ce nivellement par le bas est insupportable

Est-il bon de savoir que les autres ont moins ?  Que nous importe que la situation économique soit pire ailleurs ?

 

Le low-cost contribue vivement à niveler par le bas à ne pas rechercher l’excellence. Je ne peux adhérer au système des compagnies aériennes dont le statut des pilotes est une forme d’auto-entrepreneur et qui sont dans un état de grande précarité.

 

Le nivellement par le bas ajoute un peu plus de précarité mais il n’annonce pas des lendemains meilleurs.

 

S’attaquer aux privilèges des pharmaciens c’est pointer des responsables sans réellement remettre en cause le pouvoir de l’industrie pharmaceutique. Les médicaments génériques ne sont-ils pas un leurre ? Pourquoi ne pas avoir un prix unique pour un médicament donné ?

Comme d’autres pays pourquoi ne pas vendre les médicaments au détail. C’est à dire si vous avez besoin de 7 comprimés et bien vous en achetez 7.

 

“Vendre les médicaments au détail„

 

Tout de suite est avancé le problème du conditionnement. Argument qui ne tient pas une seconde si l’envie est de réellement diminuer la consommation des médicaments. En fait en diminuant le nombre acheté, le nombre à rembourser par la sécurité sociale serait aussi diminuer. Regarder dans votre armoire à pharmacie la quantité de médicaments inutilisés que vous possédez, là aussi le gaspillage est présent, (j'avais consacré un article au  gaspillage alimentaire).

 

Le nombre de personnes n’ayant pas d’impôt sur le revenu à payer en 2014 est en diminution. Je comprends que pour les personnes concernées se soient un plus (même si en fait elles continuent à payer la CSG qui est un impôt sur le revenu) mais n’est ce pas là aussi le constat d’une pauvreté grandissante dans notre pays.

 

Et pendant ce temps là nos gouvernants et nos élus se serrent surement à la ceinture alors ma photo ci-dessous est pour eux.

 

Une petite pièce pour eux

 

 

vote hellocotonRendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Sale rentrée pour les nantis
Tag(s) : #Black&White, #Tribune

Partager cet article