Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Surchauffe chez les Syndics de copropriété

La situation de confinement a profondément bouleversé l'activité des syndics de copropriété. Alors que la clôture des comptes et la tenue des différentes Assemblées Générales se déroulent sur 6 mois, tout doit être fait en 3 mois dans un contexte particulièrement tendu. Explications !

unis immo bernieshoot

La situation de confinement bouleverse l'activité des syndics de copropriété

En temps normal, l'activité des syndics se concentre sur le 1er semestre, 80% des copropriétés clôturant leur compte au 31 décembre et ayant pour obligation de réunir pour chaque immeuble le Conseil Syndical de Copropriété avant de tenir leur AG avant le 30 juin.

Grâce à un accord de report, toutes les AG doivent se tenir d'ici la fin de l'année dans un contexte anxiogène pour tout le monde. Les syndics se trouvent confrontés à une double problématique.

 

La galère du vote par correspondance et de la tenue des AG

Mis en place en juillet dernier, le vote par correspondance est une vraie avancée. Les propriétaires peuvent désormais avant chaque AG se positionner et voter les résolutions.

Problème : outre le fait que les syndics ont dû adapter leur logiciel à ces nouvelles directives, un très important travail de pédagogie doit être fait auprès des nombreux propriétaires qui renvoient leur vote par correspondance et leur pouvoir malgré les explications en amont.

 

Faire venir les propriétaires dans des lieux adaptés à la distanciation physique relève de mission impossible. D'ordinaire, les syndics disposent dans leurs bureaux de salles adaptées ou louent des salles de réunion.

Désormais, les jardins et même les parkings deviennent de nouveaux lieux de réunion. Pas simple de tenir une AG lorsque chacun doit amener sa chaise et que pour toute lumière il y a celle d'une petite lampe de bureau ou celle d'une minuterie à rallumer en permanence.

 

Un présentiel en hausse

Mais malgré toutes ces contraintes, il y a un vrai point positif. La tenue des AG au sein même des immeubles permet une représentation bien plus importante. Alors que d'ordinaire, on constatait un taux de présence en moyenne de 35 à 40% des propriétaires, on note une très importante augmentation de personnes présentes de l'ordre de 55 à 60%.

Une présence accrue qui permet de vrais échanges. Enfin, à signaler une grande difficulté pour les syndics de trouver des artisans pour effectuer les travaux. Actuellement, priorité est donnée aux travaux d'urgence.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

luna 25/10/2020 10:02

çà devient vraiment invivable!!

Bernie 25/10/2020 11:49

et ça va durer

trublion 22/10/2020 09:21

on n'imagine pas à quel point ce virus pose problème !

Bernie 22/10/2020 18:54

C'est toute notre vie qui a changé

ecureuilbleu 21/10/2020 20:26

C'est une période très compliquée, pour tous. Bonne soirée

Bernie 22/10/2020 18:57

oui, et cela risque de durer.

tiot le mineur 21/10/2020 18:29

Salut,
Ce n'est pas marrant ce confinement car les entreprises ne peuvent pas effectuer des travaux et cela retarde tout.
Le temps est venteux mais c'est agréable avec une température de 18°
On a mis au placards les petites laines.
Bonne journée

Bernie 21/10/2020 19:00

Oui c'est très compliqué pour les entreprises.