Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Emy, son chapeau, ses yeux, le miel de son sourire…

Le chapeau-cloche d’Emy

Ce qui m’avait d’abord séduit en elle, c’est son chapeau. Un chapeau rouge à larges bords, un chapeau-cloche. Et ses interminables jambes qui n’en finissaient plus, les mêmes qui, je l’appris plus tard, adoraient danser le tango. Mais il y avait plus en elle qui avait chamboulé mon cœur.

emy femme chapeau pompei

Egrenons rapidement ses atouts : le petit short qu’elle portait, son sac en bandoulière, et ses cheveux émergeant du chapeau et encadrant son beau visage de jeune fille. Sa bouche enfin qui était grande, et son regard.

Elle m’avait regardé, avec ses yeux de chat, et quand j’avais cru bon livrer mon compliment, elle m’avait dit son âge. Pour moi, l’âge annoncé était simplement impossible. Mais si Emy (c’était son petit nom) me l’affirmait, je ne pouvais que l’accepter.

J’avais pensé à une ultime coquetterie de femme : se dire plus vieille pour paraître plus jeune. Je connaissais cette ruse proprement féminine.

Mais c’était sans compter avec elle qui, je l’avais appris très vite, disait toujours ce qu’elle pensait. Elle n’agissait, vivait qu’avec son cœur.

Quand elle parlait c’était avec son cœur, quand elle chantait aussi.  Quand elle peignait bien sûr (car Emy était peintre), son grand cœur éclatait sur la toile. Quand elle aimait, on peut imaginer que son cœur explosait…

Ainsi était Emy. Elle m’avait vite séduit.

Mais ce que j’adorais en elle était cette force et cette fragilité mêlées. Un charme qui n’appartient peut-être qu’au coin de terre où elle était venue sur Terre.

J’ai encore sa photo. Je la regarde parfois et suis toujours autant ému.

Son chapeau rouge, ses yeux, le miel de son sourire, ses magnifiques jambes m’envoient de tendres et bénéfiques œillades. Je suis au Paradis rien qu’en songeant qu’une telle fée existe en ce bas-monde.

yves carchon auteur polar roman policier

Une nouvelle signée Yves Carchon, écrivain, auteur de "Riquet m'a tuer", de "Vieux démonset de « Le Dali noir »

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kévin 06/07/2019 17:20

Bonsoir Bernie
Tu nous a déjà parler de cet auteur je m'en souviens j'avais bien aimer ton papier.
J'aime beaucoup son style.
@mitié

Bernie 07/07/2019 10:27

C'est un papier signé Yves Carchon

jazzy57 06/07/2019 12:10

Magnifique portrait d'Emy qui se dessine en lisant la nouvelle .
Bonne journée

Bernie 07/07/2019 10:29

c'est tout à fait ça

trublion 05/07/2019 08:42

il y a comme ça des personnages qui nous marquent pour la vie
Bonne journée Bernie

Bernie 05/07/2019 14:54

tout à fait

Elena800 05/07/2019 06:20

Très romantique et bien décrit les sentiments et la personne d'Emy.

Bernie 05/07/2019 14:55

c'est tout à fait cela