Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Dark Web

« Il faut que j’en finisse… C’est urgent !»… Dark Web signe le retour tant attendu de l’auteur numéro 1 des ventes du New York Times : Dean Ray Koontz. Un roman traduit de l’Américain par Sébastien Danchin et publié aux éditions l’Archipel.

couverture dark web

 

Dark Web

Un retour époustouflant de Dean Ray Koontz

Nous ne voilons pas la face, ce thriller est un grand spectacle comme savent les écrire les auteurs américains et Dean Ray Koontz en fait partie.

Jane n’accepte pas le suicide de son mari, ou plus exactement elle n’y croit pas malgré les apparences. Elle prend un congé sans solde du FBI pour prouver qu’il s’agit d’un meurtre. Bien au contraire, elle constate que le nombre de suicides inexplicables a augmenté de manière exponentielle.

Face à elle, un ennemi invisible qui dispose de moyens considérables et qui est prêt par tous les moyens à stopper son enquête. Mais Jane a une intelligence au-dessus de la moyenne et un sens aigu de la survie.

Elle sait comment ne pas se faire repérer par Big Brother…

la réponse, elle va la trouver en plongeant dans l’univers du Dark Web, le web sombre, une partie du web à laquelle elle va accéder avec l’aide d’un hacker. Une fois arrivé là, les découvertes sont fracassantes…

Les 418 pages de ce super thriller se lisent de manière fluide, les paysages et les lieux sont parfaitement décrits, les situations et les personnages sont particulièrement soignés.

Dean Koontz est né un 9 juillet, comme votre serviteur, et il a un immense talent.

Disponible en librairie le 14 février, une lecture que je conseille vivement à tous les fans de thriller.

Quatrième de couverture

« Il faut que j’en finisse… C’est urgent !»

Tels sont les derniers mots d’un homme que la vie semblait avoir comblé, mais qui y met fin subitement. Son épouse, Jane Hawk, du FBI, ne croit pas à la thèse du suicide. D’autant qu’ils sont de plus en plus nombreux à connaître le même sort sur le territoire américain…

En cherchant des réponses, Jane met au jour – avec l’aide d’un hacker spécialiste du Dark Web – un complot visant à manipuler mentalement les êtres humains.

Très vite, elle devient la fugitive la plus recherchée des États-Unis. Y compris par sa propre hiérarchie. Ses ennemis semblent posséder un secret si terrifiant qu’ils semblent prêts à tout pour l’éliminer. Mais leur influence et leur perversité suffiront-elles pour arrêter cette femme aussi intelligente que déterminée ?

L’amour est comme la vengeance : il ne connaît nulle limite…

 

Dean Ray Koontz

Auteur de 22 romans en tête des meilleures ventes du New York Times, Dean Ray Koontz, réside à Newport Beach, une ville où se déroulent la plupart de ses romans. Il a écrit plus de quarante livres, vendus à 450 millions d’exemplaires à travers le monde, dont le best-seller La Nuit des cafards (1980), qui a été traduit en 38 langues. Parmi ses dernières publications : Le choix vous appartient (2011) ou encore Le Mari (2012).

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ZALMA 14/02/2018 15:19

Un titre que je retiens (ça va encore augmenter ma PAL... ;D !)...

Bernieshoot 14/02/2018 18:30

Ma PAL ne diminue jamais ^^

Evy 13/02/2018 22:08

livre merci pour le partage bonne soirée

Bernieshoot 14/02/2018 18:33

avec plaisir

covix 13/02/2018 15:11

Bonne lecture sans insomnies!
@mitié

Bernieshoot 13/02/2018 16:48

absolument

trublion 13/02/2018 08:45

Pas de doute, ça donne envie de le lire !

Bernieshoot 13/02/2018 16:48

il se dévore

dom 13/02/2018 08:12

Ce doit être passionnant !
Bon mardi ... gras !
Pluie annoncée, voire neige fondue (pas savoyarde, hein !)
Bisoux, bernie

Bernieshoot 13/02/2018 16:49

C'est un livre qu'on ouvre et qu'on referme à la dernière page...