Covid-19 : Patville Le Feuilleton | Épisode 28

Déconfinement jour 145… « Patville, Journal en temps de coronavirus: Le Feuilleton », un feuilleton fiction, écrit par Yves Carchon, autour du coronavirus. A suivre tous les vendredis pendant la période de pandémie.

bernieshoot patville journal coronavirus article

Patville, Journal en temps de coronavirus

Chapitre 9 : Chagrin d’amour (suite et fin)

A la suite du vieux, il avait sauté de voiture, laissant Pablo à la manœuvre pour la garer sous les ombrages. Et il avait suivi Cooper qui s’était proposé de lui faire découvrir son important cheptel. Passant devant les box d’où émergeaient des museaux de chevaux, on entendait les claquements de leurs sabots à l’intérieur des stalles. Certains piaffaient, sachant que le palefrenier n’était pas loin. Devant eux trottinait le Mustang, guidé par l’impassible lad. « Un Indien mâtiné Mexicain, » avait pensé Collins.

— Vous voyez, ce cheval ? C’est un Camarillo, lui avait dit Cooper.

— Une belle bête ! avait remarqué Jeff, l’œil rivé sur la croupe du cheval.

En marchant, le vieux Cooper avait souri, puis il avait posé ses petits yeux sur Jeff.

— Vous aimez les chevaux, on dirait ?

— Beaucoup.

— On devrait donc s’entendre !

 

Arrivé à hauteur du corral, où s’ébrouait une centaine de chevaux, Jeff perçut comme un frémissement qui parcourut la troupe équine. Certains avaient levé la tête, naseaux au vent, quand d’autres rappliquaient déjà d’un pas tranquille jusqu’à l’enclos. L’un d’eux hennit. Chacun, à sa façon, réagissait à leur approche. L’odeur prégnante qui montait de la terre vint le cueillir à froid, odeur que Jeff n’avait jamais bien sue s’il l’aimait ou pas.

 

Cooper avait posé son pied botté et ses deux bras sur le bois de l’enclos. Pensif, il observait son grand troupeau comme un père ses enfants. D’un œil clair et impassible, mais avec quelque chose qui, dans l’éclat de sa pupille, avait tout lieu de ressembler à une réelle tendresse. Oui, Jeff avait surpris dans l’œil pourtant sévère du vieux, un petit rien s’apparentant à une sourde et profonde émotion. Un friselis avait titillé les narines de Cooper, imperceptible, — comme une saute d’air vif qui aurait caressé les naseaux d’un cheval.

 

Il se tourna vers Jeff, en montrant son corral.

 

— Vous avez là, Collins, le travail de cent ans ! Cet élevage, c’est moi qui l’ai créé ! Mon père a certes ouvert le feu… De mon côté, j’ai fait plus que ma part ! Je pensais bien qu’Alan reprendrait le flambeau… Mais non ! Pas plus que je n’ai pu compter sur mon deuxième fils, Harold… Il a préféré déguerpir pour aller faire son Droit ! Son Droit, je t’en ficherai ! Le ranch, les chevaux ne l’ont au fond jamais intéressé. Pas comme Alan ! Ah, lui aurait été taillé pour assurer ma succession ! Seulement voilà ! Pourquoi a-t-il fallu qu’il rencontre ce Reno ?

 

Collins, accoudé à l’enclos, sursauta.

 

— Vous avez dit : Reno ?

— Mais oui, Reno ! Celui qui livre Oraculo en coke !

Collins se redressa.

— Mais…vous le connaissez ?

— Sa réputation le précède ! Un type sans foi, ni loi, qui mène son trafic impunément. Je crois savoir qu’on couvre son business au chef-lieu du comté…

 

Collins hocha la tête.

 

— C’est ce que je pense aussi. Il doit bénéficier, là-bas, de gros appuis… Il y a pourtant un hic, monsieur Cooper, car moi, j’aimerais le coincer, ce Reno !

 

Le vieux parut ferré.

 

— Si je peux vous aider, lâcha-t-il.

— Volontiers, lui dit Jeff.

— Accord conclu ! C’est lui le responsable de tout, reprit Cooper. Sans lui, Alan n’aurait jamais touché à un gramme de coke !

— A deux, nous devrions venir à bout de cet escroc, conclut Collins.

— J’y compte bien ! Tant que cet assassin ne sera pas sous les verrous, Alan ne sera pas vengé !

 

Patville, un feuilleton signé Yves Carchon, écrivain, auteur de "Riquet m'a tuer", de "Vieux démons", de « Le Dali noir », et de son nouveau polar « Le sanctuaire des destins oubliés »

yves-carchon-ecrivain

Retrouvez

Covid-19 : Patville Le Feuilleton | Épisode 27

Covid-19 : Patville Le Feuilleton | Épisode 26

 

Covid-19 : Patville Le Feuilleton | Chapitre 8 | Fils à papa

Covid-19 : Le Feuilleton | Chapitre 7 | Les Terres Hautes

Covid-19 : Le Feuilleton | Chapitre 6 | Collins contre tous

Covid-19 : Le Feuilleton | Chapitre 5 | Le bagne d’Oraculo

Covid-19 : Le Feuilleton | Chapitre 4 | Le village de nous autres

Covid-19 : Le Feuilleton | Chapitre 3 | Les culs terreux

Covid-19 : Le Feuilleton | Chapitre 2 | Les culs terreux

Covid-19 : Le Feuilleton | Chapitre 1 La fin des temps

 

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11181

14 commentaires

  1. J’aime beaucoup cette visite au corral, c’est tres vivant on a vraiment l’impression de les accompagner et comme je suis fandes chevaux je ne peux qu’apprécier .
    Visiblement Collins a trouvé un allié en la personne de Cooper , Reno n’a plus qu’à bien se tenir
    Bonne soirée

  2. Bonjour,
    Ca me fait un peu de lecture autres que les commentaires.
    Le temps est pourri depuis cette nuit.
    Le chauffage fonctionne bien heureusement.
    Bon week-end

  3. Ma fille vient d’annuler son séjour en Sardaigne . Non pas que ce soit risqué mais les démarches deviennent trop compliqué…. Quelle escroquerie ce covid !
    @+

  4. je pense que les dictons c’est comme le covid, il faut en prendre et en laisser….tout n’est pas toujours exact….passe un agréable vendredi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *