Armelle Yons, le clip de C’est mon secret

Armelle Yons, comédienne et chanteuse,  annonce la sortie de son premier album Mon Secret le 09 janvier 2024, un disque solaire que la musicienne illumine de sa voix d’or et de sa personnalité incandescente. Après avoir longtemps interprété les grands noms de la chanson française, Armelle Yons chante désormais son écriture qu’elle électrise entourée du groupe La Bestiole, sa nouvelle famille de musiciens.

C’est mon secret est le premier extrait de l’album. Dans une ambiance aux intonations presque psychédéliques, ce premier single débute comme une confession poétique. Au fil du morceau, l’intensité s’accélère et les chœurs se greffent pour que l’impassible chamane, Armelle elle-même, nous invite à la transe en répétant son mantra : « Je n’ai pas peur, c’est mon secret« .

Le clip de C’est mon secret a été écrit et dirigé par Armelle Yons en collaboration avec le réalisateur Victor Delfim. Ce clip, très personnel, est une véritable invitation au voyage, à un voyage immobile, un pont symbolique entre elle et une de ses muses Kiki de Montparnasse.

armelle yons c'est mon secret

À la ville comme à la scène, c’est probablement son énergie que vous remarquerez en premier. Armelle Yons est une artiste en mouvement. Une femme de son temps aussi, avec ses doutes mais qui ose. “Je ne revendique rien, j’invite…” nous dit-elle. Son premier album Mon secret est un disque de chansons françaises parfumées aux effluves rock, dans lequel elle réconcilie son amour des mots et cette vitalité scénique qui est sa marque de fabrique.

Mon secret ne porte pas ce nom par hasard. Après une longue carrière dans la chanson et le cabaret, en France et à l’international, Armelle se lance sans filet dans une nouvelle aventure inédite pour elle, autant que pour nous. Ce disque, elle l’a porté longtemps en elle avant d’oser le dévoiler au monde.

Mon secret est né de la rencontre avec Delphine et Olivier du duo rock La Bestiole. Au cours d’un concert hommage à Jacques Higelin, ils se croisent et s’apprivoisent. C’est le coup de foudre artistique. Comme un aigle à trois têtes, La Bestiole compose sur les textes d’Armelle. Douze chansons qui surprennent par leur très grande liberté de ton.

Elle cite Soulages, Corto Maltese… héritage probable d’un passé aux Arts appliqués qui continue de l’influencer dans tout ce qu’elle entreprend. Dans son panthéon personnel figurent tout autant “Les ailes du Désir” de Wim Wenders que Juliette Gréco ou Sharleen Spiteri. Un cabinet de curiosité musical où se mêlent le rock, la chanson et un certain esprit irrévérencieux issu du cabaret. Dans ses chansons, on croise les mots de Barbara, dont elle s’autorise à reprendre d’une façon très personnelle Du bout des lèvres.

Et puis 11 autres titres, écrits à la faveur d’un confinement propice à l’introspection, où elle évoque tantôt ses errances noctambules et citadines (Tango Padadam), ses questionnements de femme (No scrupule) ou la truculence d’une relation amoureuse (Passe-moi le cric).

La voix reste au centre de ce grand tout : pure, organique. Sur son chemin, Armelle a fermé une porte pour en ouvrir une autre, plus en phase avec elle-même. “Galvanisant”, “étourdissant” sont les mots qu’elle emploie pour parler de cette nouvelle aventure et toujours avec sincérité.

armelle yons c'est mon secret photo

En concert le 25/01/2024 au Café de la Danse

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11321

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *