Cyberattaques : Moments où éviter l’usage du téléphone

La cybersécurité n’est plus seulement une question de technologie, mais de comportement humain face aux cyberattaques. Une large majorité des utilisateurs, soit environ 87%, ont l’habitude de se servir de leur téléphone portable jusque tard dans la nuit. Cela les rend particulièrement vulnérables face aux menaces des cybercriminels, comme le souligne un rapport d’étude récemment publié.

Échapper aux Cyberattaques : Quand Éviter d’Utiliser Votre Téléphone

Plus notre usage intensif des appareils mobiles s’amplifie, plus nous nous exposons aux risques liés à la cybercriminalité, comme le révèle la recherche menée par Xps.

Les cybercriminels modernes exploitent nos habitudes quotidiennes, en particulier à certains moments de la journée. Comprendre ces périodes à haut risque peut être crucial pour protéger vos informations personnelles.

Aux Petites Heures du Matin (4h00 – 6h00)

Dans le calme des heures précédant l’aube, nos fonctions cognitives sont encore embrumées. C’est le moment idéal pour les cybercriminels de lancer des attaques de phishing ou des escroqueries. Pourquoi ? Parce que nous sommes moins enclins à examiner les e-mails et les messages de manière critique, prenant des décisions hâtives qui pourraient compromettre nos données.

Cyberattaques : Pendant les Pauses Déjeuner (12h00 – 14h00)

Les pauses de midi offrent un moment de détente où nous baissons notre garde. Les cybercriminels peuvent saisir cette occasion pour lancer des attaques d’ingénierie sociale via des publicités, des liens ou des messages déguisés en offres à durée limitée ou en notifications urgentes.

Pendant les Heures de Trajet (17h00 – 19h00)

La hâte de rentrer chez soi après le travail ou l’école détourne notre attention de la cybersécurité. La connectivité mobile est à son apogée, nous nous plongeons dans les réseaux sociaux, les e-mails et la navigation, des domaines où les acteurs malveillants tendent leurs pièges.

Navigation Tardive dans la Nuit (23h00 – 1h00)

Cette plage horaire est notoire pour le manque de vigilance dû à la fatigue. Les escrocs réussissent avec des appâts à clics et des offres particulièrement alléchantes à ces heures, incitant à des actions précipitées qui pourraient compromettre la sécurité.

Cyberattaques : ne soyez plus vulnérables

Amy Taylor, psychologue chez Xps, souligne l’importance de reconnaître les modèles de comportement associés aux moments de vulnérabilité. “Notre état mental influence grandement notre capacité à nous défendre contre les cybermenaces. En sachant quand nous sommes le plus à risque, nous pouvons mieux nous préparer à protéger nos données et notre vie privée.”

Cyberattaques : Moments où éviter l'usage du téléphone

Rester attentif à ces périodes de risque maximal et adopter des défenses stratégiques peut considérablement réduire votre risque de devenir la prochaine victime d’un cybercriminel. La vigilance, combinée à des mesures de sécurité pratiques, commence par comprendre quand vous êtes le plus vulnérable. À mesure que les cybermenaces évoluent, nos stratégies pour y faire face doivent également évoluer.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11304

12 commentaires

  1. Coucou cher Bernie, merci pour cet article… nous recevons des multitudes de messages : sms, mms, courriels… « d’arnaques » en tout genre… que je ne vais pas nommer… et même le (la) plus vigilant(e) peut effectivement s’y laisser prendre s’il (elle) [je] relâche son [mon} attention… C’est toujours un grand plaisir de te lire ! Belle journée à toi, bonne semaine, à très bientôt, amitiés.

  2. Merci pour ces informations c’est vrai qu’il faut être sur ses gardes avec les mails , les pièges sont nombreux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *