Fondation espace écureuil : exposition Horizons Olfactifs

Du 20 janvier 2023 – 18 mars 2023, avec l’exposition Horizons Olfactifs, la Fondation espace écureuil propose un voyage dans une autre histoire de l’art, à travers une trentaine d’œuvres très diverses.

Exposition Horizons Olfactifs

Longtemps inexistantes dans les arts plastiques ou seulement évoquées par leur représentation, les odeurs prennent aujourd’hui leur place en art contemporain. Les plasticiennes et les plasticiens les utilisent comme matériau possible, les développent auprès de créateurs olfactifs, les intègrent à leurs œuvres plastiques.

L’œil n’est plus roi, l’intellect n’est plus seul à diriger l’expérience et la contemplation n’est plus à distance, puisqu’il s’agira souvent d’avancer son nez vers l’œuvre et de se laisser porter.

Cela sentira le sacré des encensoirs angelots d’Antoine Renard, le rafraîchissant de Claudia Vogel invitant à frotter des citrons sur un mur zesteur, le corps avec une peau en cuir parfumée de Jimmy Roberts ou un portrait olfactif de Sandra dont Boris Raux recueille l’eau d’un bain parfumée, la mort par une évocation des fleurs de cimetière de Morgan Courtois, ou encore le végétal des brise-vues de Guilhem Roubichou.

Comme fréquemment à la Fondation, on est invité à participer : Quentin Derouet proposera aux visiteurs de créer un geste odorant en écrasant des fleurs sur le mur.

"Ces œuvres qui sentent nous parlent du corps, de l’intime, du sacré, de la mort, du politique… Elles sont polysensorielles. Alors, il nous est demandé, à nous spectateurs (ceux qui voient une chose), de devenir aussi renifleurs (ceux qui la sentent dans toute sa dimension animale).

Nous sommes invités à mettre en œuvre un sens, qui, dans nos cultures, est assez peu formé ; nous qui pensons encore le monde scindé entre nature et culture. Quelle erreur !

Et comme le dit Sandra Barré, historienne de l’art et commissaire de l’exposition, l’art s’inhale comme se respire la vie ". Sylvie Corroler Talairach, directrice de la Fondation espace écureuil.

De vrais parfums aussi feront œuvres ici : Fracas, de Germaine Cellier, Féminité du bois, de Christopher Sheldrake, Femme, d’Edmond Roudnitska… Autant de noms d’artistes qui écrivent, eux aussi, une histoire de l’art olfactif.

La Fondation espace écureuil, qui fermera ses portes à l’issue de l’exposition, laisse une trace olfactive en créant sa propre fragrance : Witchcraft, imaginée par Elia Chiche, au sein du studio indépendant de création de parfums Flair.

Trois étages, trois notes, trois activités : se poser et boire un thé vert, travailler à l’accrochage avec peinture et scotch et lutter contre la décrépitude des briques des caves.

Chaque jour, un flacon sera offert à la visiteuse ou au visiteur qui sera tiré au sort.

Horizons Olfactifs est une exposition de Sandra Barré.

Critique d’art, elle rédige une thèse à la Sorbonne Paris Panthéon sur la plasticité de l’odeur.

Avec les artistes : Hratch Arbach, Taysir Batniji, Christelle Boulé, Norbert Bijaoui, L. Camus-Govoroff, Germaine Cellier, Nicola Costantino, Patricia Combacal, Morgan Courtois, Christine Crozat, Peter de Cupere, Anne Deguelle, Juliette Delecour, Quentin Derouet, Bertrand Duchaufour, Julie C. Fortier, Roberto Greco, Chloé Jeanne, Christophe Laudamiel, Gwenn-Aël Lynn, Florian Mermin, Roman Moriceau, Mona Oren, Boris Raux, Antoine Renard, Jimmy Robert, Guilhem Roubichou, Maurice Roucel, Edmond Roudnitska, Christopher Sheldrake, Kiki Smith, Studio Flair, Stéphane Thidet, Floryan Varennes, Claudia Vogel.

Nicola Costantino, Savon de corps
©Nicola Costantino, Savon de corps

Informations utiles

Fondation espace écureuil 3 place du Capitole Toulouse

Ouvert du mardi au samedi 11h-18h et le premier dimanche du mois 15h-18h. 05 62 30 23 30 caisseepargne-art- contemporain.fr

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11364

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *