Sur les traces de Cervantès, le père de Don Quichotte

Difficile de visiter Madrid sans échapper aux traces de Cervantès, et de son célèbre héros Don Quichotte et de son fidèle compagnon Sancho Pancha.

don quichotte cervantes sancho pancha berniehsoot

Don quichotte

Pour poursuivre le défi photo Lundi Soleil dont le thème est statue pour ce mois d’octobre, je vous invite aujourd’hui à découvrir ou à redécouvrir Don Quichotte.

Pour vous situer le lieu de ma photo, elle se trouve au centre de la Plaza de España, et elle domine un étang rectangulaire. En fait, elle fait partie de ce qui est appelée La fontaine de Cervantès.

Cette fontaine a été construite sur l’ordre d’Alphonse XIII en 1915 à l’occasion du troisième centenaire de la publication de la seconde partie de Don Quichotte. Cette fontaine est grandiose et est formée par deux corps principaux qui culminent avec l'attique. Elle est encadrée par les sculptures latérales des figures féminines.

Les statues de Don Quichotte et de son écuyer Sancho Panza sont sur un piédestal au centre. Le tout est dominé par la statue de Miguel de Cervantès.

 

Le livre

Don Quichotte a été publié en deux fois, le tome 1 en 1605, le tome 2 en 1615. Ce livre raconte l’histoire du modeste Alonso Quijano qui va devenir le héros bien connu et chevalier errant Don Quichotte. Cette transformation est dûe à un excès de lectures chevaleresques ayant fait déborder son imagination. Comme quoi l’abus de lecture peut nous transformer.

Tout au long de son errance, Don Quichotte est accompagné par son fidèle et inséparable compagnon Sancho Pancha. Publié au début du XVIIe siècle, une période où les chevaliers héroïques sont populaires, et font partie des contes et légendes depuis une centaine d’années.

 

Extrait

« Dans un village de la Manche dont je ne veux pas me rappeler le nom, vivait, il n’y a pas si longtemps, un de ces hidalgos à lance au râtelier, bouclier antique, maigre rosse et lévrier courant. Un pot-au-feu plus vache que mouton, du ragoût tous les soirs ou presque, des lentilles le vendredi, quelque pigeonneau le dimanche en plus de l’ordinaire consommaient les trois quarts de son bien. Le reste filait avec une casaque de bon drap noir et des chausses de velours pour les fêtes avec leurs couvre-pieds assortis ; les jours de semaine il tenait son rang avec un drap fin, gris souris. »

 

Avez-vous lu les aventures de Don Quichotte ?

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11250

18 commentaires

  1. Majestueuse cette fontaine et la statue aussi si l’on tient compte de la taille du monsieur qui est à ses côtés . Un superbe hommage à Cervantes .
    Bonne journée Bernie

  2. J’ai lu les aventures de Don Quichotte, et j’ai vu aussi une représentation théâtrale de ce roman

  3. encore un endroit que nous n’avons pas visiter…..dommage, passe une bien douce journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *