Les blogs, sont-ils dans une voie sans issue?

Google+ a fermé définitivement ses portes le 2 avril 2019, Hellocoton a fait de même le 4 septembre. Deux séismes qui pourraient annoncer la fin des blogs.

route campagne

L’avenir est-il sombre pour les blogs ?

Google+ est curieusement un des réseaux sociaux qui a eu le plus de mal à s’imposer, mais qui pourtant avait des communautés et des fonctionnalités proches de celles d’Instagram. Propriété de Mountain View, ce produit était un peu la dernière roue de la charrette. Une des conséquences a été des importantes failles de sécurité qui ont précipité la fermeture le 2 avril 2019

Hellocoton avait été racheté par Prisma Media, et était devenu, ne l’oublions pas, Femme Actuelle les influenceuses. Un tournant qui se voulait sans doute une manière de rebondir, face à une baisse de fréquentation, et des unes de plus en plus contestée. Après l’annonce d’un été en pause, le clap de fin est tombé le 4 septembre 2019.

Des plateformes pour se donner de la visibilité

L’origine de ce post est l’article de Sheily du blog Paris, maman et moi qui nous parlait de ses 12 années de blogging. Elle y mentionnait la fermeture des plateformes Hellocoton et 20 minutes. ce sont donc au total 3 plateformes qui ont fermé en 2019.

L’intérêt de ces plateformes est de donner de la visibilité à son blog et à découvrir des blogs similaires ou pas, et de d’élargir sa communauté. Cela génère un flux de trafic plus ou moins important en fonction l’implication, et de la pertinence des contenus, sur la plateforme. La remontée des articles sur Hellocoton se faisait via le flux rss, qui a l’avantage de ne demander aucune action de programmation.

Ce sont donc 3 sources de trafic qui ont mis la clé sous la porte, et ne nous voilons pas la face, c’est essentiellement pour des raisons économiques. L’inscription a ces plateformes étaient gratuites, le modèle économique étant basée sur les annonceurs et la publicité.

Le fait que les annonceurs lâchent ces plateformes montre que les blogs n’ont pas vraiment le vent en poupe en ce moment. Existe-t-il un chemin pour les blogs après cette fermeture ?

centre chretien villeneuve latou

Blogueurs, influenceurs, deux espaces-temps différents.

Il est difficile aujourd’hui d’ignorer le rôle des influenceuses et des influenceurs. Ils sont aujourd’hui le fer de lance de la stratégie des marques, même si certaines commencent à faire marche arrière.

L’influenceuse, ou l’influenceur, va au travers d’un réseau social avoir la capacité a relayé une image positive des produits et influencer les habitudes de consommation de ces abonné(e)s. C’est clairement la raison d’être désormais d’Instagram, même si son rachat par Facebook peut changer la donne. L’objectif est clair, les publications doivent avoir un fort taux d’engagement et une visibilité qui se mesure au nombre d’abonnés et au nombre de likes.

Hors, le nombre de likes, est de plus en plus remis en cause et risque de disparaître pour ne plus fausser la donne et éviter le phénomène mouton de Panurge. L’achat de likes ou de followers est monnaie courante, et même si les équipes font la chasse à ce phénomène, la tromperie existe bel et bien.

Ensuite, les réseaux sociaux nous poussent à booster nos publications via des actions payantes en promettant de toucher une audience plus importante puisque la publication sera mise en avant (avec la mention sponsorisée). Autant, je peux comprendre que des grandes marques le fassent, autant je considère que c’est de la poudre de perlinpinpin pour les autres, car la mise en lumière est un feu de paille.

En effet, la grande différence entre un influenceur et un blogueur c’est l’espace-temps. L’influenceur agit dans l’instant. La publication, qui je ne le conteste pas, peut demander un travail de mise en scène et de fabrication, a un impact limité dans le temps. Vous en doutez ? Sur Instagram, regardez-vous les anciens posts d’un compte ? Non.

L’article d’un blog peut traiter l’actualité du moment. Ce peut même être un rendez-vous quotidien ou hebdomadaire. Même dans ce cas, le contenu sera beaucoup plus affiné et complet qu’une publication sur Instagram, ne serait-ce que pour le confort de lecture.

Et puis, les articles de fond ont vocation, sous réserves de les mettre à jour, à durer dans le temps. Il n’est pas rare que de mes anciens articles continuent à générer beaucoup de visites. Ce n’est pas le cas pour mes anciens posts sur les réseaux sociaux.

Le choix est clair, avons-nous envie d’être dans l’éphémère ou dans la durée. La durée est un véritable atout pour les blogs.

route du charron

L’avenir des blogs est de bonifier ses différences.

Naturellement, il est possible d’être à la fois blogueur et influenceur. Sauf que tout cela est très chronophage, et que nous avons aussi une vraie vie. Ce sont deux choix différents, et il ne faudrait surtout pas croire que l’un est plus facile que l’autre. Pour les deux la route est semée d’embûches et de remises en cause.

Sans nous en rendre compte, les blogs sont à la croisée des chemins, et la fermeture de ces trois plateformes est un signal très négatif. Si les blogs perdent en visibilité de manière notoire, qui aura intérêt à les héberger ? Soyons clair, c’est la viabilité économique qui sera le décideur.

Alors, il est important de réagir et de bonifier cette différence temporelle avec les influenceurs. Par exemple, lorsqu’il s’agit de présenter un excellent restaurant, les stories qui peuvent être faites sur le moment passent dans l’oubli le plus complet le lendemain. L’article lui va s’inscrire dans le marbre, et sera consulté pendant des années, si vous avez apporté votre différence dans la présentation, et que vous avez construit une véritable opinion qui respire le vrai.

Les articles plus légers, ou permettant de partager des photos auront toujours leur place. Mais la réelle clé de voûte, et sans doute l’avenir des blogs, passent par des articles de fond intemporels.

chemin route camapgne

Et vous, comment voyez-vous l’avenir des blogs ?

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11362

39 commentaires

  1. Bonjour Monsieur Bernie. Moi, je viens de fermer mon blog (huit ans de boulot) Overblog. J’avais heureusement sauvegardé mes textes et photos dans des disques durs externes. Bon nombre de blogueuses de Canalblog se plaignent d’avoir perdu articles et photos. Je n’encense pas Overblog comme vous ; depuis le 13 mars et l’énorme bug consécutif à la migration de Canalblog vers Overblog, je n’ai absolument AUCUNE INFORMATION sur ce qui s’est passé (on l’a appris par quelqu’un qui est sur facebook). C’est un manque de respect vis-à-vis des utilisateurs. Nos appels, mails et commentaires vers le Staff sont censurés. J’ai ensuite lu sur Internet une centaine d’avis négatifs concernant Overblog (et canalblog), une page facebook vient de s’ouvrir sur le sujet, il y a même des procès ! La moyenne d’âge étant de 75 ans dans la « blogosphère », je pense qu’effectivement, cela n’intéresse pas les jeunes. Les articles sont souvent creux, rien ou si peu sur la société qui nous entoure, les infirmières, les agriculteurs, les bassines, mais beaucoup trop d’articles sur les chiens, les chats ou la tonte de la pelouse ( ). Les personnes âgées adorent parler de la pluie et du beau temps, moi ça ne m’intéresse pas…. Les commentaires sont souvent affligeants, pauvres en vocabulaire, alors que nous avons une langue française riche, et ils sont souvent sans rapport avec l’article. Ex : Article sur les bassines (nappes phréatiques) Commentaire : aujourd’hui il a fait beau, j’ai tondu la pelouse……………………….( ) …………. ( ) ….. J’avais fermé mes commentaires depuis longtemps, là, c’est le blog que je viens de fermer. Les gens ne débattent plus, ont la flegme, et ne savent pas quoi raconter alors qu’il y a mille sujets intéressants allant de l’Histoire au Patrimoine en passant par les Sciences ou le Climat. Je pense que les réseaux sociaux plaisent aux jeunes parce que ça va vite, mais ils ne font pas l’effort d’écrire. Tous les blogs intéressants d’il y a quinze ans ont fermé les uns après les autres. Les intellectuels se sont barrés (et ils ont eu raison). Je l’avais déjà remarqué à « mes débuts » en 2016 ; et ça ne va pas en s’améliorant. Je suis pleine de dynamisme, de joie de vivre et d’humour, j’aime débattre sur les sujets de société qui nous concernent tous et je préfère les gens qui ont encore de l’humour, chose que l’on ne voit plus dans la blogosphère.
    Je me sauve donc en courant……………………….. La vraie vie est ailleurs et l' »amitié virtuelle » me fait doucement rigoler. Un jour, une blogueuse m’a écrit : « tu dis tout haut ce que tout le monde pense tout bas »………………. c’était il y a six ans…………… Elle continue néanmoins à bloguer parce que les gens croient ainsi se sentir moins seuls, ils pensent avoir des tas d’amis comme sur facebook, alors qu’il y a une bonne part d’hypocrisie, d’individualisme et de fainéantise à notre époque avec tous ces réseaux sociaux.
    Cordialement.
    Et pensez à rire et à faire rire, Messieurs, Mesdames, même s’il y a des guerres ou de la pollution !

    • Bonjour Madame,
      tout d’abord, je vous remercie votre commentaire détaillé et précis.
      Pour remettre du contexte, cet article, cela vous a peut-être échappé, date de 2019. J’ai créé ce blog en 2009 chez Overblog, et à la date de l’article, j’étais satisfait de ce qui était proposé.
      Du temps a passé, et aujourd’hui mes 3 blogs ne sont plus chez Overblog, mais chez WordPress. Mon seul regret est de ne pas être parti plus tôt.
      Je vous rejoins, la vie sans humour n’est pas une vie.
      N’oubliez pas, la vie est la journée idéal.

  2. Mon petit ami a rompu avec moi et nous sommes ensemble depuis trois ans. Mon affection pour lui n’est jamais morte parce qu’il était mon premier petit ami. Alors que mon amie Claudia connaissait mes sentiments pour mon petit-ami, elle a cherché un lanceur de sorts qui pourrait m’aider à retrouver mon ex-petit-ami à mon insu. Je ne l’ai jamais su mais un jour, elle m’a présenté au Dr Ilekhojie et j’ai appris à le connaître et au fil du temps, j’ai commencé à ressentir la précipitation de la présence de mon petit ami autour de moi et dans les 3 jours, mon petit ami est revenu avec moi. Mon témoignage sur la façon dont j’ai récupéré mon ex est devenu viral dans mon école et beaucoup de mes amis ont eu un contact avec ce lanceur de sorts. Je posterais son e-mail ici pour ceux qui recherchent quelqu’un pour aider à envoyer un e-mail à gethelp05@gmail.com ou vous pouvez l’appeler ou l’appeler sur ce numéro +2348147400259

  3. Si les blogs disparaissent, c’est une partie des réseaux sociaux qui disparait aussi. Puisqu’on poste encore beaucoup de choses venant des blogs sur les réseaux sociaux. Pour ma part, suivre des comptes Insta juste pour voir de la pub, non merci ! J’ai pas de temps à perdre avec ça. J’ai justement fermé mon blog parce que les gens diffusaient mes posts sur les réseaux sociaux et faisaient les commentaires sur ces mêmes réseaux, pas sur mon blog. Un jour, j’ai même vu des gens remercier la personne qui avait republié mon post au lieu de remercier l’auteur de l’article ! C’est cette absurdité qui m’a fait quitter le blogging, si les réseaux sociaux veulent du contenu, ils n’ont qu’à le fournir eux-mêmes, je refuse d’être le dindon de la farce !

    • Merci pour votre avis, mais pourquoi ne pas avoir continuer à blogueur en supprimant les boutons de partage?

    • J’ai 3 blogs chez Overblog, mon conseil serait de transférer ton blog chez Overblog, ils sont basés à Toulouse et j’ai rencontré l’équipe, Il y a une dimension humaine que tu ne trouveras pas ailleurs.

  4. Depuis 2008 ,date à laquelle j’ai ouvert un blog , sur ??? ( je ne me souviens plus du nom !!) J’ai dû changer 3 fois et je me trouve, à présent, sur « WordPress » … (pas facile au début, j’y ai perdu certains billets et photos ). Maintenant que je « rodée » à cet hébergeur (près de 9 ans quand même) je trouverais pénible de retrouver un autre hébergeur . (Certains de mes articles anciens sont relus régulièrement … Une photo, paraissant dans un de ceux-ci, a été reprise dans un livre scolaire cette année. Depuis, très régulièrement l’article y est lu. Ton article me laisse perplexe … Allez à mon âge (79ans), je vis un jour à la fois … Je prendrai conseil auprès de toi le moment venu. Bien à toi (suis une fidèle de « Lundi Soleil )

    • Merci pour ton retour Josette, je sais que tu es une fidèle, même s’il n’est plus possible d’afficher le lien de participation. Tu es pleine de dynamisme, plus que des beaucoup plus jeunes. A ta disposition, si tu as besoin de conseils.

  5. Bonjour Bernie,
    Je suis totalement en accord avec ce que tu dis : le blog à de l’avenir si la majorité de son contenu s’inscrit dans la durée.
    Oui, effectivement mettre à jour les vieux articles et de temps en temps les remettre en avant au bout de 4 ou 5 ans quand l’actualité traite le sujet ou pas, mais aussi si l’écrit est intemporel, comme tu le précise.
    Je me promène de temps en temps sur mes anciens articles que je vois lus pour vérifier si tout est ok (photos, si une mise à jour doit être faite ou pas, etc.) .
    J’avais remarqué que Google+ et Hello-coton n’apportaient que très peu de flux directement sur mon blog. Tu vas rire, mais depuis que G+ est fermé j’ai un flux bien plus important sur le blog. Avant le flux était sur G+ mais les articles n’étaient presque jamais « ouverts » sur le blog, Les gens se contentant du résumé, titre que G+ mettait ! Donc pour moi je ne comptais absolument pas ces « visites » G+ comme des lecteurs, faut pas être naïfs… ????

    Bonne journée 🙂

    • Très intéressant ton éclairage sur G+, j’avoue ne pas y avoir prêté attention sous cet angle.

  6. Je resterai sur over blog et après j’arrêterai s’il ferme car je n’aime pas facebook , trop grand et pas assez intime comme les petits blogs

  7. Nous bloguons souvent pour le plaisirs du partage les influenceurs eux sont souvent rémunérer de leurs publications et en veulent bien sûr toujours plus ce sont je crois deux monde différent…je me trompe peut-être. Amitiés

  8. Coucou Bernie. Intéressante réflexion que cet article. Mon blog n’a que deux ans, et comme je suis une petite tortue ???? du Net, je n’ai pas eu le temps d’aller sur Hellocoton ! Et voilà que ça a fermé ! Google +, j’ai vu passer ce nom, mais je ne savais même pas de quoi il était question…! ???? Le terme « influenceur », que je n’aime pas du tout, est de plus en plus utilisé à la place du mot blogueur ou blogueuse. Personnellement, je n’ai envie d’influencer personne, tout comme je n’ai pas envie d’être influencée ! Je préfère ce qui inspire. L’inspiration permet la création, et c’est très différent. Être dans l’immédiateté, pour satisfaire une surconsommation, ce n’est pas ma façon de penser ni d’agir. Je n’ai pas vraiment réfléchi à l’avenir des blogs. J’espère qu’ils ne vont pas s’éteindre comme une espèce menacée. Surtout s’ils sont de qualité. Qué será será… Bon après-midi ! ????

    • Bonjour Elisabeth, merci de ton commentaire. Le constat que je fais, et ce n’est pas un jugement, c’est que tu as des blogueuses qui se détournent des blogs pour devenir influenceuse sur Instagram en surfant sur la vague. Ce qui me dérange, c’est qu’elles oublient vite les blogs qu’elles suivaient.

  9. En toute honnêteté je n’en sais rien mais j’ai coutume de dire  » S’il n’en reste qu’une je serai celle-là  » ! Plus sérieusement je pense que blogs et réseaux sociaux peuvent parfaitement cohabiter, je trouve qu’ils n’apportent pas tout à fait la même chose.
    Belle journée
    Cathy

    • La cohabitation bien sûr, mais je trouve que la balance penche trop vers les réseaux sociaux.

  10. Bonjour Bernie,

    Ton article est intéressant, va-t-on vers la fin des blogs … C’est possible et dommage, je trouve perso, car grâce aux blogs j’ai fait de belles rencontres virtuelles certes mais de vraies rencontres … Grâce à ton projet d’ailleurs 🙂
    Pour moi qui écris peu, je me fiche un peu de qui me lit et du nombre de lecteurs, j’écris selon mes envies surtout
    L’avenir des blogs est-il en péril peut-être mais j’imagine qu’il y aura quelque chose d’autres pour les remplacer … quoi à voir ou à inventer ??
    Bon mardi
    Cécile

  11. Je ne savais pas que l’avenir des blogs était menacé, l’un des mien est surtout un journal intime et je n’aimerais pas perdre mes articles qui font mémoire, quelle solution? les enregistrer sur un support ou un logiciel d’écriture?
    belle fin de journée

  12. Bonjour Bernie, et merci pour cet excellent article !

    Je ne sais trop quoi y ajouter, étant plutôt une « blogueuse amatrice »… mais je tiens beaucoup à mon blog, forcément… (j’y investis du temps et de l’énergie, mine de rien, comme beaucoup d’autres… )

  13. un bel article que voilà, fort intéressant, j’avoue que je trouve que de plus en plus de personne quittent les blogs, c’est impressionnant. bises.celine

  14. Ah tout se démode si vite de nos jours, on passe à autre chose dès que pas assez rentable aussi… Si EK venait à disparaître, tant pis, pas question de prendre un FB ou autre… Sur le blog pas de vie privée, juste des histoires inventées… merci Bernie

  15. Moi je me souviens de la fermeture d’ orange.
    Ce que je constate dans les blogs c’ est que beaucoup de rédacteurs sont d’un âge certain, comme moi même.
    Les jeunes ne semblent pas intéressés, et c’ est ça le plus inquiétant
    Bonne journée Bernie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *