Pourquoi le roman à suspense est-il populaire ?

Dans un polar ou un thriller, le suspense maintient le lecteur scotché à sa lecture du début à la fin... Le dernier James Patterson en est un bel exemple...

plus jamais couverture

 

 

Comprendre le succès des romans à suspense.

C’est pourtant un genre que nous pourrions qualifier de sans surprise, puisqu’il est basé sur une intrigue, avec des atrocités plus ou moins crue, avec du suspense qui va faire que le lecteur n’aura de cesse de tourner les pages pour connaître le dénouement.

Naturellement, il existe des techniques pour créer le suspense :

  • Un début prometteur
  • Faire monter la tension
  • Ajouter du suspense à chaque chapitre
  • Faire sentir que le pire va arriver
  • Une tension extrême avant le dénouement
  • Des personnages principaux et secondaires parfaitement profilés

L’incertitude est une des clés qui explique la popularité de ce style. Incertitude dans les choix, les craintes, dans les chemins que va emprunter l’enquête. L’auteur tout au long de l’histoire va faire vivre ses personnages. Ils vont être confrontés à des choix, des dilemmes. Les ressorts sont aussi la crainte, l’horreur et la peur. La pointe de danger pour les personnages, une contrainte de temps viennent compléter les astuces littéraires possibles.

Mais, s’il suffisait d’avoir de la technique pour être un excellent écrivain ça se saurait… Tout le monde ne peut pas être James Patterson, qui est le boss du thriller passionnant et haletant, et qui nous le démontre une nouvelle fois avec la sortie de son dernier ouvrage « Plus Jamais » (en librairie le 21 août) publié aux éditions de l’Archipel

 

Plus jamais

Plus jamais, dont le titre original est Never, never, a été écrit par James Patterson et Candice Fox, il a été traduit de l’américain par Sébastien Danchin. J’en profite pour insister auprès des blogs littéraires afin qu’ils mentionnent systématiquement le nom du traducteur. Traducteur est un vrai métier, nous pouvons même dire que le traducteur est aussi un auteur. Sans eux, nous ne pourrions pas lire de la littérature étrangère, et la traduction ne consiste pas à faire du mot-à-mot.

Le traducteur doit avoir une maîtrise du style tout en sachant s’adapter à celui de l’auteur qu’il traduit ; un bon vocabulaire, ou alors un bon dictionnaire des synonymes ; une palette de différents lexiques - la littérature peut vous emmener vers les rivages de la peinture ou de la musique, mais aussi vers ceux des drogues, du droit ou des sciences - et une bonne connaissance de la grammaire (ah, ces concordances de temps !).

Dans cet excellent page turner, qui va marquer la rentrée littéraire des romans à suspense, nous sommes plongés dans un cadre insolite, l’outback australien. L’inspectrice Harriet Blue va être dans le doute du début à la fin de cette enquête, au fil des pages, nous ne savons plus en qui elle peut avoir confiance… le suspense ne cesse de monter.

Et pour qu’un suspense, soit un très grand suspense, le dénouement ne doit pas être bâclé, et là, c’est un véritable petit bijou.

En résumé, c’est mon premier coup de cœur de la rentrée littéraire.

Pour les fans de suspense, je vous signale que M6 va diffuser à la rentrée, je n’ai pas les dates exactes, la série Instinct produite par CBS et adaptée de « Murder Hames » de James Patterson.

 

Si facile de disparaître au milieu de nulle part.

Quand son frère est arrêté pour une série de meurtres sanglants à Sydney, le chef de l'inspectrice Harriet Blue préfère qu'elle s'éloigne quelque temps... Ainsi l'assigne-t-il à une nouvelle affaire... au milieu de l'outback australien.

Au cœur du désert, trois personnes ont disparu près de la mine de Bandya. Et c'est à Harriet de les retrouver.

Pourtant, toujours sous le choc des agissements de son frère, et accompagnée d'un nouveau - et très réservé - partenaire, Harriet n'est plus sûre de savoir en qui elle peut avoir confiance.

Au cœur de ce territoire hostile, Harriet n'imagine pas à quel point le danger est proche...

 

James Patterson

Avec plus de 350 millions de livres vendus, James Patterson, est l'auteur de thrillers le plus lu au monde.

En 2018, toutes ses nouveautés ont figuré aux premières places des listes des best-sellers du New York Times. Parmi ses romans récemment publiés à l'Archipel : La Villa Rouge, Lettres de sang et Jeu de massacres.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
je suis adepte de ce genre de lecture, surtout lorsque je suis en voyage...
belle semaine
Répondre
B
Alors celle-ci devrait te plaire.
P
Ce ne sont pas mes livres préférés mais j'en lis à l'occasion. Belle soirée
Répondre
B
Celui-ci pourrait être une belle occasion
C
merci pour cette idée lecture et la découverte de cet auteur. moi je suis retournée en enfance aujourd'hui. bises.celine
Répondre
B
oui, j'ai vu
R
Essayer de le trouver sur mes deux site d'achat mais pas encore dispo en e-book...je verrai donc plus tard.
Super de signaler les traducteurs et nous rappeler que sans eux on ne lirait pas certains bouquins. Bisous
Répondre
B
Il va être disponible à partir du 21 août.
M
je note que M6 proposera une émission sur un des livres de l'auteur, j'essayerais de la voir.
Répondre
B
je pense que ça va être une bonne série si l'adaptation est réussie.
C
Bonjour Bernie ça m'a donné envie de le lire
Belle semaine
A bientôt
Répondre
B
Tu vas te régaler avec cette lecture.
J
Tu as raison il faut bien mettre en avant le traducteur , c'est grâce à lui que nous pouvons nous régaler de certains chefs d'oeuvre . J'en veux pour preuve celui des romans islandais Eric Boury qui nous fait découvrir les œuvres d'Arnaldur Indridason , d'Arni Thorarinsson .
Merci pour la présentation de ce roman , je note .
Bonne journée
Bises
Répondre
B
Oui le traducteur est trop souvent oublié
T
et oui, il y a des maitres du suspens !
Le tout est de nous embarquer, et de ne plus nous lâcher !
Bonne journée Bernie
Répondre
B
C'est exactement cela.
L
ou l'art de nous donner envie ! Quant aux traducteurs, je confirme et merci de le souligner ! C'est le métier de ma fille aînée trilingue qui vit en Espagne. Et que dire de la traduction simultanée ? un vrai jonglage avec les mots....
avec le sourire
Répondre
B
Tout à fait, la traduction en simultanée est un métier trop méconnu.
D
Le suspens peut nous faire passer des nuits blanches tellement on a envie de savoir la suite ... Lolll
J'ai la chance de lire très vite. .-)

" Bon début de semaine avec un ciel tout gris mais ☼ dans les coeurs !
Bonne journée avec des bisoux ♥ "
Répondre
B
Moi aussi, et les nuits blanches je connais.