Janvier à l’Institut Cervantes Toulouse-eva no duerme-projection-film-bernieshoot

Janvier à l’Institut Cervantes Toulouse

En janvier, à l’Institut Cervantes de Toulouse, l’année s’inaugure par une exposition et une table ronde dédiées à deux femmes d’exception : les sœurs Uriz Pi. Ces résistantes ont séjourné à Toulouse, où elles ont apporté leur soutien aux réfugiés espagnols. En tant que pédagogues, elles sont notamment les créatrices de « La journée internationale de l’enfant ».

Par la suite, le 25 janvier, un concert-hommage à Antonio Machado sera interprété par Elrik Fabre-Maigné, accompagné de Servane Solana au chant et au récitatif espagnol, ainsi que Thierry Di Filippo à la guitare et au oud.

Enfin, le mardi 30 janvier à 18h30, dans le cadre du Festival Cuba hoy !, une projection du film « Eva no duerme » (Eva ne dort pas) réalisé par Pablo Agüero sera organisée.

Exposition sur les Soeurs Uriz Pi.

Du 17 janvier au 1er mars

En collaboration avec l’Instituto Navarro de Memoria, l’Instituto Cervantes de Toulouse présente cette exposition dédiée aux sœurs Josefa et Elisa Úriz Pi, considérées comme « probablement les femmes nées en Navarre qui ont connu la plus grande renommée internationale au XXe siècle ». Elles incarnent un véritable modèle d’engagement social et de lutte pour les valeurs démocratiques universelles, consacrant leur existence à la défense des droits des femmes et des enfants.

Originaires de Badostáin et Tafalla, enseignantes, avant-gardistes, féministes et révolutionnaires, les sœurs Úriz ont été persécutées pour leurs idéaux, contraignant leur exil, d’abord en France, puis en Allemagne. En France, elles se sont dévouées à l’aide aux républicains espagnols internés dans les camps du sud du pays, initialement à Toulouse, puis à Paris, où elles ont collaboré avec le Service d’évacuation des réfugiés (SERE) jusqu’à l’invasion allemande.

En raison de leur importance politique, les sœurs Úriz ont échappé aux camps d’internement et ont établi en février 1939 le premier « bureau » d’aide aux réfugiés à l’hôtel La Poste de Toulouse, où elles ont résidé. Pendant l’invasion allemande, elles ont activement contribué à organiser la formation de la F.F.I. (Force intérieure française) contre l’occupation nazie. En 1951, en pleine guerre froide, elles ont été expulsées de France vers la République démocratique allemande.

L’initiative de créer la Journée internationale de l’enfant, proclamée par l’ONU en 1954, émane d’Elisa, tandis que Josefa a joué un rôle majeur, il y a cent ans, dans l’introduction des avancées pédagogiques européennes modernes dans le système éducatif espagnol, alors très rigide. Cette implication lui a valu des persécutions avant et après la guerre civile. Ses principales références théoriques étaient Jacques Dalcroze, María Montessori, Ovide Decroly, Célestin Freinet et Jean Piaget, dont les contributions, aujourd’hui universellement acceptées, représentaient à l’époque des sœurs Úriz un défi radical aux normes éducatives et morales traditionnelles.

Hermanas_Uriz Pi-exposition-institut cervantes-toulouse

Commissariat : Manuel Martorell

Janvier à Institut Cervantes Toulouse : Hommage à Antonio Machado

Concert poétique bilingue, Hommage à Antonio Machado, par La Compagnie du rêveur

Jeudi 25 janvier à 18h30.

Antonio Machado (Séville, 1875 – Collioure, 1939) figure parmi les poètes, dramaturges et narrateurs espagnols les plus éminents du XXe siècle. Tout en subissant l’influence du modernisme et du symbolisme, son œuvre se distingue par une expression lyrique de l’idéologie caractéristique de la Génération 98. Elrick Fabre-Maigné et La Compagnie du rêveur nous convient à une exploration de toute la splendeur et de la profondeur de l’œuvre du poète.

TRIO MACHADO Jean-François Le Glaunec
TRIO MACHADO Jean-François Le Glaunec

Servane Solana : chant, récitatif espagnol, compositions, arrangements

Thierry Di Filippo : guitare, oud, compositions, arrangements

Elrik Fabre-Maigné : récitatif français, mise en mouvement

Entrée libre

Janvier à l’Institut Cervantes Toulouse : Eva no duerme/ Eva ne dort pas de Pablo Agüero

Dans le cadre du Festival Cuba hoy !

Le mardi 30 janvier à 18h30, projection du film « Eva no duerme/ Eva ne dort pas » de Pablo Agüero, d’une durée de 85 minutes. Originaire d’Argentine, le film, sous-titré en français, met en vedette Gael García Bernal, Denis Lavant, Imanol Arias et Elena Roger.

Cette œuvre cinématographique retrace l’épopée du cadavre embaumé de la femme politique Eva Perón, depuis sa disparition en 1952 jusqu’à sa sépulture en Argentine, 25 ans plus tard. En 1952, Eva Perón, figure politique emblématique de l’Argentine, décède à l’âge de 33 ans. Étant à la fois la personnalité politique la plus adulée et la plus controversée du pays, un spécialiste est chargé de procéder à l’embaumement de son corps. Cependant, les coups d’État se succèdent, et certains dictateurs cherchent à effacer jusqu’au souvenir d’Evita dans la mémoire collective. Le corps d’Eva Perón devient ainsi l’enjeu de forces qui s’affrontent tout au long des décennies.

Janvier à l’Institut Cervantes Toulouse-eva no duerme-projection-film

Informations utiles

Institut Cervantes

31 rue des Chalets. 31000 Toulouse

Tel. 05 61 62 48 64

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11100

12 commentaires

  1. Bonjour Bernie, çà bourge toujours autant à Toulouse ! l’Institut Cervantes (qui se se bat pas contre les moulins à vent ) attire ma curiosité avec cette exposition dédiée aux sœurs Josefa et Elisa Úriz Pi , en plus de la musique et l’hommage aux femmes d’exception … des idées à donner à Rachida Dati ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *