3 plats coréens à réaliser chez soi

Préparez-vous à embarquer pour un voyage culinaire savoureux et coloré en Corée du Sud, pays réputé pour sa cuisine équilibrée et gourmande. Si vous cherchez à sortir des sentiers battus et à explorer de nouvelles saveurs, alors vous êtes au bon endroit ! Je vous propose aujourd’hui de découvrir 3 plats coréens à réaliser chez soi, qui ne manqueront pas de ravir vos papilles.

Ces délices culinaires sont aussi beaux à regarder qu’à déguster, offrant une palette de couleurs chatoyantes et de textures variées. Vous serez surpris de voir comment quelques ingrédients simples peuvent être transformés en des plats aussi riches et savoureux.

Et ne vous inquiétez pas si vous êtes novice en cuisine asiatique, car ces plats sont faciles à réaliser et ne nécessitent pas d’ingrédients exotiques ou difficiles à trouver. Tout ce dont vous avez besoin est une dose de curiosité, une pincée d’audace et une cuillerée d’enthousiasme pour vous lancer dans cette aventure culinaire.

Alors, êtes-vous prêt à partir à la découverte de ces merveilles gastronomiques coréennes ? Suivez-moi pour un voyage gustatif plein de surprises et de délices à savourer chez vous.

Le bibimbap

Le Bibimbap est un plat traditionnel coréen qui signifie littéralement « riz mélangé ». Comme son nom l’indique, ce plat est composé de riz cuit mélangé à divers légumes sautés, de viande marinée (généralement du bœuf), et d’un œuf sur le plat. Le tout est ensuite assaisonné avec de la sauce soja, de l’huile de sésame et de la pâte de piment coréenne (gochujang). Le Bibimbap est souvent servi dans un bol en pierre chaude appelé « dolsot » pour que le riz reste chaud et croustillant.

Le secret de ce plat réside dans sa variété de couleurs et de textures. Les légumes sont traditionnellement coupés en fines lamelles et présentent une palette de couleurs vives et chatoyantes, allant du rouge vif de la carotte au vert éclatant de l’épinard en passant par le jaune doré du jaune d’œuf. En plus de donner au plat une apparence appétissante, cette diversité de légumes offre une richesse en nutriments.

Les étapes de préparation :

  1. Cuire le riz selon les instructions du paquet.
  2. Préparer les légumes : couper en fines lamelles la carotte, l’épinard, le concombre, le radis et le shiitake. Faire sauter les légumes dans une poêle avec un peu d’huile.
  3. Préparer la viande : couper le bœuf en fines lamelles et le faire mariner avec de la sauce soja, de l’huile de sésame et du sucre. Faire sauter la viande dans une poêle.
  4. Cuire un œuf sur le plat.
  5. Dans un bol, disposer le riz, les légumes sautés, la viande marinée et l’œuf sur le plat.
  6. Assaisonner avec de la sauce soja, de l’huile de sésame et de gochujang selon vos goûts.
3 plats coréens à réaliser chez soi_Bibimbap_bernieshoot

Pour une présentation digne d’un restaurant coréen, vous pouvez disposer chaque ingrédient dans un cercle sur le riz, comme une roue de couleurs. Si vous ne disposez pas d’un bol en pierre chaude, vous pouvez utiliser un bol normal et chauffer le riz quelques secondes au micro-ondes avant de servir. En accompagnement, vous pouvez proposer du kimchi (chou fermenté épicé), de la soupe miso ou une salade de légumes. Bon appétit !

Bulgogi

Plat très populaire de part et d’autre de la Corée du Sud, le Bulgogi est composé de fines tranches de viande marinées et grillées. La viande utilisée est généralement du bœuf, mais il est également possible d’utiliser du porc ou du poulet. La marinade traditionnelle est sucrée et salée, et est composée de sauce soja, de sucre, d’huile de sésame, d’ail, de poivre noir et d’oignon haché. Le Bulgogi est souvent servi avec du riz, des légumes sautés et du kimchi.

Le mot « Bulgogi » signifie littéralement « viande de feu », car le plat était traditionnellement préparé en cuisant la viande sur un feu ouvert. Aujourd’hui, la plupart des gens utilisent une poêle ou un gril pour le préparer.

Les étapes de préparation :

  1. Couper la viande en tranches fines.
  2. Préparer la marinade : mélanger la sauce soja, le sucre, l’huile de sésame, l’ail, le poivre noir et l’oignon haché dans un bol.
  3. Mariner la viande dans la sauce pendant au moins 30 minutes, en remuant de temps en temps pour que la marinade imprègne bien la viande.
  4. Faire chauffer une poêle ou un gril à feu moyen-élevé.
  5. Faire griller la viande marinée jusqu’à ce qu’elle soit cuite à votre goût.
  6. Servir le Bulgogi avec du riz et des légumes sautés. Vous pouvez également ajouter une garniture d’oignons verts ou de graines de sésame pour plus de saveur.
3 plats coréens à réaliser chez soi_Bulgogi_bernieshoot

Pour une présentation élégante, vous pouvez disposer la viande grillée sur une assiette, garnie d’oignons verts et de graines de sésame. Vous pouvez par ailleurs ajouter des légumes sautés comme des poivrons, des champignons et des oignons, ainsi que du kimchi pour accompagner le plat. Le Bulgogi est par ailleurs délicieux avec une sauce piquante à base de gochujang mélangée avec de l’huile de sésame et du vinaigre de riz. Bon appétit !

Kimchi

Il s’agit d’un plat typique coréen connu pour être fermenté et épicé, souvent servi en accompagnement d’autres plats. Le kimchi est principalement composé de chou chinois mariné dans une sauce pimentée, mais il existe de nombreuses variations de ce plat, qui peuvent contenir des radis, des concombres, des oignons verts, des poivrons, des fruits de mer et d’autres ingrédients.

Ce plat est considéré comme un aliment santé en raison de sa richesse en probiotiques, en vitamines et en fibres. En Corée, il est consommé tous les jours et est habituellement considéré comme l’un des éléments clés de la cuisine coréenne.

Les étapes de préparations :

  1. Couper le chou chinois en gros morceaux et le placer dans un grand bol.
  2. Ajouter une quantité généreuse de sel sur le chou chinois, bien mélanger et laisser reposer pendant 2 heures. Ensuite, rincer abondamment à l’eau froide et laisser égoutter.
  3. Préparer la pâte de piment : mélanger la pâte de piment coréenne (gochugaru), l’ail haché, le gingembre haché, la sauce de poisson, la sauce soja et le sucre dans un bol.
  4. Ajouter les légumes coupés en morceaux à la pâte de piment et bien mélanger le tout.
  5. Ajouter le chou chinois égoutté à la pâte de piment et mélanger jusqu’à ce que le chou soit bien enrobé de la pâte.
  6. Mettre le tout dans un grand bocal en verre stérilisé et presser fermement pour éliminer l’air. Laisser fermenter à température ambiante pendant 1 à 5 jours, puis réfrigérer.
3 plats coréens à réaliser chez soi_Kimchi_bernieshoot

Le Kimchi est souvent servi en accompagnement d’autres plats coréens, mais il peut aussi être utilisé comme ingrédient dans une variété de plats. Pour une présentation originale, vous pouvez servir le kimchi dans de petits bols individuels ou le disposer sur une assiette avec d’autres accompagnements coréens comme des légumes sautés ou du riz. Vous pouvez également ajouter du tofu, des nouilles ou du porc grillé pour créer un plat principal complet. Le kimchi est un aliment épicé, donc si vous n’êtes pas habitué aux saveurs épicées, servez-le en petite quantité au début. Joyeux appétit !

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11195

12 commentaires

  1. elles me plaisent bien tes recettes !! A tester !!
    je suis curieuse et audacieuse, alors pourquoi pas !!
    merci et bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *