Les meilleures destinations pour les voyageurs à petit budget

Grenade en Espagne, Bruges en Belgique et Venise en Italie ont reçu les meilleures destinations pour les voyageurs à petit budget. En savoir plus.

Découvrir l’Europe à moindre coût : les meilleures destinations pour les petits budgets

Une étude a passé en revue 100 villes d’Europe à la recherche d’offres gratuites et de solutions abordables pour les touristes, et a ainsi dressé un classement des destinations les moins chères d’Europe à ce jour.

  • La meilleure destination du moment pour les petits budgets est la ville de Grenade en Espagne. Vous y trouverez dix musées accessibles gratuitement et une visite guidée de la ville pour 7 euros seulement.
  • Visiter des musées gratuits, utiliser des fontaines à eau potable, etc. : grâce à des astuces très simples, même une destination coûteuse comme Venise peut devenir abordable.
  • En Espagne, le prix de la bière permet de faire la fête tout en faisant des économies.

100 villes à travers l’Europe ont été analysées.

Omio, la plate-forme de réservation de trains, bus et vols, a analysé 100 villes d’Europe à la recherche d’offres gratuites et de bonnes affaires pour les touristes, afin de déterminer les meilleures destinations du moment pour un city-trip à petit budget. Paris, Lille, Bordeaux, Lyon, Toulouse, Montpellier, Reims, Rennes, Marseille et Nice faisaient également partie des villes étudiées.

La hausse des prix dans presque tous les domaines du quotidien pousse de nombreux consommateurs à réduire leurs dépenses, et donc à renoncer à leurs prochaines escapades citadines. Après une longue pandémie accompagnée d’importantes restrictions de voyage, cette décision implique de renoncer à nouveau aux nombreux bienfaits du voyage. Pourtant, voyager n’est pas seulement un moyen de se détendre, c’est aussi une expérience unique et des souvenirs dont on peut profiter pendant longtemps.

Une étude approfondie a révélé que toutes les villes étudiées proposaient des activités culturelles et des sites touristiques attrayants, gratuits pour les habitants comme pour les touristes. Les voyageurs avisés peuvent économiser beaucoup d’argent en organisant leurs activités en fonction de ces offres gratuites. Parfois, les principales attractions touristiques, les sites et les musées de la ville en question en font partie, si bien que cette approche ne signifie pas automatiquement un sacrifice sur la qualité du voyage.

Les meilleures destinations pour les petits budgets regroupent un large éventail d’activités et de visites gratuites, des solutions de restauration et des transports en commun abordables. Le classement suivant présente les grands gagnants en termes de rapport qualité/prix.

Tableau 1 : Les dix meilleures destinations pour les petits budgets, avec une sélection de leurs résultats. Une liste des 100 villes étudiées et de tous les résultats est disponible.

Les dix meilleures destinations pour les petits budgets - OMIO
Les dix meilleures destinations pour les petits budgets – OMIO

Grenade, en Espagne, est la destination au meilleur rapport qualité/prix

Séjourner dans une ville ne coûte pas nécessairement cher si vous choisissez vos activités parmi les offres et les entrées gratuites ou les activités particulièrement abordables. La ville andalouse de Grenade, dans le sud de l’Espagne, offre le meilleur rapport qualité/prix. Elle propose un total de 112 activités et 60 sites touristiques gratuits. Parmi eux, l’Alhambra, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité, est le plus grand monument de Grenade.

L’entrée du musée de l’Alhambra, qui en fait partie, est gratuite. Au total, dix musées de Grenade peuvent être visités sans frais d’entrée. Le traditionnel tour de la ville est l’une des activités préférées des touristes lors de leur séjour.

Comparé à ceux d’autres métropoles européennes, le tour de la ville de Grenade en bus est une aubaine puisqu’il ne coûte que 7 euros environ. Le potentiel économique de Grenade se vérifie également en matière de vie nocturne, puisqu’une bière ne coûte en moyenne que 2,50 euros, un prix nettement moins élevé que la moyenne.

Bruges est synonyme de restauration à bas prix

Si vous souhaitez économiser pendant vos vacances, vous devriez également envisager de visiter Bruges, en Belgique. Cette ville historique de Flandre occidentale abrite quelques-uns des meilleurs chocolatiers du monde. De nombreuses visites guidées sont donc consacrées à la fabrication du chocolat.

Au total, 24 visites guidées à moins de 25 euros ont été recensées à Bruges, un nombre relativement élevé. Si vous avez encore faim après vos dégustations de chocolat, vous pouvez économiser en optant pour les offres de restauration rapide de Bruges. Les burgers, les frites et les boissons ne coûtent que sept euros environ, un prix relativement bas.

Passer des vacances pas chères à Venise est possible

Grâce à quelques astuces simples mais efficaces, même une destination réputée coûteuse comme Venise, en Italie, peut devenir une destination abordable. Nos recherches montrent qu’une majorité des sites les plus intéressants de la ville sont de toute façon accessibles gratuitement.

Citons par exemple la place Saint-Marc ou le pont du Rialto, qui donne sur le Grand Canal. Venise propose un total de 293 activités gratuites, dont 136 attractions touristiques et un total de 22 musées gratuits. Vous pouvez éviter le prix exorbitant des bouteilles d’eau sur les sites touristiques en profitant de l’une des 186 fontaines publiques d’eau potable.

En réponse à sa popularité auprès des touristes, la ville de Venise introduira un droit d’entrée de dix euros à partir de 2023. L’astuce est qu’il s’applique uniquement aux visiteurs à la journée et n’est plus valable dès lors que vous avez réservé une chambre d’hôtel ou un logement dans la ville.

Autres solutions pour découvrir l’Europe à moindre coût :

  • Économiser sur les visites guidées : les visites guidées font partie des attractions touristiques les plus populaires dans chaque ville. Toutefois, le prix du billet pour un tour varie fortement d’une ville à l’autre. Seule la ville de Sankt Pölten en Basse-Autriche propose une visite guidée gratuite de la ville. Un petit train touristique conduit les visiteurs à travers le centre-ville une fois par heure. Avec un prix de 39 euros par personne, Hambourg est la ville la plus chère en la matière. En moyenne, il faut compter 21 euros pour une visite de la ville.
  • Économiser sur les transports en commun : dans les métropoles, les touristes sont particulièrement dépendants des transports en commun s’ils veulent voir tous les sites touristiques importants. Dans de nombreux cas, acheter un billet à la journée est avantageux. La ville de Malaga, en Espagne, propose le ticket journalier le moins cher du comparatif. Il coûte 1,35 euro et est valable 24 heures. Les autres villes proposant des tickets journaliers bon marché à moins de 3 euros sont Pampelune (1,35 €), Grenade (1,40 €), Brégence (1,60 €), Murcie (2,15 €) et Bari (2,50 €). Les villes dont le prix du billet journalier est supérieur à 10 euros sont donc plus chères que la moyenne. Citons notamment Bâle (10,24 €), Göteborg (10,45 €), Barcelone (10,50 €), Jönköping (14,65 €) et Venise (25,00 €).
  • Économiser sur les repas : les repas sont souvent le principal facteur de dépense lors d’un séjour en ville. Cette étude montre que les prix des restaurants peuvent varier considérablement, même si la catégorie reste la même (restaurant de classe moyenne, trois plats, deux personnes). Un repas à moins de 50 euros pour un dîner en tête-à-tête est particulièrement abordable. Cette option est possible dans de nombreuses destinations espagnoles comme Saragosse (30 €), Séville (43 €), Malaga (43 €), Valence (45 €), Alicante (45 €), mais aussi Wels (33 €) et Sankt Pölten (47 €) en Autriche, Lille en France (48 €) ainsi que Dresde (45 €) et Nuremberg (48 €) en Allemagne. En revanche, dans toutes les villes suisses analysées, une sortie à deux au restaurant coûte plus de 100 euros.
  • Économiser avec la restauration rapide : la restauration rapide offre une forme de restauration simple et relativement bon marché, ce qui en fait un mode de restauration très populaire, notamment auprès des jeunes voyageurs. La comparaison des prix des menus de restauration rapide (burger, frites, boisson) montre que le prix le plus bas pour un menu est de 7 euros et qu’il est très répandu. Vous trouverez des fast-foods à 7 euros à Bruges, Édimbourg, Cambridge, Saragosse, Brighton, Oxford, Pampelune, Glasgow, Liverpool, Bristol, Birmingham, Karstadt, Linköping et Örebro.
  • Économiser sur les sorties : vous pouvez économiser sur le prix de la bière lors d’un voyage dans une ville festive. De nombreuses villes espagnoles étudiées brillent par les prix de leurs boîtes de nuit, inférieurs à 3 euros pour une bouteille de bière, notamment Murcie (2,00 €), Saragosse (2,25 €), Grenade (2,50 €), Séville (2,50 €), Malaga (2,75 €) et Alicante (2,90 €). La moyenne européenne est de 4,91 euros. En dehors de l’Espagne, Mons en Belgique (3,50 €), Sankt Pölten (3,00 €), Dornbirn (3,75 €), Brégence (3,80 €), Innsbruck (3,80 €), Klagenfurt (3,85 €) et Wels (3,85 €) en Autriche ainsi que Cologne (3,70 €), Nuremberg (3,50 €) et Dresde (3,50 €) en Allemagne se distinguent par leurs bières bon marché. C’est à Lausanne, en Suisse, que la bière est la plus chère, avec environ 8,22 euros la bouteille.
  • Économiser sur les bouteilles d’eau : les fontaines publiques offrent une alternative imbattable à l’eau en bouteille, qui est souvent vendue plusieurs euros le litre, en particulier dans les zones touristiques. Les villes disposant d’un grand réseau de fontaines à eau publiques offrent donc un potentiel d’économies particulièrement élevé. Zurich dispose du plus vaste réseau de fontaines à eau, avec 949 fontaines à travers la ville. Seules quatre des 100 villes étudiées ne disposent d’aucune fontaine publique. Il s’agit de Liverpool, Glasgow, Charleroi et Göteborg.
  • Économiser sur sa consommation de données : pour économiser vos données, vous pouvez utiliser des points d’accès Wi-Fi publics gratuits pour télécharger des photos ou appeler vos amis et votre famille en vidéo. C’est à Paris (10 663 spots Wi-Fi) et à Barcelone (7 437 spots Wi-Fi) que l’on trouve le plus grand nombre de spots Wi-Fi publics.
  • Économiser sur les visites de musées : le plus grand nombre de musées gratuits se trouve à Londres (93 musées), suivi de Berlin (35 musées) et de Rome (34 musées).
  • Économiser sur les visites touristiques : Rome compte le plus grand nombre de sites touristiques gratuits (553 sites), suivie de Londres (487 sites) et de Paris (394 sites).
  • Économiser sur les activités : Londres (1 394 activités), Rome (957 activités) et Paris (689 activités) sont les villes qui offrent le plus grand nombre d’activités gratuites.
Bruges canal tour breffroi
Bruges – Belgique

Obtenir une explication de la méthodologie et consulter toutes les sources.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11321

20 commentaires

  1. tu as de la chance pour la douceur du temps, j’ai ramasser une bronchite….grrrr, en tous cas merci pour tes bons plans, ça va servir à beaucoup d’entre nous…..passe un bien agréable samedi

  2. voyager peu cher c’est bien mais en même temps les vacances faut se faire quelques plaisirs….bon vendredi et bon weekend

  3. Ha Bruges !! ma ville préférée de mon pays, gamine j’y allais souvent il y avait encore les dentelières !!
    ma prochaine destination !!
    merci bonne journée

  4. j’ai vu ça à Palma dans une station hyper touristique Magaluf… le demi de bière à 2€ , J’avais meme trouvé moins chers à Prague… 1.50€ le demie
    @+

  5. tentante ta page d’aujourd’hui pour aller faire une belle balade….mais il va falloir attendre que le temps soit un peu plus chaud, passe une bien douce journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *