La voiture la plus chère jamais vendue aux enchères

Mercedes est l'une des marques automobiles les plus réputées de l'histoire. Le monde entier sait que la marque est synonyme de grâce, de performance, de luxe et surtout de durabilité.

Sans oublier, bien sûr, le prix assez élevé que les gens doivent payer pour en acquérir une. Ce qui n'est pas aussi connu, en revanche, c'est le fait que la marque possède également un musée en Allemagne avec une vaste collection de voitures qui, pour une raison ou une autre, sont entrées dans l'histoire comme étant uniques et inestimables. C'est sur ce dernier point que porte notre discussion.

Mercedes Benz modèle 300 SLR Uhlenhaut 1955 bernieshoot
Vente aux enchères : Mercedes Benz modèle 300 SLR Uhlenhaut 1955

RM Sotheby's est une maison de vente aux enchères généralement connue pour gérer les enchères sur des objets très chers. Le processus commence en principe par l'annonce de la date et du lieu où se dérouleront l'exposition et le rituel. Les meilleurs pronostiqueurs renommés du secteur se lancent alors dans un jeu de devinettes sur le montant final que produira la vente aux enchères.

Ils sont parfois très proches, parfois très précis, et parfois ils se trompent. Le résultat de la vente aux enchères qui s'est tenue le 2 mai 2022 au musée susmentionné, nul n'aurait pu le prévoir.

La vente aux enchères

L'objet à vendre était l'un des deux seuls modèles 300 SLR Uhlenhaut 1955 que Mercedes Benz n’ait jamais fabriqués. Cette rareté était déjà une garantie que le prix allait grimper. Toutefois, on ne s'attendait pas à ce que l'enchère finale s'approche du prix le plus élevé pour une voiture vendue aux enchères, détenu par une Ferrari 250 GTO 1962. Lorsque la voiture italienne a été traitée par Sotheby's en 2018, elle est partie pour le montant astronomique de 48,4 millions de dollars !

Nous parlons d'un véhicule qui représentait le summum de l'ingénierie du fabricant allemand, étant bien en avance sur son temps en référence à la vitesse, au design et aux caractéristiques mécaniques qu'il incorporait. Conçu par l'ingénieur en chef de la marque, Rudolf Uhlenhaut (d'où le nom du modèle), ce véhicule était à l'époque le plus rapide jamais conduit, atteignant une vitesse de pointe de 290 kilomètres par heure. Mais c'est peut-être le titre de plus belle voiture de tous les temps qu'elle a reçu qui a ouvert la voie.

Le déroulement

Lorsque le moment est venu pour le représentant de Sotheby's de commencer la vente, le premier record du livre Guinness a été établi. Le prix de départ a été fixé à 50.000.00 dollars US ! Oui, vous avez bien lu ! 50 millions de dollars ! Dès le départ, il s'agissait de dépasser de loin le précédent record détenu par la Ferrari susmentionnée. Et puis le deuxième record a été établi. Lorsque l'offre finale a été entendue, elle était tout à fait incroyable... 135 (oui le chiffre est correct) millions (oui la dénomination est également correcte) d'euros ! Répétons-le... 135 000 000 d'euros... Ou, si vous préférez, l'équivalent de 142 769 250 dollars américains... Le terme "montant astronomique" ne suffit plus. Le nom de l'acheteur final n'a malheureusement jamais été divulgué.

Pour mémoire, l'argent sera dirigé vers les bourses d'études que la marque offre, vers son département de recherche et pour le financement de la science environnementale et la réduction de l'empreinte carbone. Autant de projets qui valent bien le coup de pouce financier qu'ils recevront.

Il serait intéressant de voir combien d'années ce record va tenir. Peut-être que la prochaine fois que Sotheby's fera une annonce similaire, les gens devraient commencer à regarder les sections des paris spéciaux de tout top bookmakers asiatique et européen. Selon toute vraisemblance, la cote de l'exploit rapportera une somme tout aussi importante à celui qui pourrait deviner correctement le nouveau record. Voire même assez pour acheter la voiture elle-même...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article