L’École Des Droits Humains et de la Terre (EDDHT)

L’association toulousaine à but non-lucratif créée en 2006 par l’avocat Me François Cantier s’appelle désormais L’École Des Droits Humains et de la Terre (EDDHT). Un nouvel intitulé plus en accord avec la nécessité d’établir sur le même plan les droits fondamentaux de tout être humain et ceux de notre planète Terre.

Equipe-EDDHT École Des Droits Humains et de la Terre bernieshoot

L'association toulousaine L'École des Droits de l'Homme évolue et devient l'École Des Droits Humains et de la Terre

L’association élargit ainsi son champ d’action en intégrant davantage encore les questions environnementales au cœur de ses projets. En allant à la rencontre d’un public de tout âge mais surtout des jeunes, l’EDDHT se fixe comme objectif de participer à la diffusion des droits qui fondent l’humanité et à leur appropriation par toutes et tous.

En éduquant tout d’abord, le but est de déconstruire tous les préjugés que peuvent avoir les jeunes ou les moins jeunes sur les questions complexes de notre société. « Nous avions ressenti l’impérieuse nécessité d’ériger au plus tôt des herses pour faire obstacle aux pires excès en nous adressant prioritairement aux enfants et à leurs encadrants pour qu’ils découvrent et s’approprient les droits fondamentaux. », souligne Maître François Cantier, avocat Président Fondateur de l’École Des Droits Humains et de la Terre.

L’École Des Droits Humains et de la Terre fait ainsi évoluer ses domaines d’activité et de réflexion en même temps que les enjeux de notre monde changent. Ce nouveau nom en est le parfait exemple. En abordant de manière plus prégnante encore, les questions environnementales, que l’association intègre dans ses projets depuis sa création, l’EDDHT répond à une problématique actuelle, très présente dans les réflexions de la jeune génération.

« Les ravages causés à notre planète par un développement économique sans frein rend évident de repenser la relation entre les êtres humains et la Terre en donnant à celle-ci la force que confère la reconnaissance et le respect de ses droits. » précise Me François Cantier.

Depuis plus de quinze ans, l’association accompagne les professeurs, éducateurs spécialisés, animateurs ou autres encadrants dans des administrations, des associations, des entreprises, et leur donne des clés et des outils dans leur mission de transmission de ces valeurs fondamentales. Plus largement, l’association forme des professionnels de tous horizons, notamment sur les thématiques de l’égalité en milieu professionnel, la laïcité et la lutte contre les discriminations.

En effet, pour sensibiliser au mieux son public, l’association conçoit des outils innovants au service des valeurs du vivre-ensemble, facilitateurs de rencontres et d’échanges. Lutte contre la discrimination, pollution numérique ou encore citoyenneté mondiale, font partie des nombreux thèmes abordés dans ses ateliers, favorisant l’échange, l’écoute et la coopération.

En développant des activités permettant une meilleure appropriation des notions rattachées à la citoyenneté et à la vie en France, l’EDDHT vise aussi à faciliter l’intégration des personnes étrangères, arrivant en France : « de défendre et promouvoir l’ensemble des droits qui concourent à notre humanité », le tout basé sur le vivre-ensemble.

Imaginé par l’équipe de l’EDDHT, Républix XL est un jeu de cartes qui répond à une volonté centrale de l’association : celle de rendre les sujets sociétaux accessibles à tous. Au travers d’un format semblable à un jeu de société classique, ludique et dynamique, toute personne de plus de 10 ans peut s’approprier les clés de compréhension de ce monde, quelles que soient les connaissances préalables des joueurs.

Tarif 60€ / Achat en ligne sur le site eddht.org

Des extensions numériques sont téléchargeables gratuitement en ligne.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11385

10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *