La gastronomie viennoise en plein essor

La gastronomie viennoise fait preuve de vitalité en ouvrant de nombreux nouveaux établissements. En raison du coronavirus, on mise surtout sur les grands espaces en plein air.

NENI am Prater © lousyauber
NENI am Prater © lousyauber
La gastronomie viennoise sur les berges du Canal du Danube

Cette année, deux nouveaux établissements ouvrent leurs portes sur les berges du Canal du Danube. Cet espace de détente du centre-ville, un des lieux de rencontre les plus appréciés des Viennois, offre toute une palette de bars et de restaurants variés.

Outre les grands classiques établis de longue date tels que le Strandbar Herrmann, Tel Aviv Beach ou le Badeschiff, de nouveaux venus viennent compléter l’offre cette saison.

Sur le point d'ouvrir : le taste! Food Market et Fräulein’s fabelhafter Sommergarten

Le taste ! Food Market présentera à partir de la mi-juin divers concepts de street food faisant appel à différents fournisseurs, la clientèle choisissant directement ses plats dans des conteneurs.

Un bar servant des cocktails à base de rhum et une plage de sable équipée de chaises longues accessibles à tous sans obligation de consommation viennent compléter l'offre. C’est dans le style d'une brasserie bavaroise à ciel ouvert que le Fräulein’s fabelhafter Sommergarten doit ouvrir ses portes.

Il est en outre prévu que la clientèle puisse acheter sur place de quoi faire des grillades et s'adonner elle-même aux plaisirs du barbecue.

En attendant que le site soit prêt, il y aura un pop-up store proposant de la bière à la pression et des spritzers.

 

NENI im Prater : là où l’extérieur devient le nouvel intérieur

Le nouveau NENI am Prater offre une vue magnifique sur la ville et le Prater. Accompagnée de ses fils, c’est l'entrepreneuse et multi-gastronome Haya Molcho qui gère ce restaurant assorti d’une grande terrasse située sur le toit de l'hôtel/hostel Superbude.

À Vienne, la famille Molcho gère déjà le NENI du Naschmarkt ainsi que le Tel Aviv Beach sur la rive du Canal du Danube, tous deux axés sur une cuisine orientale plurinationale. Il en va de même au nouveau NENI am Prater, où les convives sont assis le long de la cuisine ouverte, qui représente le cœur même du restaurant.

Le chef Andy Barotanyi et Haya Molcho ont mis au point ensemble un concept gastronomique faisant appel à une cuisson sur flamme ouverte. Pain au levain et focaccia sont préparés quotidiennement dans la boulangerie maison. L'ouverture est prévue pour la fin du mois de mai ou le début du mois de juin.

 

Kraus et le Café Bellaria : le café viennois relooké

Karl Kraus (1874-1936), incontournable écrivain autrichien, publiciste, essayiste, pamphlétaire, critique de presse et directeur de publication de la revue Die Fackel, a donné son nom à un nouveau café.

Pourquoi Karl Kraus ? Parce que deux rédactions bien connues ont leur siège dans le voisinage de ce nouveau café du IIe arrondissement.

Le Kraus est une réinterprétation élégante du traditionnel café viennois, qui vous convie également à savourer un repas composé autour d’une carte originale et élargit son offre le soir à travers un bar. La décoration intérieure rappelle le langage formel des années 1920.

Les chaises et les rideaux roses contrastent avec le bleu pétrole des panneaux capitonnés. Chez Kraus, on vient pour discuter, comme c’était l’usage autrefois dans les cafés. Le Kahan Art Space attenant est également destiné à inspirer le discours. Après une brève ouverture en douceur, le Kraus sera pleinement opérationnel à partir du 2 juin 2021.

Un café viennois classique assorti d’une touche moderne, tel se présentera également le Café Bellaria, situé à proximité immédiate du Naturhistorisches Museum Vienne, après un changement de direction. L'ancien gérant de l'un des plus anciens cafés de Vienne a pris sa retraite.

Parmi les nombreux repreneurs potentiels, ce sont deux restaurateurs soucieux de préserver l'esprit du café qui ont été choisis. David Figar dirige avec succès le « Figar » dans le VIIe arrondissement, et son partenaire commercial, l'ancien footballeur professionnel Rubin Okotie, dirige le « Plain » du IXe arrondissement, qui met l’accent sur une cuisine végane.

Les deux hommes prévoient un concept allday, selon lequel le Café Bellaria sera ouvert tous les jours du matin au soir. Un menu de petit déjeuner haut de gamme, à midi des classiques viennois réinterprétés, avec des alternatives végétariennes et véganes également proposées en matière de pâtisseries et dans le cadre d’une carte haut de gamme pour le dîner, faisant si possible appel à des produits bio.

C’est le cabinet d'architecture viennois KLK qui a conçu l'aménagement intérieur.

Une vaste terrasse ombragée est également prévue. Le restaurant ouvrira ses portes en juillet.

 

Le tour du monde en cuisine

Une autre réouverture concerne également un éminent footballeur autrichien : David Alaba a récemment ouvert le restaurant gastronomique DaRose. Le nom de l’établissement est composé de son propre prénom et de celui de sa sœur Rose. Le restaurant est situé sur le Campus Austria, dans le Nordbahnviertel, et met l’accent sur une cuisine fusion moderne. 120 places assises, un intérieur chic et une vaste terrasse ombragée attendent les visiteurs.

L'un des restaurateurs japonais les plus populaires de Vienne ouvre une annexe au Hoher Markt, dans le centre-ville. L'univers Mochi comptait déjà des succursales dans le IIe arrondissement (sur la Praterstraße et au Vorgartenmarkt) et le bar à tapas-vinothèque Kikko Bā dans le IVe arrondissement. Aujourd'hui, un autre site vient s'ajouter à cette liste dans le premier arrondissement, sur le Hoher Markt, où la ligne de plats à emporter o.m.k. se voit maintenant complétée, jusqu’à inclure une épicerie japonaise.

A l'intérieur, vingt places sont prévues. L'accent est mis sur les plats et produits végétariens et véganes, ainsi que sur le café et la bière artisanale. Des produits japonais provenant de petits producteurs seront également en vente. L'ouverture est prévue pour l'automne 2021.

À proximité immédiate du Naschmarkt, un joyau architectural de style Art déco est en train de revivre sous le nouveau nom de « Kleines Haus der Kunst », la petite maison des arts. Cet emplacement abritait auparavant le Forum Novomatic. En plus des activités du musée et de la galerie, qui ne débuteront pas avant l'été 2021, on y propose déjà une cuisine inspirée par les arts.

Ouvert toute la journée à partir de mi-juin, le restaurant de la Kleines Haus der Kunst s'appelle 404 - Don't Ask Why. L'accent y est mis sur la cuisine gastronomique italienne, la pizza napolitaine et l'aperitivo. Sur un total de 210 places assises, 140 se trouvent sur des terrasses spacieuses où il est possible de prendre l’apéritif au soleil sous la devise « Margherita et Margarita ».

La Haus am Schottentor, un joyau architectural de style néoclassique, est lui aussi en train de renaître sur le plan gastronomique. Dans ce bâtiment classé, qui était autrefois le siège de l’Union des Banques viennoises et s’enorgueillit d’une imposante salle des guichets, l’enseigne Interspar a inauguré fin mai 2021 un hypermarché ainsi que le restaurant à la carte Das Mezzanin. Le bâtiment, qui a plus de cent ans, a été soigneusement restauré et adapté. Das Mezzanin propose un voyage culinaire à travers l'Autriche.

 

Le Heurige – un incontournable viennois

Un nouveau restaurant ouvrira également ses portes à un endroit bien en vue : le Heuriger Joseph II sera ouvert à la clientèle dès l'automne 2021 dans l'enceinte du château de Schönbrunn. Les pièces non occupées à ce jour seront rénovées en concertation avec l'Office fédéral de la Protection des Monuments historiques.

Une terrasse ombragée est également prévue. Les opérateurs mettent en particulier l’accent sur le vin viennois, en l’occurrence surtout sur les crus du label WienWein. La culture du vin au château de Schönbrunn a une longue tradition. On y trouvait déjà des vignobles sous le règne de l’impératrice Marie-Thérèse.

Aujourd'hui, le groupe WienWein produit le fameux Wiener Gemischter Satz sur un vignoble qui jouxte l'Orangerie. Le Heuriger Joseph II est également accessible après la fermeture du parc.

 

Les meilleures perspectives pour 2022

En 2022, d'autres projets viendront animer les berges du Canal du Danube. Die Werkstatt, par exemple, propose sur un même site des activités culinaires, sportives et de divertissement. L'accent est mis sur la cuisine viennoise et les pâtisseries autrichiennes.

Le mobilier de l'espace multifonctionnel sert aussi bien de sièges que de parcours pour les fans de skate et de roller. Urban Tribes est un lieu de rencontre destiné à la communauté des cyclistes, qui propose un centre de réparation et un bistrot.

Muse ouvre ses portes en tant que galerie d'art dédiée à la réalité augmentée, assortie d’un restaurant. Tous les projets disposent également d’espaces accessibles à tous sans obligation de consommation.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

trublion 10/06/2021 07:36

je ne doute pas de leur succès

Bernie 10/06/2021 18:29

C'est une ville extraordinaire