Covid-19 : Le Feuilleton | Episode 1

Confinement jour 4… « Covid-19 : Le Feuilleton », un feuilleton fiction, écrit par Yves Carchon, autour du coronavirus. A suivre tous les vendredis pendant la période de confinement.

Patville, un feuilleton signé Yves Carchon, écrivain, auteur de "Riquet m'a tuer", de "Vieux démons", de « Le Dali noir », et de son nouveau polar « Le sanctuaire des destins oubliés »

Journal en temps de coronavirus

C’était au temps où nous étions tous confinés. Le virus était là qui rôdait. Je me souviens qu’on avait entassé des sacs de sable pour lui barrer la route. Et invoquer le Ciel.

Le Père Anselme était venu nous visiter, dans l’espoir insensé de nous exorciser. J’avais dû le chasser. Je nous revois encore le mettant à la porte, alors qu’un vent mauvais soufflait dehors et qu’un nuage de sauterelles fondait sur nos récoltes.

Une bourrasque avait ébranlé la maison. Nous avions vu le père Anselme s’envoler dans les airs dans un nuage de poussière. Dieu l’avait rappelé.

Barricadés dans la maison, nous suivions les nouvelles que diffusait un vieux téléviseur retrouvé à la cave. Puis nous n’avions plus rien capté, vivant sur nos seules réserves qui ne dureraient pas cent ans. Chacun avait la trouille.

Que l’un de nous toussât et l’on se demandait si son isolement ne serait pas utile ou nécessaire…

A suivre…

yves carchon ecrivain romancier auteur polar

Patville, un feuilleton signé Yves Carchon, écrivain, auteur de « Riquet m’a tuer« , de « Vieux démons« , de « Le Dali noir », et de son nouveau polar « Le sanctuaire des destins oubliés »

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11246

20 commentaires

  1. Je vais suivre ce feuilleton.. Enfin, je vais essayer, car écrire mon journal de confinée au jour le jour est très chronophage.. Dans le coup les journées passent sans que je m’en rende compte..
    Bonne soirée !

  2. Les envols dans le ciel sont de plus en plus fréquents dans notre région , si seulement le vent du coronavirus pouvait souffler moins fort !

  3. ah ça, je ne doute pas qu’on entende de nouveaux prédicateurs, et que Dieu retrouve sa place, mais le virus lui s’en moque !
    Bonne journée Bernie

  4. Hello Bernie
    Pour peu que l’autre du Vatican dise que c’est une punition de Dieu car on est allé trop loin, ce n’est pas loin ! Enfin, Dieu, Allah et toutes ces co….ies !
    Bon Vendredi
    @+ Pat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *