Egon Schiele à Vienne

En 2018, Vienne commémore le Modernisme et quatre de ses représentants les plus éminents, décédés au cours de la même année 1918. Les peintres Gustav Klimt et Egon Schiele, tout comme l’architecte Otto Wagner et le créateur universel que fut Koloman Moser, ont laissé une empreinte durable sur la Vienne de 1900. De nombreuses expositions et bien d’autres manifestations leurs seront dédiées en 2018.

Anton Josef Trčka : Egon Schiele les mains entrelacées, 1914, photographie ; Musée Leopold © Imagno/ Austrian Archives
Anton Josef Trčka : Egon Schiele les mains entrelacées, 1914, photographie ; Musée Leopold © Imagno/ Austrian Archives

Egon Schiele (1890-1918)

Egon Schiele, né à Tulln (Basse-Autriche) en 1890, est de loin le plus jeune des quatre représentants du mouvement moderniste viennois décédés en 1918.

L’influence indéniable qu’a exercée Gustav Klimt sur ses œuvres de jeunesse se manifeste à travers la fascination évoquée par des représentations de personnages dans lesquels transparaissent affectivité profonde et états d’âme.

À l’idéal de beauté créé par l’Art nouveau viennois, qui fait appel à des personnages très jeunes, voire adolescents, Schiele confèrera une dimension extatique et même démoniaque, dans le contexte de laquelle il sera la plupart du temps son propre modèle.

Expressionniste féroce et dessinateur de génie, il mourra de la grippe espagnole à Vienne en 1918, à l’âge de 28 ans.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11187

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *