Poker Enfer ou Paradis

Jouer est sans doute une des premières activités pratiquées dès le début de la vie. Mais lorsque jouer devient jeu c’est une route vers l’enfer qui s’ouvre en quelques clics.

L'enfer du jeu

L'enfer du jeu

Poker d’enfer

Poker

Le Poker est un jeu de cartes que nous connaissons et dont je ne vous rappellerais pas les règles. Vous avez noté que ce coffret comprend bien sûr des jeux de cartes mais aussi des jetons pour miser.

Miser c’est donner du piment au jeu et c’est peut-être le premier pas vers une route qui conduit en enfer.

Avec des jetons, qui en fait deviennent vite de l’argent, nous sommes loin du strip poker spécialité douteuse des potaches.

Le jeu avant internet était réservé dans des lieux comme les casinos ou les cercles privés. Avec Internet il est arrivé chez vous sur votre pc voir votre Smartphone. En deux clics et un numéro de carte bancaire, vous allez pouvoir vous confronter à la machine ou aux meilleurs joueurs.

Se refaire

Le processus est toujours le même. Gagner les premières parties est grisant. Si j’avais misé ou misé plus j’aurais gagné. En temps de crise ce discours vient très vite dans l’esprit de celui ou celle qui se lance dans le jeu. Car oui ne nous y trompons pas, de ce point de vue, le jeu est égalitaire entre hommes et femmes.

Cette partie j’aurais du la gagner, c’est juste une question de chance, il a eu un bon tirage. Bon sang encore une défaite mais c’est rien je vais me refaire, la chance va tourner.

La chance elle tourne surtout pour les organisateurs. La carte bancaire va très vite dans le rouge voir le très rouge et pour s’en sortir la seule solution qui apparaît alors, l’unique espoir c’est rejouer…

La machine est lancée et alors, sans aide extérieure, l’enfer est au bout de ces clics.

Probabilité

La bonne carte va bien finir par sortir, c’est évident. Tout est question de probabilité. Oui mais voilà les probabilités ne sont que des probabilités.

Par exemple lorsque vous lancez une pièce en l’air, vous vous dites qu’il y a une chance que deux pour qu’elle retombe sur pile ou face. C’est vrai, enfin presque. Imaginons que vous fassiez mille tirages, vous devriez être proche de 500 piles et 500 faces, les deux seules possibilités..

Hélas il en existe une troisième, la pièce pourrait retomber sur la tranche la prochaine fois.

C’est après cette troisième probabilité que court le joueur, et comme elle n’arrive pas, il rejoue jusqu’en enfer.

Votre poker ?

  • Le Poker : enfer ou paradis ?
  • Les jeux en lignes : opium de la crise ?
  • Aimez-vous les jeux de cartes ?

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11241

29 commentaires

  1. Merci mille fois pour cette participation, une fois de plus, super intéressante !! Durant mes années d’université, j’ai travaillée comme préposée aux machines à poker dans un petit centre de divertissement. Quand les gens sont dépendant de ce jeu c’est vraiment un enfer à vivre. Certains de nos clients étaient comme des drogués: ils avaient perdus tout au détriment de ce jeu :-(. J’ai entendue et vue, des histoires tellement tristes associées au poker…Quel débat intéressant ! Merci mon cher, j’apprécie vraiment toutes tes participations !! Mes amitiés !

  2. Tout dépend de son revenu et de la somme jouée. Je travaille dans un milieu où je rencontre beaucoup de joueurs, du poker à la roulette en passant par les machines… Certains ne semblent pas souffrir de leurs pertes, d’autres oui… et les premiers ne jouent pas moins que les seconds. C’est sans doute aussi une question de caractère. En littérature, le « Joueur » de Dostoïevski est intéressant à lire sur les mécanismes de pensée du joueur invétéré, Dostoïevski ayant été lui-même « un accro ».

  3. Je ne sais même pas jouer au Poker ! En dehors de la bataille, on va dire que je n’y connais plus grand chose et pourtant fut un temps ou je connaissais davantage de jeux avec des cartes. Bises et bon Dimanche 🙂

  4. Jouer peut apporter un certain plaisir s’il reste au niveau jeu et non vice ou compétition ce qui pourrait amener à un état de dépendance toxique. J’aime les jeux en général , s’ils restent des jeux.
    Belle soirée Bernie

  5. Je n’ai jamais joué. Les casinos, avec leur ambiance hors du temps, leur absence d’horloges, le contraste entre les croupiers impassibles, et les joueurs qui sont chevillés à la table comme des insectes…Malgré tout l’éclat des casinos de la Riviera, j’ai toujours ressenti quelque chose de morbide là-dedans. Et jouer en ligne me fait un effet encore pire. Le seul beau souvenir de poker qui me revienne est celui de la robe d’Eva Green dans « Casino Royale » quand elle apparaît pour la première fois autour de la table de jeu.

  6. Mis a part le scrabble ou éventuellement le *rami* aux cartes je n’aime pas les jeux et le poker encore moins, mon fils y a succomber et c’est beaucoup endetté….il en a encore aujourd’hui des traces alors!!!!!!¨¨ Bisessssssss

  7. Je ne joue pas aux cartes mais j’aime bien acheter des jeux à gratter et je me rends compte que c’est devenu systématique au sortir des caisses du supermarché. Si je ne le fais pas j’ai l’impression de laisser passer  »Mon » jour de chance. Mon plus gros gain 5 euros … 😉

  8. le poker, j’en ai découvert le piment à l’armée, c’est des montagnes de cigarettes que j’ai amassés, mais point de francs! nous n’en disposions pas trop.
    C’est ma seul participation à ce jeu.
    Autrement , Rami, huit américain, belote cela va de soi et parfois le Tarot, là je suis moins dans l’osmose de ce jeu.
    Bonne journée
    @mitié

  9. Bonjour Bernard, j’aime beaucoup jouer aux cartes mais en famille et pour le plaisir seulement, malheureusement il y a de grands accros… Bise et bon week-end tout doux!

  10. Les jeux d’argent, je plains les gens accroc. Moi je vis de ma passion la cuisine et les invitations……Merci pour ta fidélité, malgré mon absence sur la blogosphère. Pascal

  11. Je ne sais pas jouer au poker, mais j’avoue que j’ai eu ma période ou je jouais à d’autres jeux en ligne. J’ai arrêté quand j’ai compris que c’était peine perdue, même si au fond on ne sait jamais, peut être qu’à ce jour j’aurais décroché le jackpot !
    Par contre, quand j’étais plus jeune et eu j’habitais encore avec ma famille, on pouvait passer des week-ends gris et pluvieux à jouer au rami 😀

  12. Il m’est arrivé de jouer au tarot mais jamais au poker et cela ne me tente pas du tout, je déteste les jeux d’argent

  13. hello Bernie

    mon commentaire sera clair et net  » je déteste jouer « ..petite je jouais au rami avec ma grand mère le seul jeu que je connaisse enfin j’ai sûrement oublié maintenant
    on ne joue a rien du tout ni lotto ni autre machin de hasard

    passe un bon WE
    bises

  14. Oui le poker avec de sous c’est l’enfer… En ligne c’est pire encore…
    J’ai aimé les jeux de cartes… mais je ne joue plus…
    Bon week-end
    Jean

  15. Je ne suis jamais entrée dans un casino pour commencer, ni joue en ligne, le poker, sans doute les deux, gagnant ou perdant ! Plus la crise va plus les « pauvres » jouent, je vois bien chez mon libraire, ça valide des lotto !!!! Oui j’aime jouer à la manille et au whist…. 😉

  16. J’aime les jeux de cartes, mais en divinatoire.
    J’ai pratiqué le Tarot de Marseille pendant très longtemps …
    Encore un peu, pour « voir ».
    Bon week end
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  17. Bien du changement par ici …..
    Et non je ne connais pas de jeu de cartes ! Ah, si ceux des sept familles et la bataille avec les petits enfants.
    Donc je ne pourrais pas trop dire ce qu’il en est par rapport au poker, mais comme tu le dit plus haut cela peut devenir un vice.
    Bon samedi Bizzz Lucia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *