suzanne-lene-interview-immigree-shanghai

L’Immigrée de Shanghai

L’Immigrée de Shanghai un roman de Suzanne Lène publié en octobre 2014.

L'immigrée de Shanghai

L’immigrée de Shanghai

L’immigrée de Shanghai

Chronique

Je remercie vivement Suzanne Lène de m’avoir adressé la version brochée de roman afin que je le chronique.

La lecture a été plaisante et je me suis retrouvé dans un voyage dans le temps et l’espace. Dans le temps où nous sommes en 2013 mais aussi en 1933, dans l’espace où nous voyageons de Paris à Shangai en passant par Vermont.

Comment l’espace et le temps ont-ils influencé les relations de Bao ? Une étude de sa relation refusée avec Antoine alors qu’elle était adolescente mais une relation présente qui les dépasse totalement.

Nous flirtons avec le fantasme la folie, Antoine pensait que Bao avait été assassinée. Et puis il y a aussi Lia. Je suis entré tour à tour dans chacun des personnages que l’écriture rend très humain. Le récit semble parfois surnaturel mais il est guidé par la psychose d’Antoine

Le roman est rythmé et le style est assez ciselé et le surnaturel amène beaucoup de questions avec des moments parfois sombres. T

Tout cela en fait une belle découverte.

Résumé

Bao est américaine d’origine chinoise. Elle est serveuse et danseuse entre Burlington et Montréal. Antoine est français, bourgeois et parisien. Il est étudiant à l’université du Vermont.
Elle tient à sa liberté, lui aime aimer. Tout devrait les séparer.
Pourtant, dix-sept ans plus tard, ils vont se retrouver. Le destin semble alors les lier étrangement…

Bao a quarante ans quand elle arrive à Paris pour revoir Antoine. En l’entendant au téléphone, Antoine craint à nouveau de devenir fou. Est-ce vraiment Bao ? Serait-elle vivante alors qu’il la croyait morte, assassinée au Canada, en 2000 ? Un meurtre qui l’a tant choqué qu’il en a perdu la raison et a été interné pendant un an? Va-t-il à nouveau basculer, lui qui est marié et père d’une petite fille ?
Il décide tout de même de la revoir, elle à qui il n’a jamais cessé de penser.

De Shanghai au Vermont, entre folie et addictions, des personnages pris au piège dans une histoire qui les dépasse et un espace-temps qui se joue d’eux? Un voyage haletant à travers le temps et les continents…

Suzanne Lène

Née à Neuilly-sur-Seine en 1966. Mariée, mère de deux enfants.

Licence d’histoire à la Sorbonne.

Travaille comme attachée de presse dans différentes maisons d’éditions. Puis documentaliste au Wildenstein Institute, à la préparation du catalogue raisonné de Maurice de Vlaminck.

1998 : départ à Bucarest, pour le travail de son époux.

Enseignante de français au Lycée américain de Bucarest.

2003 : départ à Budapest. (Même raison).

2005 : départ à Sofia. (Même raison)

Enseignante d’histoire-géographie au Lycée français Victor Hugo, de Sofia.

En disponibilité depuis deux ans. Vit entre la Bulgarie et la France.

Ecrit son premier roman « L’Immigrée de Shanghai » et l’auto-publie en octobre 2014 sur Amazon.

Vous avez la parole

Aimez-vous les romans qui vous font voyager dans le temps ?

Aimez-vous les romans qui vous font voyager dans l’espace ?

Qu’évoque Shanghai pour vous ?

Suzanne Lène

Suzanne Lène

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11093

52 commentaires

  1. Le résumé de ce livre me plaît. Problème : lorsqu’un roman me passionne, je ne fais plus rien d’autre que de le lire jusqu’à la fin. Tant pis, je vais succomber à la tentation !

  2. Bonjour,
    Cela semble attirant, bien que certains aspects m’en éloignent, mais pourquoi pas.
    J’aime effectivement la confrontation du temps, les romans entre hier, aujourd’hui ou demain.
    Le deuxième, que j’essaie de retravaillé, ce situe dans deux univers différents.
    Bonne journée.
    @mitié

  3. Comme beaucoup je vois, j’aime découvrir des pays et des styles de vie qui sont éloignés de ce que je connais. Un bon livre peut faire voyager aussi bien dans le temps et dans l’espace en faisant croire que cela est possible ici et maintenant ! Ce livre m’a l’air très intéressant ! La psychologie des personnages a l’air riche aussi…
    Merci Bernard pour ce partage.

  4. Le synopsis me fait un peu penser à l’histoire d’amour du livre de François Weyergans dans Royal Romance 🙂 ! Un livre est bon pour moi s’il réussit à me faire voyager:D ! Bonne journée:), merci pour ton article !

  5. j’avoue que je voyage très peu, donc j’apprécie beaucoup les histoires qui me font voyager, que ce soit dans le temps ou dans les pays lointains. Shanghai ne m’inspire rien de particulier. concernant le livre de M Cymes, c’est vraiment que ce n’est pas drôle, mais je pense que c’est bien de garder en mémoire ce qui s’est passé et surtout comment les Nations ont réagi à ces exactions. cela laisse assez perplexe, voire sidérée. bises. celine

  6. j’avoue que je voyage très peu, donc, j’apprécie beaucoup les histoires qui me font voyager, que ce soit dans le temps ou d

  7. Faute de pouvoir voyager moi même, j’ aime bien qu’ on m’ emmène, surtout à Shanghai, qui représente toute la Chine à elle seule, et se trouve si bien située.
    Et je pense que nous avons tous un personnage en tête que nous n’ avons jamais oublié !
    Passe une bonne journée
    Amitié

  8. J’aime l’Asie.
    Pas trop le moral, mais la vie continue …
    Bon mardi.
    Bisoux, Bernie
    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  9. J’aime les romans qui me font voyager et me dépaysent, surtout l’Asie car ma mère a vécu à Kharbin en Chine.durant son enfance. Bon mardi !

  10. Des retrouvailles prometteuses, lui marié depuis… simple bonjour ou plus… faudra lire le roman… Shanghaï, une métropole chinoise… en dire plus…. merci à vous, JB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *