correspondance-schulze-interview.-philosophe

Sophie Schulze – Interview

J’ai eu le plaisir d’échanger avec Sophie Schulze suite à ma chronique sur son roman « A +2 » dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Gilles Paris.

Je vous propose de la découvrir un peu plus au travers de cette interview.

Le roman « A +2 » est publié aux éditions Léo Scheer

Sophie Schulze - Ecrivain

Sophie Schulze – Ecrivain

Sophie Schulze

Bonjour Sophie, ma chronique sur votre roman A + 2 a amené beaucoup de questions sur le titre, pouvez vous nous expliquer le choix de ce titre.

Je désirais un titre énigmatique, que seule la lecture du livre permette de résoudre. C’est pourquoi le sens du titre est donné seulement dans la dernière partie. J’aime par ailleurs l’idée que la couverture, et le titre, ne soient pas séparées du reste du texte. La lecture commence dès la couverture.

Par ailleurs, il s’agit d’indiquer l’existence d’un problème, et d’un questionnement. Celui de notre lien avec le passé totalitaire. C’est aussi un titre impersonnel, qui désigne une problématique qui ne m’est pas propre, que je partage avec beaucoup de monde.

Enfin, les nombres, ou le chiffrage, sont une thématique récurrente de la Seconde guerre mondiale. La réduction des individus à un chiffre est l’une des formes, ici symbolique, de leur destruction

Pourquoi choisir un roman autobiographique pour nous raconter votre confrontation avec les horreurs de la seconde guerre mondiale ?

Historiquement parlant, il est impossible en effet, quant on est né après la seconde guerre mondiale, d’en parler sous le registre autobiographique. Mais, en son for intérieur, vire inconsciemment, c’est différent.

Si ce passé ne passe pas, selon l’expression devenue célèbre, alors quelque chose comme un dialogue intergénérationnel est donc possible. Tel est l’axe choisi. Il s’agit donc de rechercher les traces, dans un histoire particulière, de ce passé-là.

Et par là même de mettre en scène un dialogue entre les différentes générations, celles qui ont vécues les événements, et celles qui venues après. Je voulais éviter l’approche historique, que l’on connaît par cœur, pour éviter de ressasser et entrer à nouveau dans le questionnement.

Quel est votre regard sur les actes antisémites d’aujourd’hui ?

Cela demeure, comme autrefois, une honte et un crime

Quelle a été votre démarche d’écriture pour ce roman ?

C’est un texte qui, dans l’ensemble, fut difficile à écrire. Je l’ai écrit à l’envers, en commençant par la fin. Ma démarche a consisté ensuite à relire certains événements de ma vie passée pour les éclairer à la lumière de la problématique finale.

La difficulté, entre autre, était de rester fidèle à ces événements, tout en leur donnant une dimension qu’ils n’avaient pas pour moi à l’époque où je les vivais.

D’autres difficultés ont concerné l’exposition de soi, et le style. Il fallait trouver des procédés, ou des mises en forme, qui soient justes, appropriés. Il fallait aussi accepter de parler de quelque chose qui doit normalement rester caché.

Je remercie vivement Sophie d’avoir accepté de répondre à mes questions et j’espère que vous souhaiterez découvrir ses livres.

Biographie

Sophie Schulze a d’abord commencé à étudier la philosophie à l’université de Strasbourg. Après plusieurs années passées à l’étranger, elle étudie actuellement le droit public. Elle vie actuellement à Paris. A + 2 est le quatrième ouvrage qu’elle publie aux Editions Léo Scheer.

A + 2 Sophie Schulze

A + 2 Sophie Schulze

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11305

92 commentaires

  1. Cet ouvrage me laisse perplexe ! c’est formidablement bien écrit, style dépouillé… et je comprends mieux son interview ! avec mes neurones un peu en bouillie, il est très dommage qu’il ne va pas m’en rester grand chose ! Si… les "lits" du camp B… et la honte de l’auteure de vivre avec "ça" ! même si on n’est pas responsable, chaque individu vit différemment le passé ! Certains ont honte, d’autres n’ont aucuns scrupules ! C’est un bon ouvrage !
    Moins convaincant "les ailes d’Émeraude" mais là, c’est moi qui n’aime pas le "Fantasy" même en film, j’ai du mal !

  2. je ne connais pas du tout cet auteur, merci pour cette découverte, je note. pas compliqué en effet ce sapin, juste de quoi s’amuser avec de l’eau et des couleurs. bises. celine

  3. (^‿^)✿

    Un gentil petit coucou chez toi Bernie ce lundi matin.

    Très belle interview et pour moi une superbe découverte ! MERCI beaucoup !!!! 🙂

    GROS BISOUS d’Asie

    Bon début de semaine ❀.•*´¨`*•.✿

  4. Un livre qui me donne envie de le lire. Après les fêtes je me l’achète. L’inteview est réussie et donne nevie d’en savoir plus. Bon lundi !l

  5. super interview merci Bernie et merci à l’auteure qui m’a permis de découvrir cet ouvrage, dès que je serais en poste j’aurais plus le temps et les moyens de lire 🙂

  6. c’est sympa les écrivains qui acceptent de se prêter à des interviews pour nous donner envie de lire leur livre.

  7. Le thème du roman et surtout la façon de l’aborder m’ont l’air très intéressants.
    Le roman suivant sera sûrement passionnant aussi.
    Passe un bon dimanche.

  8. Bonjour,
    le titre de son bouquin est très énigmatique !
    On a déjà envie d’en savoir plus.
    Très belle cette dame, tu étais en charmante compagnie !
    Bon week-end.

  9. Un sujet qu’il ne faut surtout pas oublier et pour lequel je me passionne depuis toujours. Merci pour cette interview et la découverte de ce livre qui m’intéresse grandement.
    Je vous souhaite un bon weekend 🙂

  10. C’est bien de mettre en avant des auteurs pas *très connus*.
    SAns doute un récit passionnant.
    BIen amicalement et merci !

  11. Bonjour Bernard, merci pour ce beau reportage, c’est bien de connaître un peu plus l’autre des livres! Bise et bon vendredi dans la joie!

  12. sacré sujet …et qui est toujours si présent …ici en campagne on s’en rend pas compte mais sur paris c’esst dingue ….

    bonne journéeeeeeeeeeee

  13. Ecriture à l’envers !!! Etonnant mais je peux comprendre sa façon de faire et cela permet justement peut être de mieux se concentrer sur l’articulaition des chapitres. Je m’explique : on commence à écire et on a subitement envie d’arriver à la fin… on oublie donc des étapes, même en y revenant. Là elle écrit la fin finalement, elle la sort, elle est rassurée… elle peut donc prendre le temps de faire et peaufiner les chapitres 😉

  14. résolument moderne cette femme, et qui ne perd pas le nord !
    Quand même, une autobiographie de ce qu’ on n’ a pas réellement vécu, c’ est nouveau !
    Bonne journée
    Amitié

  15. Un sujet qui reste toujours d’actualité et qu’il ne faut certes pas oublier…
    L’antisémitisme fait un retour en force, et je trouve que c’est réellement effrayant !
    Bonne journée

  16. futée cette jolie "écrivain" … son titre est accrocheur … rien qu’en le lisant, j’ai eu envie de lire en détail tout ton article …. j’avoue que son analyse de son titre me parait un brin obscure … j’espère que le livre est plus accessible
    bisous bonne journée

  17. Merci Bernie, quand je pense qu’un adage dit jamais deux sans trois… côté guerre je n’ose y penser….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *