Trompe l’œil parisien

Les trompes l’œil sont une discipline artistique urbaine qui vise à habiller une architecture pour lui donner un équilibre et une esthétique en harmonie avec le contexte qui l’entoure.

Fenêtre sur rue

Fenêtre sur rue

 

Trompe l'œil

Faire comme si

Je suis un très grand admirateur de ces façades où nous pouvons découvrir ces tableaux d’artiste, car pour moi c’est un véritable art de rue, dont le travail consiste à faire croire que.

Au lie d’avoir des façades ingrates, ces artistes s’imprègnent de ce qui entoure la partie à habiller et livrent une fresque presqu’intemporel aux passants.

A l’occasion de la réécriture de cet article je vous en livre deux exemples. La seconde en photo qui en fait est celle de l’article d’origine est un trompe l’œil qui se trouve à Paris juste en face du centre Pompidou. Si vous ne l’avez jamais remarqué je n’en serais guère surpris tant il se fond de le décor. C’est pour moi le plus ancien et le plus beau que je connaisse et à chaque fois que je suis dans ce quartier je prends le temps de venir l’admirer.

La photo de couverture que je viens donc d’ajouter est un trompe l’œil qui se trouve à Cahors. Là encore j’apprécie ces personnages sortis de l’imaginaire de l’artiste mais qui sont plus vrais que nature et qui nous livrent des scènes de vie quotidienne. Bien sûr le temps peut atténuer la force du trompe l’œil si par exemple les vrais volets ou fenêtres sont repeints et que le trompe l’œil est lu laissé en l’état.

C’est donc une œuvre qui donne vie à la voie à l’architecture et au quartier mais aussi qu’il se doit de faire vivre pour lui donner une cohérence constante avec son milieu afin qu’elle se fonde dedans pour notre plus grand émerveillement, le mien en tout cas.

Un regard …

Une ombre …

Un mouvement…

Un feulement…

Un grincement …

Entrouverte

Ouverte

Sans volet …

Là je suis

 

trompe oeil paris beaubourg

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11260

76 commentaires

  1. Bonjour Bernies,
    Je les aime énormément, à Lyon, celui du Bld des Canuts a été remis au goût du jour, c’est sa troisième version, je crois, j’avais fait un article sur sa rénovation avec l’ancien que j’avais déjà photographie, le premier je ne l’ai pas connu, mais des photos sur le net nous en rappel le style, il y en a d’autres dans la ville comme al fresques es Lyonnais.
    Bonne soirée
    @mitié

  2. Passage de nuit..

    Je parcours tes photos superbes et qui sont les instantanées de la vie…

    Je me suis arrête sur ces fenêtres sans volets…

    Les fenêtres nous guettent
    Quand notre cœur s’arrête
    En croisant Louisette
    Pour qui brûlent nos chairs
    Les fenêtres rigolent
    Quand elles voient la frivole
    Qui offre sa corolle
    À un clerc de notaire
    Les fenêtres sanglotent
    Quand à l’aube falote
    Un enterrement cahote
    Jusqu’au vieux cimetière
    Mais les fenêtres froncent
    Leurs corniches de bronze
    Quand elles voient les ronces
    Envahir leur lumière

    Les fenêtres murmurent
    Quand tombent en chevelure
    Les pluies de la froidure
    Qui mouillent les adieux
    Les fenêtres chantonnen
    5a8
    t
    Quand se lève à l’automne
    Le vent qui abandonne
    Les rues aux amoureux
    Les fenêtres se taisent
    Quand l’hiver les apaise
    Et que la neige épaisse
    Vient leur fermer les yeux
    Mais les fenêtres jacassent
    Quand une femme passe
    Qui habite l’impasse
    Où passent les Messieurs

    La fenêtre est un œuf
    Quand elle est œil-de-bœuf
    Qui attend comme un veuf
    Au coin d’un escalier
    La fenêtre bataille
    Quand elle est soupirail
    D’où le soldat mitraille
    Avant de succomber
    Les fenêtres musardent
    Quand elles sont mansardes
    Et abritent les hardes
    D’un poète oublié
    Mais les fenêtres gentilles
    Se recouvrent de grilles
    Si par malheur on crie
     » Vive la liberté « 

    Les fenêtres surveillent
    L’enfant qui s’émerveille
    Dans un cercle de vieilles
    A faire ses premiers pas
    Les fenêtres sourient
    Quand quinze ans trop jolis
    Ou quinze ans trop grandis
    S’offrent un premier repas
    Les fenêtres menacent
    Les fenêtres grimacent
    Quand parfois j’ai l’audace
    D’appeler an chat un chat
    Les fenêtres me suivent
    Me suivent et me poursuivent
    Jusqu’à ce que peur s’ensuive
    Tout au fond de mes draps

    Les fenêtres souvent
    Traitent impunémen
    585
    t
    De voyous des enfants
    Qui cherchent qui aimer
    Les fenêtres souvent
    Soupçonnent ces manants
    Qui dorment sur les bancs
    Et parlent l’étranger
    Les fenêtres souvent
    Se ferment en riant
    Se ferment en criant
    Quand on y va chanter
    Ah je n’ose pas penser
    Qu’elles servent à voiler
    Plus qu’à laisser entrer
    La lumière de l’été

    Non je préfère penser
    Qu’une fenêtre fermée
    Ça ne sert qu’à aider
    Les amants à s’aimer
    {2x}
    Jacques Brel..

    au plaisir de te lire

    Un très bon week-end

    amitiés

    Patrick

     

  3. salut

    Combien de gens sont à leur fenêtre toute la journée , heureusement maintenant il y a la télévision

    bonne soirée

  4.  

    Bonjour Bernard  

    En copié / collé pour ménager mon bras endolori…. 

    Je te souhaite une bonne fin de journée.

    Gros bisous.

    Marishka

  5. le poids des mots et le chos ces photos…J’adore décidémment ton site…Merci pour ce beau partage et pour tes visites régulières

    Belle fin de journée

  6. En regardant les fenêtres je me suis demandé un moment s’il ne s’agissait pas d’un trompe l’oeil…

    Mais c’est un bel instant capturé !

    Bravo, Belbe. Passe une bonne journée.

  7. Mmmmmmmm, ce sont de très jolis trompe l’oeil, ça ! J’aime beaucoup ce genre d’agrément monumental. Il y en a de très beaux. Tu es allé à Bruxelles ? Il y a un parcours qui suit justement toutes
    les illustrations monumentales faites sur les immeubles. C’est beau !

     

    Katia.

  8. tu as essayé quelque chose de difficile ; peut etre que ce cadrage ne permet pas de donner l’amplitude souhaitée pour cette photo  ceci dit , les teintes sont jolies et ressortent plutot bien ; bon mardi et à bientot Bernard…

  9. Bonjour Bernard,

    Ta photo est superbe.

    Il faudrait un petit coup de nettoyage et ce serait un peu moins triste.

    C’est l’arbre qui fait le tout.

    Bonne journée, bisous.

  10. bonjour belbe  merci pour tes gentils passages et commentaires ..merci aussi pour tes beaux article sur ton blog  je te souhaite une trés bonne et belle journée mes amities michel003

  11. une fenêtre parmi tant d’autres qui essaie de montrer à ses habitants un petit coin de ciel et un arbre ….. le bâtiment semble assez vétuste
    !!!             bonne journée        chamitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *