Environnement et bien-être dans les Pyrénées- skieurs repos- credit Antoine Garcia - Bernieshoot

Environnement et bien-être dans les Pyrénées

Environnement et bien-être dans les Pyrénées sont au cœur des préoccupations de la Compagnie des Pyrénées et de N’PY. Dans un souci de garantir une expérience exceptionnelle à ses clients, ces deux entités mettent tout en œuvre pour concilier la préservation de l’environnement naturel exceptionnel des Pyrénées avec le bien-être des visiteurs. Cet article explore les initiatives innovantes de la Compagnie des Pyrénées et de N’PY visant à assurer le confort, la satisfaction et le bonheur des clients tout en respectant la nature environnante.

Les stations du réseau N’PY le remarquent clairement : la montagne exerce un pouvoir d’attraction indéniable. En hiver, les amateurs de ski se précipitent dès que les conditions le permettent, tandis qu’en été, de plus en plus de visiteurs se laissent séduire par les charmes de la nature, les vastes espaces et les activités variées proposées. Face aux défis actuels tels que la hausse du coût de l’énergie, le réchauffement climatique et les difficultés de recrutement, les stations investissent cette année pour améliorer l’expérience client tout en adaptant leur positionnement.

Compagnie des Pyrénées et N’PY : Mettre tout en œuvre pour assurer le bien-être des clients

Adaptation et flexibilité sont les maîtres mots pour répondre efficacement aux enjeux de transition et de croissance auxquels font face les stations de montagne. Le tourisme durable est un défi, mais il représente aussi et surtout une véritable opportunité de développement pour les domaines qui sauront s’adapter aux changements climatiques et aux nouvelles pratiques. C’est là toute la mission de la Compagnie des Pyrénées, les accompagner et les aider à relever ces nouveaux défis.

Carole Delga, présidente de la Compagnie des Pyrénées

La montagne attire

Pour l’exercice 2022-2023, les 8 domaines N’PY, comprenant Peyragudes, Piau, Grand Tourmalet, Pic du Midi, Luz-Ardiden, Cauterets, Gourette et La Pierre Saint Martin, ont affiché un chiffre d’affaires global de 60,03 millions d’euros et accueilli 1 995 527 journées de ski. Malgré des conditions météorologiques et un enneigement parfois instables, cette année a été satisfaisante. En particulier, la fréquentation des vacances de février 2023 a augmenté de 7% par rapport à février 2022, une saison déjà qualifiée d’exceptionnelle.

Cet intérêt pour la montagne s’est également confirmé durant l’été, avec une hausse de 5% de la fréquentation par rapport à l’été 2022 (260 000 passages enregistrés) et de 8% par rapport à 2021. Certains sites tels que le Pic du Midi et Cauterets Pont d’Espagne ont enregistré une fréquentation particulièrement élevée, avec une augmentation de 6%. Les Bike-Parks, la Maison du Tourmalet, les concerts au Pic du Midi, les tyroliennes et d’autres activités ludiques ont été très appréciés des visiteurs estivaux. Par exemple, le Bike Park du Grand Tourmalet a enregistré une hausse impressionnante de 24% de sa fréquentation par rapport à la saison précédente.

Une étude prospective

Face aux changements climatiques qui impactent directement la durabilité de l’enneigement, la Compagnie des Pyrénées et ses actionnaires ont pris l’initiative de profiter de cette période de transition pour ajuster le modèle économique des domaines de montagne, crucial pour garantir la stabilité des emplois et le bien-être des vallées environnantes. C’est ainsi qu’une vaste étude a été lancée au début de l’année 2023.

Cette étude a pour objectif de collaborer avec les domaines skiables des Pyrénées et les acteurs locaux de la montagne pour élaborer un projet commun et partagé, tout en anticipant les défis du marché pour les 20 prochaines années. Les résultats de cette étude sont attendus d’ici la fin de l’année. Son but est de renforcer le projet global de la Compagnie des Pyrénées dans toutes ses dimensions, tout en préservant l’identité propre à chaque station.

Engagée pour l’environnement

La Compagnie des Pyrénées et les stations N’PY ont déjà mis en œuvre plusieurs initiatives visant à préserver leur environnement et à réduire leur empreinte écologique. Ces mesures incluent une réduction moyenne de la consommation énergétique de 10% dans l’ensemble des stations, atteignant même 15% à Cauterets, l’établissement d’un bilan carbone pour les 8 domaines, l’adoption d’une charte RSE, entre autres. Par exemple, 70% de l’énergie utilisée pour produire de la neige artificielle provient de barrages hydroélectriques, où l’eau est d’abord utilisée pour générer de l’électricité avant d’être réintroduite dans le réseau d’enneigement.

Dans leur engagement continu pour préserver les Pyrénées, les dirigeants de ces stations vont plus loin en lançant diverses études pour élaborer une stratégie concrète de décarbonation. La Compagnie des Pyrénées fait partie des 10 entreprises nationales sélectionnées par l’ADEME pour participer au protocole d’expérimentation de la méthodologie A.C.T. (Assessing Low Carbon Transition).

Dans le but ultime d’atteindre l’autosuffisance énergétique, des études sont en cours au Grand Tourmalet et à Peyragudes, portant sur des projets tels que la production d’hydrogène sans recours au réseau public, ainsi que sur la production d’énergie renouvelable d’origine hydroélectrique.

Par ailleurs, certaines stations ont adopté des initiatives spécifiques, telles que l’introduction de navettes électriques à Peyragudes pour remplacer les bus reliant les pistes, l’installation de bornes électriques de recharge de voitures à Gourette, et l’utilisation de canons à neige nouvelle génération au Grand Tourmalet et à Peyragudes. De plus, des systèmes de mesure de hauteur de neige ont été mis en place à Piau, Grand Tourmalet, et Gourette.

Les vacanciers peuvent également profiter d’améliorations dans les infrastructures, comme le nouveau cœur de station entièrement réaménagé à Piau, avec des cheminements couverts. Cauterets, de son côté, valorise ses hébergements responsables et économes en énergie à travers le label « Diamant vert », mettant en avant 300 appartements respectueux de l’environnement et du bien-être dans les Pyrénées.

L’EPSA, gestionnaire de deux sites naturels préservés, met en avant les activités en plein air. Gourette propose des initiatives pour sensibiliser le grand public à la préservation du Grand Tétras sur son domaine, tandis qu’à La Pierre Saint Martin, un sentier botanique permet de découvrir la flore exceptionnelle des hautes altitudes.

Des nouveautés pour profiter des plaisirs de la montagne

Au fil des années, les amateurs de sports d’hiver, qu’ils soient skieurs ou non, ont trouvé de nouvelles façons de se détendre en dehors des pistes. À Peyragudes, les visiteurs peuvent se détendre en nageant dans le Bassin Olympien, ouvert en mars dernier, ou s’amuser sur l’un des deux nouveaux terrains de padel.

À Piau, le tout nouveau Vallon des Tyroliennes attire un grand nombre de visiteurs, sans oublier le Wingsnow, qui offre de nouvelles sensations de glisse. Pour ceux qui souhaitent essayer le snooc, une luge moderne, rendez-vous au Grand Tourmalet côté Barèges.

L’ambiance est différente à Luz-Ardiden, où un musher s’est installé dans le secteur de Bédéret, offrant ainsi l’opportunité aux visiteurs de profiter de magnifiques paysages et de se déconnecter complètement de leur quotidien. À Cauterets, la fête est au rendez-vous toute l’année pour célébrer dignement les 60 ans de la station.

Enfin, à Gourette, les débutants en ski peuvent apprécier la toute nouvelle piste bleue Préhistoire, entièrement remodelée pour offrir une expérience ludique en toute sécurité.

Après l’effort… le réconfort

Un rooftop a été aménagé sur l’Altibar 007 de Peyragudes, offrant ainsi une vue imprenable sur la Vallée du Louron, tout en permettant aux visiteurs de déguster des boissons locales telles que des bières artisanales, des sodas bios ou des gourmandises régionales.

L’Hôtel 4 étoiles La Voie Lactée, ouvert en février dernier au Grand Tourmalet, invite familles et amis à profiter d’un cadre chaleureux. Il propose un large éventail de commodités, dont un spa, des bains nordiques, une salle de sport, un salon de thé et un bar à tapas, pour garantir un maximum de plaisir. Toujours au Grand Tourmalet, le restaurant d’altitude La Laquette accueille une nouvelle équipe dirigée par Bertrand Aragnouet, originaire de Lourdes. Il propose une cuisine bistronomique mettant en avant des produits labellisés Happy Saveurs.

Depuis mars dernier, les skieurs et les randonneurs en raquette ont la possibilité d’expérimenter les joies de la nuit à la Maison du Tourmalet. À Luz-Ardiden, les amateurs de sensations fortes peuvent découvrir l’Aulian Express Snack, qui propose des produits locaux de grande qualité pour les visiteurs pressés.

Pour cette nouvelle saison, les stations ont investi 14,7 millions d’euros (comparé à 17,9 millions d’euros en 2022-2023) dans le but de garantir le meilleur accueil possible à leurs clients.

Environnement et bien-être dans les Pyrénées : une réalité dans les stations N’PY

Les domaines N’PY sont prêts à accueillir les passionnés de ski ainsi que les amateurs de découvertes et de dépaysement à partir du samedi 2 décembre (le 6 décembre pour Gourette) avec l’ambition de préserver l’environnement et le bien-être dans les Pyrénées.

Grâce à la plateforme n-py.com, il est désormais possible de planifier et de réserver l’intégralité de son séjour au ski, comprenant l’hébergement, le forfait, les cours de ski, la location de matériel et divers services, en toute confiance et avec un vaste choix. Les personnes prévoyantes bénéficient d’une réduction immédiate pouvant atteindre jusqu’à 12% sur les forfaits de 6 jours.

Environnement et bien-être dans les Pyrénées- skieurs repos- credit Antoine Garcia
credit Antoine Garcia

Les premières réservations enregistrées jusqu’à présent indiquent une augmentation de 4% par rapport à l’année précédente, laissant présager une saison prometteuse, en attendant l’arrivée tant attendue de la neige !

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11241

12 commentaires

  1. avec les températures de cet été, j’ai aussi passé beaucoup de temps en montagne cette année… et c’est très agréable. bisous Bernie. cathy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *