Journées européennes du patrimoine : parcours des arbres d'intérêt à Colomiers

Journées européennes du patrimoine à Colomiers

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine et de « 2023, année de l’arbre à Colomiers », la Ville lance un parcours pour valoriser 14 arbres d’intérêt parmi les spécimens recensés sur le domaine public de la commune. Disponible dès ce week-end, ce nouvel itinéraire de promenade dans la ville sera accessible tout au long de l’année.

Journées européennes du patrimoine : parcours des arbres d’intérêt à Colomiers

Les 14 arbres identifiés sont répertoriés et à découvrir en suivant un parcours dédié, grâce à des panneaux informatifs installés sur site : pour voir ces arbres d’intérêt et se balader dans la ville d’arbre en arbre, un QR-code accompagne les promeneurs de ce parcours.

« L’arbre est un sujet important pour notre commune, à tel point qu’il est notre ‘fil vert’ pour cette année 2023, rappelle Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole. Identifier et donner à voir les arbres d’intérêt de notre commune est un moyen de mettre en lumière ce magnifique patrimoine naturel. Des dossiers sont également en cours pour que certains d’entre eux soient labellisés ‘arbres remarquables’ par l’association nationale Arbres.« 

Cèdre du Liban, alignement de Calocedrus, cyprès chauves…

Les 14 arbres sélectionnés pour le parcours, dans le cadre des journées européennes du patrimoine, ont chacun des caractéristiques spécifiques :

  • Un cèdre de l’Atlas situé rue Étienne-Collongue, juste en face de la clinique du Cabirol : ses branches sont aussi longues que sa vie.
  • Un gingko biloba dans le parc du Cabirol. Son tronc recouvert de lianes le camoufle, mais sa hauteur permet de le repérer.
  • Le parc du Cabirol, au niveau de l’allée des Alpilles, abrite également un alignement de calocedrus. Leurs écorces épaisses laissent deviner leur âge.
  • Un cyprès chauve, près du ruisseau dans le parc du Cabirol, apporte de l’ombre sur le chemin.
  • Un chêne vert situé dans le petit bois du Cabirol, rue Étienne-Collongue. Cet arbre âgé est très particulier car il possède un petit tronc mais des branches épaisses.
  • Un chêne rouge d’Amérique dans le parc du Cabirol. Son large tronc et sa grande différence d’âge comparé aux arbres qui l’entourent, en imposent.
  • Un platane situé boulevard Eugène-Montel, dans le square Maquis-Roger : il est tellement grand qu’il donne l’impression de toucher le ciel.
  • Un marronnier d’Inde, rue Chrestias à côté du Conservatoire. Cet arbre présent depuis plusieurs dizaines d’années produit toujours autant de marrons.
  • Un érable champêtre dans le parc Duroch, rue Gilet, dépasse de plusieurs mètres tout ce qui l’entoure.
  • Un micocoulier de Provence, dans le parc Duroch. Son feuillage lui donne du caractère et de l’ampleur.
  • Un séquoia dans le parc Duroch, rue Gilet. Son épaisse écorce rougeâtre et son double tronc font de lui un très bel arbre.
  • Un tilleul de la place Firmin-Pons, rue du Fort. Au printemps, sa floraison est l’une des plus belles à observer.
  • Un cèdre de l’Atlas, allée du Couserans, à proximité de la rue des Sports : séparé en plusieurs troncs, il reste imposant par son épaisseur.
  • Un murier platane, place du Val d’Aran. Avec ses grandes feuilles caduques et dentées, découpées en trois lobes qui rappellent celles des platanes, il est l’arbre d’ombrage par excellence.
Platane situé boulevard Eugène-Montel, dans le square Maquis-Roger Credit photo Eric Corlay
Platane situé boulevard Eugène-Montel, dans le square Maquis-Roger Credit photo Eric Corlay

« A Colomiers, chaque arbre dispose d’une fiche de suivi, mise à jour périodiquement à la manière d’un carnet de santé. Peu à peu, la cartographie du patrimoine arboré de la ville s’affine : le territoire compte près de 19 000 arbres sur le domaine public, auxquels il faut ajouter 40 hectares de bois et les arbres plantés sur le domaine privé non comptabilisés dans ce décompte. Notre patrimoine arboré public-privé est ainsi estimé à 40 000 arbres, autant que d’habitantes et d’habitants ! Une grande richesse pour Colomiers », se réjouit Martine Berry-Sévennes, Adjointe à Mme le Maire déléguée à la Transition écologique, au patrimoine naturel et aux mobilités.

Journées européennes du patrimoine : parcours des arbres d'intérêt à Colomiers

Pour retrouver les arbres d’intérêt, le promeneur dispose de plusieurs moyens :

  • Une carte disponible sur le site Internet de la Ville,
  • Un QR-Code associé pour accéder directement à l’information,
  • Des panneaux à proximité de chaque sujet.
Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11197

24 commentaires

  1. Ici aussi le patrimoine que l’on peut visiter ce week end ne se contentera pas du minéral , les arbres auront aussi toute leur place . Je trouve que c’est une tres bonne idée .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *