Vignoble de Madiran et du Pacherenc du Vic-Bilh

Mise en place cette année, la Route du vignoble Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh emmène à la découverte de deux appellations emblématiques du Sud-Ouest : l’AOP Madiran, réputée pour ses vins rouges, et l’AOP Pacherenc du Vic-Bilh, connue des amateurs pour ses vins blancs, secs et doux.

Un vignoble millénaire

L’histoire du vignoble de Madiran et de Pacherenc du Vic- Bilh débute en effet au XIe siècle avec l’installation d’une communauté de moines bénédictins dans le village de Madiran. Ils participent alors à l’essor de la culture de la vigne dans la région et à la commercialisation des vins dont les pèlerins empruntant les Chemins de Compostelle assurent la renommée à travers l’Europe.

Et c’est dans le prieuré, bâti par les moines, que la Maison des Vins de Madiran & Pacherenc du Vic-Bilh s’est installée. Toute l’année, celle-ci accueille les visiteurs et propose de découvrir les produits, le savoir-faire ainsi que la richesse du territoire. Un lieu d’accueil où il est également possible de se renseigner sur les activités à faire dans le vignoble.

Au gré de ses excursions dans le vignoble, le visiteur découvrira justement de nombreuses marques d’un patrimoine riche : des églises, des châteaux, des points de vue… qui rappellent que le Sud-Ouest, au carrefour des différents Chemins de Compostelle, fut l’un des cœurs de l’histoire de l’Europe.

« La création de la Route du vignoble Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh s’inscrit dans une dynamique territoriale visant à soutenir la fréquentation touristique et à mettre en avant nos appellations et les hommes et femmes du vignoble. Mais plus largement, elle participe à la reconnaissance de notre territoire, de ses paysages, de nos savoir-faire et de notre culture.

C’est pourquoi elle associe, les collectivités locales, qui ont fortement contribué à sa réalisation : les vignerons de Madiran et de Pacherenc du Vic-Bilh bien sûr, mais aussi les offices de tourisme du territoire, les agences départementales du tourisme du Gers, des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques ainsi que les intercommunalités Adour Madiran, Armagnac Adour, Nord-Est Béarn et Luys en Béarn. »

Pascal Savoret, président du Syndicat de Défense des Vins de Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh

Printemps et Pyrerenees © Michel Carossio
© Michel Carossio

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11245

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *