Osez réaliser ses rêves les plus fous malgré sa perte auditive

La baisse de l’audition est une calamité pour ceux qui la vivent. En plus du handicap que cela génère, il y a une perte, de confiance et quelquefois même d’estime de soi. Sentiments qui conduisent souvent à retarder le plus possible l’appareillage.

Pourtant, consulter un professionnel de l’audition dès les premiers signes d’apparition d’une perte auditive et se faire appareiller peut-être un nouveau départ pour ceux qui franchissent le pas.

Colette Joyeuse, ambassadrice Phonak, en est le parfait exemple. À 60 ans, cette professeure de danse, appareillée avec les solutions Lyric™, a décidé d’oser réaliser l’un de ses rêves les plus fous : se lancer à l’assaut des dunes du Rallye Aïcha des Gazelles.

Colette Joyeuse au Rallye Aïcha des Gazelles

Rien ne destinait Colette Joyeuse à s’attaquer au sport automobile. Professeure de danse fluette, souffrant de pertes auditives, elle cochait toutes les cases pour ne jamais participer à une épreuve comme le Rallye Aïcha des Gazelles. Et néanmoins la voilà aux portes du désert parmi les 160 équipages (uniquement féminins) au départ.

Ce qui l’a décidé ? La philosophie particulière de la course et le défi que cela représente pour une malentendante. Ici pas de temps scratch, de vitesse, de caravane géante et polluante, mais une épreuve basée sur la navigation à la boussole dont le but est de faire le moins de kilomètres possibles en dormant sous la tente.

Dans ce type d’épreuve, la communication entre la pilote et sa co-pilote est donc primordiale, d’autant qu’entre navigation quelquefois approximative et ensablement intempestif, les sujets de conversations ne manquent pas. Pour Colette, co-pilote de l’équipe, le challenge est ainsi de passer les bonnes infos au bon moment et surtout de comprendre très vite ce que dit sa pilote.

Ajouté à ça les bivouacs au milieu de nulle part sans électricité et on comprend mieux pourquoi participer à cette épreuve est un vrai défi pour ce petit bout de femme. Et Colette le résume en une phrase : « Nous allons être amenées à monter et à descendre du véhicule à peu près 100 fois par jour, mettre et enlever le casque sans arrêt. Nous allons devoir échanger des informations sans cesse entre pilote et co-pilote dans des situations parfois délicates. Je suis appareillée avec les solutions Lyric, un modèle qui se pose à l’intérieur du conduit auditif et reste en place plusieurs mois. Avec j’oublie mon handicap et c’est juste magique ».

Phonak -Colette préparallye2023
Crédit : Phonak -Colette prépation Rallye Aïcha des Gazelles 2023

Bien Entendre c’est Bien Vivre™

En accompagnant ses Ambassadeurs dans tous les aspects de leur vie tant professionnelle que personnelle à travers leurs loisirs et leurs passions, Phonak souhaite souligner l’importance du Bien Entendre c’est Bien Vivre™. C’est aussi la volonté de toutes celles et ceux qui ont accepté ce rôle d’Ambassadeur, car ce qu’ils veulent transmettre, et que souligne chaque fois qu’elle le peut Colette Joyeuse : « Se faire appareiller n’est pas un drame, ni la fin de quelque chose, c’est au contraire une renaissance qui nous ouvre à nouveau au monde ».

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11246

2 commentaires

  1. je n’ose imaginer ce que ça peut être de ne plus entendre ou moins entendre…..pour l’instant ça va….espérons que ça dure encore bien longtemps…..passe une douce journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *