Du 4 au 11 mars : dépistage des maladies rénales à Toulouse

À Toulouse, une vaste campagne de dépistage anonyme et gratuit des maladies rénales se tiendra du samedi 4 au samedi 11 mars de 10h à 19h Place St- Georges. Cette opération est organisée par l’association de patients insuffisants rénaux, France Rein Occitanie Midi-Pyrénées, en partenariat avec la clinique Saint-Exupéry.

Dépistage gratuit des maladies rénales

En France, on estime qu’entre 3 et 6 millions* de personnes ont les reins malades.

Lorsqu’ils l’apprennent, il est souvent trop tard alors qu’une prise en charge précoce suite à un dépistage aurait pu permettre d’éviter ou de repousser au maximum la maladie rénale. Fort de ce constat, France Rein organise chaque année depuis 2005, la Semaine Nationale du Rein. Un temps fort où des actions sont menées partout en France pour inciter chacun d’entre nous à vérifier le bon fonctionnement de ses reins.

Au programme du dépistage organisé Place St-Georges à Toulouse : un rapide questionnaire, un test par bandelette urinaire, une prise de tension. Un échange avec les soignants permet ensuite de commenter les résultats. Une démarche simple et sans rendez-vous, d’une durée de 15 minutes environ, pour détecter d’éventuelles anomalies, mieux connaitre les maladies rénales et savoir comment prendre soin de ses reins.

Silencieuse, la maladie rénale évolue à bas bruits et ses symptômes sont peu perceptibles. Le plus souvent, elle est donc diagnostiquée trop tardivement, à un stade où il faut envisager la transplantation rénale ou la dialyse pour filtrer le sang à la place du rein. Chaque année, c’est ainsi que 11 000** personnes de plus débutent la dialyse (55 %) ou sont transplantées (45 %). Ce nombre de patients, en constante augmentation, fait de l’insuffisance rénale un véritable fléau…

Un rein, c´est pas rien !

À l’origine de la maladie rénale : 

  • diabète, 
  • hypertension artérielle, 
  • toxicité rénale de certains médicaments, 
  • malformation congénitale,
  • maladie héréditaire. 

Même peu marquants, certains signes avant-coureurs peuvent alerter : besoin d’uriner la nuit, perte d’appétit, nausées, fatigue importante, trouble du sommeil…

Lors de la dernière édition à Toulouse de cette grande campagne de dépistage, 2 758 personnes ont été testées en 8 jours, 38 % d’entre elles ont présenté une anomalie et 19 % ont été orientées vers leur médecin traitant.

Cette campagne de prévention à travers un dépistage d’ampleur répond à un réel enjeu de santé publique. Avec pas moins de 50 bénévoles et professionnels, elle résulte d’un partenariat fort et durable entre une association de patients et un établissement hospitalier.

rein cancer depistage maladie toulouse

* objectifreinsante.org/

** fondation-du-rein.org/

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11250

8 commentaires

  1. ce serait bien que dans nos petites communes il fasse ce genre de dépistage, on peut rêver, en tous cas c’est une belle initiative….passe un doux dimanche

  2. une méthode s’appelle le « signe de Giordano » j’ai appris ça par un toubib pour détecter des maladies rénales et urinaires…
    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *