Elles bougent pour l'orientation : 22 000 jeunes filles dans 430 collèges et lycées seront sensibilisées aux métiers de l'industrie

22 000 jeunes filles vont découvrir les métiers techniques et scientifiques dans 430 collèges et lycées grâce à l’implication de 1 700 femmes et hommes de l’industrie en France métropolitaine, outre-mer et à l’international.

Elles bougent, l’association parrainée par 6 ministères qui vise à transmettre et susciter des vocations auprès des jeunes filles dans les métiers des secteurs industriels, technologiques et scientifiques, organise la 2ème édition de « Elles bougent pour l’orientation ». Placée sous le haut patronage du ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse et du ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, cette journée nationale et internationale s’inscrit dans un programme commun de sensibilisation des jeunes filles à ces secteurs. 

Depuis la réforme du bac de 2021, les filles ne sont pas encouragées à s’orienter vers des carrières scientifiques. 67 % d’entre elles abandonnent les mathématiques dès la fin de la seconde, engendrant ainsi le renoncement vers des études scientifiques ou technologiques. Malgré le retour des maths dans le tronc commun annoncé pour la prochaine rentrée, les écarts se sont terriblement creusés entre les filles et les garçons ces dernières années.

C'est le combat de l’association Elles bougent depuis sa création en 2005 qui redouble d’efforts avec ses 9.000 bénévoles pour attirer les jeunes femmes, collégiennes, lycéennes et étudiantes vers les filières et carrières scientifiques, techniques, technologies et d'ingénierie. 

Un évènement national et international dédié à l’orientation dans 430 collèges et lycées pour combattre les stéréotypes

Après le succès de la première édition de "Elles bougent pour l'orientation" en 2021, Elles bougent lance la seconde édition de cette journée exceptionnelle le jeudi 8 décembre 2022. 
Au travers de témoignages de 1 700 femmes et hommes de l’industrie et avec l’aide des 22 délégations régionales, 2 délégations internationales et ses partenaires AUF et AEFE, Elles bougent poursuit ainsi sa mobilisation pour sensibiliser 22 000 jeunes filles aux métiers techniques et scientifiques comme ceux de l’ingénierie. 
Le 8 décembre, 430 établissements du secondaire de France métropolitaine et outre-mer ainsi qu’à l’étranger ouvriront leurs portes pour recevoir des ingénieures, ingénieurs, techniciennes, relais RH, marraines, élèves ingénieurs qui partageront aux collégiennes et lycéennes leurs parcours professionnel et leurs métiers. 

Prévue le jeudi 8 décembre, des initiatives dans certains établissements seront organisées tout au long de cette semaine : du 05 au 09 décembre. 

elles bougent pour l orientation


L'ensemble des 430 établissements participants par date et par académie est à retrouver ici.

Quels objectifs pour cette journée exceptionnelle ?

Cette journée aura pour objectifs de :

  • Sensibiliser et informer les jeunes collégiennes et lycéennes sur les carrières scientifiques et technologiques ainsi que sur la variété des métiers et des parcours menant aux emplois d’ingénieure et de technicienne.
  • Susciter des vocations pour des métiers d’avenir dans l’industrie, sources d’innovations technologiques, et nécessaires au renouvellement et à la pérennisation de notre appareil industriel dans sa globalité ;
  • Permettre aux jeunes filles d’élargir leurs perspectives d’orientation et d’avoir une autre vision des études scientifiques, pas seulement destinées aux hommes. 
  • Leur donner de l’ambition dans leur parcours professionnel 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
C'est une belle initiative. J'espère qu'elle décidera beaucoup de jeunes filles à s'orienter vers des carrières scientifiques
Répondre
B
Je l'espère aussi.
M
C'est très important de casser les codes ! Les filles ne doivent pas se fermer des portes comme c'était durant ma jeunesse, elles peuvent exercer tous les métiers...
Répondre
B
Et malheureusement, les filles se ferment encore trop souvent les codes.
M
ouf voilà enfin que l'on s'occupe des jeunes femmes, bravo pour ces formations et informations, passe un doux mardi
Répondre
B
Oui, c'est vraiment essentiel.