Et si on cuisinait avec des fleurs ?

S’il est un organe dont on peut dire qu’il est régalé par tout ce que représentent les fleurs, reconnaissons que ce qui nous vient à l’esprit, à brûle pourpoint en tous les cas, et ce bien avant de penser à l’estomac, ce sont évidemment les yeux, et pour cause !

Après nous êtes contentés, des millénaires durant de ne jouir presque que de la beauté et de l’odeur des fleurs, désormais, une certaine frange de la cuisine moderne se penche sur la possibilité de s’en délecter au sens purement gustatif du terme.

Au cours de ce contenu, après avoir rapidement fait le tour de ce qu’il faut savoir sur les fleurs et sur la manière de les consommer, nous prendrons un peu de temps pour vous donner quelques recettes que vous pourrez préparer chez vous après avoir fait une petite sortie dans la nature pour cueillir les ingrédients nécessaires !

Comment consommer les fleurs ?

Lorsque l’on parle ou que l’on pense aux fleurs, généralement on adore en avoir chez soi afin de décorer son intérieur, de lui apporter de la vie et aussi, pourquoi pas, pour les fragrances qu’elles dégagent…

Pourtant l’univers des fleurs ne se cantonne pas uniquement à la décoration, parlez-en à votre fleuriste il vous le confirmera ! Les fleurs ont un goût, un arôme, et elles peuvent très bien aussi être utilisées dans la cuisine, même si ce n’est pas la première chose qui nous vient à l’esprit en les regardant, question de culture et d’habitude.

Qu’on se le dise, le fait de se servir de fleurs en cuisine n’est pas nouveau, ainsi, depuis la nuit des temps, ces dernières sont utilisées dans des décoctions, pour faire des infusions,  des thés, ou même afin de donner du goût à un certain  plat donné. Reconnaissons que ce dernier usage est quelque peu tombé en désuétude pendant un certain temps, dans nos sociétés, toutefois, au jour d’aujourd’hui cela revient très à la mode, et plus particulièrement dans les restaurants gastronomiques où les fleurs apportent une touche finale colorée à de très nombreux plats divinement élaborés.

              Au fil de cet article, nous allons dans une première partie évoquer tout un ensemble de choses importantes à savoir lorsque l’on prend le parti de se mettre à cuisiner des fleurs (celles qui sont comestibles et le plus utilisées, où et quand les cueillir et les consommer, etc.), puis dans un second temps, nous illustrerons tout ça en vous servant « toutes fraîches, toutes prêtes », quelques petites préparations à réaliser chez vous pour régaler indifféremment les papilles et les pupilles de vos convives.

Si vous voilà fin prêt à décoller pour le royaume des pétales qui régalent et des couleurs qui enchantent, alors nous pouvons commencer…

Toutes les fleurs sont belles, mais toutes ne sont pas bonnes

Attention à ne pas considérer que parce qu’elles sont toutes très belles, alors toutes les fleurs sont  comestibles, car ce n’est pas le cas et il est crucial de ne pas se tromper à ce niveau là, car certaines sont carrément toxiques ! A partir de là, il est donc primordial de parfaitement savoir reconnaître les fleurs afin d’éviter tout souci.

Ne vous faites pas de nœud à la tête, car au menu des fleurs parfaitement comestibles, on répertorie pas moins de 240 espèces, ce qui laisse pas mal de latitude et suffit amplement à confectionner des plats ou des préparations très variés. Si vous avez le moindre doute par rapport à une espèce donnée, nous ne saurions trop vous conseiller d’aller demander conseil à un botaniste, afin de savoir quelle partie de la plante est à utiliser (pétales, boutons, graines…) ; si cela n’est pas possible car vous n’en connaissez pas près de chez vous, alors il reste bien sûr la base de données Internet, sur laquelle vous pouvez vous appuyer. De très nombreux sites et de multiples blogs dédiés aux fleurs comestibles ont littéralement fleuri ces dernières années, si bien qu’en quelques clics et à l’aide de 2 ou 3 mots-clefs bien sentis, il vous sera possible d’avoir toutes les informations nécessaires et de ne pas vous tromper. Nous insistons sur le fait qu’en cas de doute, le mieux est de s’abstenir, tout simplement (on ne badine pas avec une hypothétique intoxication alimentaire !).

              Après avoir bien insisté sur ce premier point, qui est plus qu’important, nous tenons maintenant à insister sur le fait qu’il faut privilégier les fleurs que vous  avez récoltées dans votre propre jardin ou bien dans une prairie, un sous-bois, voire dans un champ en friche, loin de la pollution ; c’est bête comme chou, mais cela vous permettra de limiter voire d’éliminer toute pollution par les  produits chimiques qui se retrouvent sur les plantes. Si vous ne pouvez pas cueillir les fleurs vous-même, alors ne vous en faites pas, il reste encore la solution qui va vous amener à vous tourner vers les petits producteurs locaux, dont on sait qu’ils sont très respectueux de la nature ; ces derniers sauront parfaitement vous orienter sur le type de fleurs en fonction de vos envies et de vos besoins, puisque c’est leur métier !

Autre petit détail qui n’en est pas un et sur lequel nous aimerions revenir, autant que faire se peut, les fleurs que vous avez récoltées au cours de la journée doivent être consommées assez vite, car leur durée de vie est somme toute relativement brève. Considérez, pour faire simple, que les fleurs se conservent 3 jours grand maximum au réfrigérateur. Ne les congelez pas, elles perdront de leur saveur. Attention, cette dernière remarque ne vaut pas pour 100 % des fleurs, puisque certaines espèces peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure ; dans ce cas précis, on conserve généralement les pétales ou autres dans des bocaux hermétiques pour passer l’hiver sans souci. C’est en utilisant ce subterfuge fort pratique que vous pourrez assaisonner vos plats aux saveurs des beaux jours en pleine  saison froide.

              S’agissant de l’utilisation des fleurs à proprement parler, sachez qu’elles peuvent être utilisées de multiples manières : on peut les manger crues, les utiliser dans des salades, dans des smoothies ou bien on peut également les retrouver dans certains desserts, et même cuites pour accompagner des plats salés…. Pour toutes celles et tous ceux qui se posent la question, sachez que les fleurs peuvent s’adapter à quasiment tous les plats du quotidien, elles permettent, le plus simplement du monde, de transformer une recette des plus basique, en une préparation qui sort de l’ordinaire et qui restera dans les mémoires !

Vous l’aurez compris, il y a toutes sortes de façon de préparer ou d’utiliser les fleurs, en cuisine, toutefois, de notre point de vue, et c’est aussi l’avis de la plupart des grands chefs qui les utilisent,  la meilleure utilisation, qui permet d’en conserver tous les bienfaits (tous les minéraux et toutes les vitamines), revient à la consommer crue.

Voilà que nous en avons terminé avec cette première partie et, comme promis, à présent nous allons donc vous parler des fleurs le plus souvent utilisées, puis, pour finir, nous vous déclinerons quelques petites recettes plus ou moins simples à réaliser, mais toutes absolument délicieuses.

Star Of Service - Et si on cuisinait avec des fleurs salade crevette bernieshoot

Nos recettes pour vous régaler sur une base florale

              Avant de nous lancer dans les recettes que nous vous avons promises, voici pour commencer l’ensemble des fleurs qui sont le plus souvent utilisées en cuisine ; si la liste n’est évidemment pas exhaustive, elle devrait déjà vous donner pas mal d’idées et cela nous semble donc une excellente façon de commencer.

– la fleur de bourrache

On l’appelle aussi l’huître végétale et elle se décline en crèmes, avec du poisson, des crustacés ou des légumes.

– la fleur de ciboulette

Cette très jolie fleur mauve en forme de pompon a une saveur douce qui se rapproche de l’oignon, on l’utilise surtout pour faire des sauces, pour accompagner de l’agneau ou du veau, et sur du fromage.

– la fleur de lavande

Son épi floral séché peut être utilisé afin d’aromatiser le riz ou une crème brûlée par exemple, mais vous pourrez aussi préparer des sorbets sur cette base.

– la fleur d’œillet de poète

Sa fleur bicolore évoque un peu le clou de girofle, en plus doux, on l’utilise pour faire des confitures ou toues sortes de mets sucrés.

– la fleur de primevère

Sa jolie fleur, qui peut avoir diverses teintes, se mange en salade, ou bien est parfaite pour accompagner des fruits ou certains desserts.

– la fleur de bégonia

Ses pétales sont croquants et très légèrement acidulés (entre citronné et fruité), cette fleur est juste parfaite pour accompagner un poisson, du foie gras et même du taboulé.

– la fleur de capucine

Avec sa saveur un tantinet poivrée, qui se rapproche du radis, cette fleur jaune, rouge ou orangé est excellente en salade ou bien utilisée pour aromatiser votre beurre et certaines farces.

– la fleur de courgette

Avec son aspect de velours, cette superbe fleur au goût subtil est délicieuse en omelette, en beignet, dans les farces, ou bien en salade.

– la fleur de muflier

On l’appelle aussi la gueule de loup et elle exhale une saveur de févette qui s’accorde parfaitement avec certaines charcuteries ou en salade.

– la fleur de pensée

Cette jolie fleur bicolore a une texture de velours et une saveur qui se rapproche de la noisette, on la consomme en salade le plus souvent.

– la fleur de rose

La fleur de rose se retrouve dans toutes sortes de préparations, que l‘on parle de sucré ou de salé.

              Et maintenant, passons à nos recettes :

Notre terrine de chèvre frais façon fleurie

(Le fromage de brebis ou de vache peut également faire l’affaire)

Le temps de préparation :                        10 minutes à 15 minutes

Le budget :                                                   bon marché

La difficulté       :                                        à la portée de toutes et de tous

Les ingrédients :

– un pot de fromage blanc de chèvre frais

– des fleurs comestibles (de la bourrache, des pensées, des capucines…)

– des herbes de votre choix (du basilic, de la menthe, de l’estragon, de la ciboulette, du cerfeuil, du persil, de la coriandre, etc.)

– deux échalotes

– de l’agar-agar

– du sel et du poivre

– du piment d’Espelette

La préparation (pour 4 personnes):

– 1 – Pour commencer, vous allez filmer le fond d’un grand bol ou d’un petit saladier, puis tapisser le fond avec vos fleurs.

– 2 – Une fois que vous avez terminé, vous pouvez rincer les herbes puis les hacher très finement. Épluchez et hachez les échalotes à leur tour, puis mélangez le tout avec le fromage blanc.

– 3 – Ajoutez 2 g d’agar-agar si l’appareil vous semble trop liquide, puis ajoutez du sel et du poivre, ainsi que du piment d’Espelette, à votre convenance.

– 4 – Maintenant, vous allez déposer le fromage dans le bol, puis réservez l’ensemble au frigo pour une heure au minimum.

– 5 – Il ne vous reste plus qu’à démouler, et à servir avec une petite salade pour quoi pas, et des tartines grillées au four !

Star Of Service - Et si on cuisinait avec des fleurs pates bernieshoot

Nos rouleaux de printemps aux fleurs d’hibiscus

Le temps de préparation :                        15 minutes

Le temps de cuisson :                                 20 minutes à 25 minutes

Le budget :                                                   bon marché

La difficulté       :                                        nécessite quelques bases

Les ingrédients :

– 100 g de vermicelles de haricots mungo

– 2 carottes

– 40 g de fleurs d’hibiscus séchées

– 1 oignon jaune

– 1 avocat

– 1/2 concombre

– 8-10 galettes de riz

– du mélange de graines germées

– de l’huile de coco u de l’huile d’olive

– de la fleur de sel

– le jus d’un citron

Pour la sauce aux fleurs d’hibiscus

– 30 à 40 cl d’infusion d’hibiscus

– 2 cuillères à soupe de sauce de soja

– 2 cuillères à soupe de maïzena

– 1 cuillère à café de tabasco

La préparation (pour 4 personnes) :

– 1 – Pour commencer, vous allez porter à ébullition 2 litres d’eau avec les fleurs d’hibiscus. Lorsque l’eau bout, baissez l’intensité du feu et laissez encore infuser pendant environ 10 minutes.

– 2 – Une fois que vous avez terminé, vous pouvez faire goutter les fleurs puis réservez-les de côté et prélevez 30 à 40 cl d’infusion.

– 3 – Préparez la sauce à présent, et pour cela, faites chauffer sur feu doux l’infusion et ajoutez le tamari. Maintenant vous pouvez verser progressivement la Maïzena  en continuant de bien remuer à l’aide d’un fouet afin d’ôter les grumeaux et d’éviter que la sauce ne s’accroche et brûle.

– 4 – Une fois que la sauce est bien épaisse, vous pouvez ajouter le Tabasco et un peu de sel. Placez le tout au réfrigérateur. Pendant ce temps, lancez les vermicelles et faites les cuire en respectant le temps de cuisson. Une fois que c’est fait, égouttez-les puis laissez refroidir.

– 5 – Pelez et découpez l’oignon en petits morceaux et faites-les revenir dans une poêle avec un peu d’huile ou de beurre jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides. Ajoutez les fleurs d’hibiscus et faites revenir 10 minutes avec un peu de fleur de sel.

– 6 – Pelez et coupez l’avocat en fines lamelles et badigeonnez-le de jus de citron pour éviter qu’il s’oxyde et qu’il noircisse.

– 7 – Après avoir pelé les carottes et le concombre, découpez les en fines lamelles.

– 8 – Remplissez un plat d’eau tiède et plongez-y 1 galette de riz. Quand elle est bien souple, étalez-la délicatement sur une planche à découper.

– 9 – Disposez des fleurs d’hibiscus sur le premier tiers, ainsi qu’un peu de vermicelles, des lamelles de carotte, de concombre et d’avocat, des graines germées.

– 10 – Maintenant, vous allez rouler la feuille de riz sur elle-même, replier les bords vers l’intérieur, puis finir de rouler en faisant adhérer la feuille.

– 11 – Il ne vous reste plus qu’à servir avec la sauce d’hibiscus, à surprendre et à régaler votre monde !

Notre crème brûlée à la lavande

Le temps de préparation :                        15 minutes

Le temps de cuisson :                                 25 minutes à 30 minutes

Le budget :                                                   relativement bon marché

La difficulté       :                                        nécessite quelques bases

Les ingrédients :

– 1/2 litre de crème liquide

– 1 cuillère à soupe de lavande effeuillée

– 4 jaunes d’œufs

– 2 cuillères à soupe de sucre en poudre blanc

– 4 cuillères à soupe de sucre cristallisé roux

La préparation (pour 4 personnes) :

– 1 – Pour commencer, vous allez verser la crème dans une casserole et ajouter la lavande, tout simplement.

– 2 – Mettez ensuite la casserole à feu très doux et faites chauffer la crème jusqu’à ce qu’elle commence à frémir.

– 3 – Ensuite, battez les jaunes d’œufs et le sucre blanc dans un bol jusqu’à ce que le tout blanchisse. Allumez le four et réglez-le à 180 ° C (thermostat 6), puis versez la crème chaude dans le bol, en remuant.

– 4 – Reversez le tout dans la casserole et faites épaissir la préparation au bain-marie, en tournant sans cesse pendant 10 minutes, puis retirez du feu.

– 5 – A présent, vous allez pouvoir verser la préparation, en la filtrant, dans quatre ramequins. Posez-les dans un grand plat à four et ajoutez de l’eau chaude, jusqu’à la moitié des ramequins. Glissez le tout au four et laissez cuire 20 minutes.

– 6 – Vous pouvez retirer les crèmes du four et du bain-marie, puis les laisser tranquillement refroidir. Une fois que c’est le cas, placez le tout au réfrigérateur et laissez reposer pendant 5 à 6 heures.

– 7 – Allumez le gril du four. Retirez les crèmes du froid et parsemez chacune d’une cuillerée de sucre roux. Enfournez, puis laissez gratiner 2 à 3 minutes : la surface des crèmes doit prendre un aspect doré et croustillant. Lorsque c’est le cas,  il est temps de servir.

Nos fleurs de courgette farcies à la ricotta

Le temps de préparation :                        15 minutes

Le temps de cuisson :                                 15 minutes à 20 minutes

Le budget :                                                   relativement bon marché

La difficulté :                                                à la portée de toutes et de tous

Les ingrédients :

– 10 fleurs de courgettes

– 125 g de ricotta

– 1 œuf

– 1 gousse d’ail

– une dizaine de feuilles de basilic

– quelques brins de ciboulette

– du sel et du poivre

– de l’huile d’olive

La préparation (pour 4 personnes) :

– 1 – Pour commencer, vous allez faire préchauffer votre four à 180 ° C, ce qui correspond au thermostat sur la position 6.

– 2 – Dans un bol, versez la ricotta, puis l’œuf, l’ail pressé, et enfin les herbes ciselées. Salez, poivrez et mélangez bien afin que le tout soit homogène.

– 3 – Retirez délicatement le pistil des fleurs de courgettes et rincez-les toujours le plus délicatement possible.

– 4 – A présent, déposez la farce à la ricotta à l’intérieur des fleurs, puis refermez-les.

– 5 – Une fois que c’est fait, déposez les fleurs dans un plat que vous allez mettre au four.

– 6 – Versez un filet d’huile d’olive sur le dessus et enfournez pendant environ 15 à 20 minutes.

– 7 – Vous pouvez sortir votre plat du four et servir immédiatement, car c’est bien meilleur chaud !

Pour conclure :

              Nous voilà parvenus au terme de cet article et nous espérons que vous avez passé un agréable moment à le parcourir et à apprendre quelques petites choses sur les fleurs et  la manière de les cuisiner. Nous espérons aussi que vous avez trouvé votre bonheur parmi les quelques recettes que nous vous avons proposées, même si notre sélection est forcément subjective et qu’il nous a bien fallu faire un choix.

Nous serions ravis de lire ce que vous avez pensé de nos recettes, pour peu que vous les ayez essayées, alors n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire !

Si toutefois notre sélection ne vous faisait pas suffisamment monter l’eau à la bouche, sachez qu’en faisant une rapide recherche sur la toile, vous trouverez de très nombreux sites qui proposent des recettes dans lesquelles les fleurs ont la part belle.

Star Of Service - Et si on cuisinait avec des fleurs salade tomate melon bernieshoot

Il y en a vraiment pour tous les goûts, alors n’hésitez pas à fureter un peu, car aussi difficile que vous soyez, vous trouverez nécessairement votre bonheur, ça, nous vous le garantissons !

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11180

18 commentaires

  1. Merci pour toutes ces recettes. Je retiens aussi que la fleur de bourrache se marie bien avec les crustacés et les poissons , j’en ai beaucoup dans le jardin et je ne savais pas trop comment les utiliser .
    Bon mercredi

  2. J’en utilise très souvent dans mes salades de printemps et d’été !! Enfin pour celles que j’ai au jardin (bourrache, ciboulette, lavandes, capucines…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *