Webinaire international sur culture de paix et la non-violence

Le 28 avril dernier s'est tenu le Forum sur la non-violence pour diffuser une culture de paix organisé par Heavenly Culture, World Peace, Restoration of Light (HWPL) en partenariat avec la délégation permanente du Mali auprès de l’UNESCO. 

Forum sur la non-violence pour diffuser une culture de paix bernieshoot

Forum sur la non-violence pour diffuser une culture de paix : HWPL en partenariat avec la délégation permanente du Mali auprès de l’UNESCO

1,6 millions de personnes meurent à cause de la violence chaque année. C’est l’une des principales causes de décès chez les 15 à 44 ans. L'exposition à la violence peut avoir de graves effets sur la santé à court et à long termes : sentiment d’insécurité, problèmes de comportement, dépression, anxiété et troubles de stress post-traumatique.

C’est en tenant compte de ces faits que jeudi le 28 avril 2022, Heavenly Culture, World Peace, Restoration of Light (HWPL) en partenariat avec la délégation permanente du Mali auprès de l’UNESCO ont organisé le Forum sur la non-violence pour la diffusion d'une culture de la paix. Ce forum a rassemblé environ 180 personnes, dont les discours exposés ont mis en lumière l'état actuel de la violence domestique et scolaire apparue depuis la pandémie de la COVID-19.

Mme Anna Bossman, ambassadeur à la délégation permanente du Ghana auprès de l’UNESCO a déclaré : Cependant, ce n'est pas seulement dans les relations internationales que ce rêve de paix est ébranlé. Le constat est peut-être plus décourageant lorsqu'on considère que même dans nos quartiers, nos foyers, nos écoles, la violence est de plus en plus omniprésente. A titre d'exemple, selon le rapport de l'Unesco pour mettre fin à la violence et aux harcèlements publié en 2019, près de 3 élèves, soit 32%, ont été harcelés par leurs camarades à l'école. Le harcèlement physique est le plus courant et le harcèlement sexuel est le deuxième type de harcèlement le plus courant.

En effet, différentes solutions ont été partagées pour le travail en coopération, cette volonté de coopérer a alimenté le temps de discussion au cours duquel la nécessité de renforcer la communication et la sensibilisation a été mise en premier plan. Mme Bouchra Sirsalane, Élue et Administratrice du CCAS de la Ville de Puteaux en France a exposé : …

Comment agir ? mettre en place des actions concrètes comme plus d'interventions dans les écoles avec des formateurs ou des professionnels du développement personnel. Sensibiliser, former nos élèves à un comportement éthique et responsable sur nos réseaux sociaux. Nous devons lancer des initiatives citoyennes dans nos villes, car nous sommes tous concernés par ce fléau. Par ailleurs, nous devons envisager la création de gendarmes du web. Le cyberharcèlement tue et il a déjà fait de nombreuses victimes. Nous devons agir rapidement, que ce soit en France ou partout dans le monde.

Mme Christine Maze, Bâtonnière du Barreau de Bordeaux en France a également ajouté qu'  Aujourd’hui on considère que les enfants qui sont témoins de violences intra familiales sont considérés comme des victimes à part entière de ce qui se passe. Puisque nous savons qu’un enfant qui voit et vit ces violences sur un de ses parents est en capacité de reproduire ou du moins d'être impacté dans son psychisme et sa vie d’enfant qu’il ne pourra pas grandir dans des conditions normales.

C’est un véritable enjeu de société puisque aujourdhui en France 1 femme sur 2 meurt des coups de son mari violent. Donc c’est un chiffre énorme qui appelle à tous les partenaires de justice d’avoir une politique extrêmement différente de ce qui s’est passé jusqu'à présent.

Suite à ce forum, Hwpl prévoit de multiplier des échanges au travers de rassemblements mensuels, visant à aborder des thématiques spécifiques, à partager des bonnes pratiques et outils au sein d'un réseau d'acteurs pluridisciplinaires qui œuvrent à la résolution des violences scolaires et intra-familiales.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11246

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *