Les Baigneurs : patrimoine thermal en Occitanie

Le compte Instagram lancé le 16 mars dernier a déjà dévoilé 4 récits au rythme d’un récit par semaine. Il reste encore 4 histoires à découvrir jusqu’au 14 mai 2021.

Les Baigneurs carnet babotage occitanie bernieshoot

Les baigneurs – Carnets de barbotage

La Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée et Occitanie Livre & Lecture ont associé leurs savoir-faire : mission d’inventaire, recherche, numérisation de documents anciens … pour créer sur Instagram un projet d’envergure dédié à la valorisation du patrimoine thermal en Occitanie intitulé : « Les baigneurs – Carnets de barbotage ».

Huit auteurs et illustrateurs ont posé leur regard sur de nombreux documents issus de l’inventaire du patrimoine, des services archives et des bibliothèques et ont ainsi imaginé des récits ayant pour cadre 8 stations thermales de la région.

Les Baigneurs, un vecteur culturel innovant

Le compte Instagram « Les Baigneurs Occitanie » permet de rendre accessible au plus grand nombre le travail de recherche mené sur le patrimoine thermal depuis 6 ans.

Cette interface permettra aux lecteurs de découvrir des récits créés par 8 auteurs et illustrateurs et ainsi de parcourir la diversité des sujets liés au patrimoine thermal (pathologies, architecture et mobilier, sites paysagers, profils sociologiques).

8 stations thermales et différentes typologies de personnages sont mises en avant : les curistes (mondains, familles, et patients plus modestes) ainsi que l’ensemble du personnel qui travaille dans les stations (médecins, religieux, habitants locaux, personnels des bains, etc.).

Ces histoires mettent en lumière 6 départements de la région :

  • les Hautes-Pyrénées,
  • la Haute-Garonne,
  • l’Ariège,
  • les Pyrénées Orientales,
  • l’Hérault
  •  l’Aude.

Les récits découpés en 7 épisodes ont été composés à partir de la documentation issue des fonds anciens (archives et bibliothèques) ou des recherches menées par les chercheurs (historiens et historiens de l’art) de la Région Occitanie.

Le thermalisme en Occitanie, un sujet culturel, historique et scientifique riche

Dès l’Antiquité, les sources thermales étaient plébiscitées pour leurs effets bienfaisants autant pour les hommes que pour les animaux. Des aménagements spécifiques dédiés à l’utilisation thérapeutique des sources de ces stations thermales ont vu le jour (bains et douches ou encore buvettes) dans plusieurs sites tels que Bagnères-de-Luchon, Amélie-les-bains, Alet et Rennes-les-Bains.

thermes-luchon-occitanie

L’inventaire des patrimoines en Occitanie

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, engagée dans sa mission d’Inventaire des patrimoines, œuvre à la connaissance et à la valorisation des patrimoines régionaux. Pour cela, elle met en œuvre et accompagne le développement de projets de valorisation élaborés à partir d’une documentation scientifique en collaboration avec les acteurs du territoire.

En 2015, un projet de recherche initié sur la thématique du patrimoine de la villégiature dans les Pyrénées Françaises du XVIe siècle à nos jours a été engagé par les chercheurs du service de l’inventaire de la Région Occitanie.

Ces travaux se sont inscrits dans le cadre d’un projet de recherche plus global mené en partenariat avec les universités et cofinancé par le FEDER : TCVPYR.

Occitanie Livre & Lecture

Les équipes d’Occitanie Livre & Lecture travaillent à la mise en réseau des divers acteurs du patrimoine écrit (bibliothèques, archives, musées), à la conservation préventive par un service d’audit et de prêt de matériel, au signalement des fonds pour accroître leur visibilité et à la numérisation des documents régionaux et de la presse ancienne.

station-thermale-lavalou-bains-bernieshoot

La thématique du thermalisme a été incluse dans les programmes de numérisation de la presse ancienne.

Infos pratiques

@les_baigneurs_occitanie

À partir du 16 mars 2021 sur Instagram

Chronologie des récits :

1) 22 mars : Alain Monnier / Luchon

2) 29 mars : Jean Cagnard / Ginoles-les-Bains

3) 05 avril : Soia / Amélie-les-Bains

4) 12 avril : Carina Louart / Ax-les-Thermes

5) 19 avril : Colette Mazabrard / Lamalou-les-Bains

6) 26 avril : Delphine Panique / Cauterets

7) 03 mai : Albert Lemant / Barbouilly-les-Bouses (station fictive)

8) 10 mai : Michèle Gazier / Balaruc-les-Bains

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11180

16 commentaires

  1. trés intéressant je ne connait pas du tout , les bains d ‘eau trhermale , étant habituée à me baigner en mer , mais pas en c emoment
    elle est trop froide
    bon dimanche
    kénavo B ernie

  2. c’est sur que le thermalisme possède un patrimoine qui mérite le détour. c’est vrai que ce pollen est un vrai fléau et encore il y en a moins que les années passées où on avait des journées à l’ambiance jaune et des nuages jaunes, vivement qu’il pleuve un bon coup pour qu’il disparaisse. bises.celine

    • Et il est important de transmettre cette histoire. Le thermalisme est un véritable atout pour l’Occitanie

  3. ce n’est pas un des plus beaux souvenirs que je garde en mémoire…..j’avais une trentaine d’année quand on m’a conseillé de faire une cure, et bien sûr je suis allée au plus près de chez nous, et je faisais la navette tous les jours en train….mais hélas à l’époque même avec une prise en charge totale…..je n’avais pas apprécie le système de réception de la clientèle, où je me promenais dans les étages, suivant ce que je devais avoir comme soins, avec mes affaires sur les bras….à l’époque rien pour nous recevoir dès notre arrivée…. un placard pour mettre nos vêtements aurait été le bienvenu….passe une bien agréable journée

    • Effectivement ce n’est pas un bon souvenir. Déjà les choses ont beaucoup changé, et dans le bon sens. Ensuite, il y a une vraie prise de conscience que le thermalisme est un véritable atout pour l’Occitanie, et qu’il est nécessaire d’y mettre les bons ingrédients, pour que le bouche à oreille soit positif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *