Savoir retomber sur ses pattes

Nous le savons tous, lorsqu’il chute le chat sait toujours naturellement retomber sur ses pattes. Face à une situation difficile ou désespérée, c’est la panique ! On se sent démuni et désarmé, la situation est trop grande, trop « grosse » pour que nous puissions y faire face, nous sommes désespérés et notre vie s’écroule sous nos pieds…. que faire ?

endora chatte chartreuse

 

Comment se tirer d’une mauvaise situation ?

Tout le monde aime les belles histoires où le chef a sauvé le projet et réussi en pariant sur des choix qui paraissaient risqués. Mais vous, dans votre vie, vous devez faire face aux réalités quotidiennes qui sont mauvaises, aux difficultés qui s’annoncent, et à votre moral en berne…

Quand cela va mal, quand vous pensez avoir perdu le contrôle de la situation, vous devez vite changer les choses. Voici comment reprendre la main. 

 

Le changement de point de vue

La première chose que vous devez avoir en tête est que vous êtes votre pire ennemi. Vous avez tendance à voir tout ce qui est négatif, et le positif vous semble inaccessible.

En premier lieu, il n'est jamais facile de changer sa manière d'être, car on ne se refait pas et il faut savoir accepter ses défauts et mettre en valeur ses qualités. Si comme moi vous vivez avec passion ce que vous faites, alors vous avez des points de vue tranchés, et vous les défendez bec et ongle.

Et c'est là, que vous risquez de vous retrouver dans une situation des plus délicate. N'oubliez pas que personne ne détient la vérité, et qu'il ne sert à rien d'avoir raison tout seul, ou trop tôt.

En effet, même si votre point de vue est le meilleur et que dans quelques années il sera repris par vos plus féroces détracteurs, pour l'instant, il catalyse les difficultés. La solution pour sortir de ce blocage est simple, vous devez accepter de changer de point de vue.

 

Le détachement et la prise de recul

Alors, oui, pour débloquer la situation, vous allez peut-être devoir avaler une couleuvre. Vous devez arriver à prendre de la distance avec le point de vue que vous avez exprimé. C'est juste une question d'égo et d'affectif qui va faire que vous vous y accrochez. Ce peut-être le début d'un cercle infernal.

Pourtant, si vous arrivez à faire preuve de détachement avec votre proposition, si vous la considérer juste comme un élément pour faire avancer les choses, alors vous arriverez à sortir grandi de cette difficulté, parce que vous aurez pris le recul nécessaire pour faire la part des choses.

canelle minette tricolore

 

Une nouvelle approche de la situation

Par ailleurs, il peut arriver que vous vous trompiez, parce que vous êtes humain et c'est plutôt rassurant en fait. J’ai envie de vous dire, ou vous vous êtes trompé et alors ? Essayez d'avoir une autre approche de la situation pour comprendre ce qui vous a conduit à avoir un jugement erroné.

Par exemple, j'aime regarder les prévisions météorologiques, et comme moi, vous vous êtes dit "ah la météo s'est encore trompée". Vous remarquez qu'avec les mêmes données météorologiques les journalistes sont capables de vous livrer des prévisions qui ne font pas toutes exactement dans le même sens, sauf quand il fait grand beau partout.

Pourtant, le lendemain, ils auront la capacité à vous expliquer pourquoi le temps prévu n'a pas été celui que vous avez eu. Ils auront le détachement dont nous venons de parler, et une nouvelle approche pour expliquer les raisons qui ont fait que la prévision était erronée.

Finalement, en comprenant pourquoi vous vous êtes trompés, vous sortirez grandi de cette situation.

 

Pourquoi vous accrochez-vous à cette situation au point d’en faire ce problème ?

Pour retomber sur vos pattes, comme nos amis les chats, et vous sortir d'une situation difficile, ou d'une situation, désespérée, retenez que le détachement est souvent votre meilleur allié. Que faire dans un contexte rendu difficile ? Devez-vous vous accrocher à la situation au point qu'elle devienne problème insoluble ?

La réponse au pourquoi, vous aidera à vous en détacher. Attention le détachement n'est pas la fuite, ce n'est pas en changeant de lieu que vous laisserez vos soucis derrière vous. Au contraire, vous emporterez vos problèmes dans vos valises.

En relativisant, et en ne restant pas bloqué sur une position, vous aurez la capacité à lever vos doutes, et sortir du blocage.

Au final, vous ne verrez plus les problèmes, mais les solutions.

mexico regard chat roux

 

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11181

36 commentaires

  1. Pas toujours facile de retomber sur ses pattes … mais ça s’apprend !
    Désolée j’ai oublié de passer lundi …
    Belle journée Bernie !
    Cathy

  2. heureuse que cet article sur les animaux de compagnie t’ait plu, je pense qu’il faut réfléchir avant d’accueillir un animal, il n’y a pas que l’amour…..profitons du soleil, qui est printanier. bises. celine

  3. en tout cas le chat bien indépendant va où il veut, fait ce qu’il veut, nous en avons un qui se balade tous les jours dans le jardin, on a beau lui de ne pas rester, il nous regarde et se couche dans l’allée….d’un air de vouloir me dire parle toujours je fais comme je veux…(lol), passe une bien douce journée

  4. Pour le chat, retomber sur ses pattes est une capacité physique. Par contre, pour le genre humain, c’est une expression qui désigne une capacité intellectuelle et morale. Les hommes politiques et les médias ont l’art de retomber sur leurs pattes et, quand ils manquent d’arguments pour justifier une erreur, ils se taisent. Je n’ai jamais entendu un journaliste télévisuel reconnaître qu’il était dans l’erreur. Quand c’est le cas, il se tait comme s’il ne s’en était pas rendu compte. Chez nos médias, principalement les plus jeunes, l’égocentrisme est presque démesuré. Bonne fin de journée !

  5. Il a de la chance ce chat, je ne suis pas sure de retomber toujours sur mes pattes, ce doit être pour cela qu’elles me font souffrir.
    Belle journée c’est le printemps!

  6. Bonjour Bernie. Je partage ton analyse mais je suis têtue comme une mule et j’ai beaucoup de mal à lâcher prise. Heureusement j’y arrive parfois, comme après mon cambriolage, j’ai réussi à accepter l’idée d’avoir perdu mon ordinateur et mes cartes mémoires, fichiers et photos. Bonne journée

  7. bel article, j’ai aussi fait un choix différent aujourd’hui que la seule photo d’animaux de compagnie. bises.celine

  8. Oui la solution est de relativiser mais ce n’est pas toujours évident car l’affect joue énormément .
    Bonne journée Bernie

  9. Assez d’accord avec ta vision des choses mais juste (parce que je suis une emmerdeuse) 2 bémols.
    Il arrive parfois (monsieur Mamina en a été le témoin pendant son activité) que le chat ne retombe pas sur ses pattes… et aussi quand tu écris « la météo c’est en core trompée », je pense que tu voulais dire S’est avec un s, non ? Bises. Nous sommes toulousains quelques jours… on se voit autour d’un café ?

    • coquille corrigée, merci. J’ai aussi entendu qu’il arrivait qu’un chat ne retombe pas sur ses pattes, mais je n’ai pas eu le cas, heureusement. Arf pas mal pris cette semaine.. de la famille en vacances…

  10. C’ est une affaire de tempérament et de caractère, et s’ il est vrai que pendant la période active, il faut savoir parfois se faire violence, il m’ apparait qu’ une fois à l retraite , il est plus facile de s’ en tenir à ce qu’ on estime la vérité et de la défendre bec et ongles
    Bonne journée Bernie

  11. Etre apte à apprendre de ses expériences, à sublimer ses échecs et à conserver en toute circonstance son optimisme et sa confiance en soi est un signe de maturité intérieure. J’ai d’ailleurs remarqué que plus plus on développe sa résilience et sa capacité à évoluer et plus on est conforté dans ses choix par les réponses positives de son environnement.

    • Je ne parlaiis pas forcement de mon entourage, il m’est arrivé de faire des choix dans ma vie qui n’étaient pas forcement approuvés par mon entourage, et qui ce sont avérés être les bons pour moi. Je parle en faite des signes que m’envoie mon environnement.personnelle, comme savoir écouter ma voix intérieure

    • Je pensais entourage au sens large, mais effectivement je n’avais compris que tu parlais de ta voix intérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *