Souvenirs de nos étés passés

Bye bye l’été 2018, ça ne vous aura pas échappé, le calendrier est formel, pour nous les européens l’automne est arrivé. Difficile d’oublier cette saison qui est souvent plus légère que les autres, et qui est peut-être la saison la plus riche en souvenirs.

chat chatte noir blanc
Courtesy © Bernieshoot

 

L’été la saison des souvenirs

Nos photos, de vraies reliques de nos étés

Tout d’abord, vous le savez, une relique est un fragment du corps d'un saint (ou objet associé à la vie du Christ ou d'un saint) auquel on rend un culte. Et je me souviens, qu’une guide avait indiquée à un personne qui trouvait cela stupide, que nous avions tous nos reliques.

En effet, une relique c’est aussi un objet témoignant du passé auquel on attache moralement le plus grand prix. Ce lien affectif est souvent lié à un moment agréable, un moment de bonheur et naturellement à une ou plusieurs personnes. Réfléchissez, et si vous me dites que vous n’avez aucune relique de ce type chez vous, alors postulez au livre des records Guinness World Records.

De mon côté, même s’il y a des objets auxquels je suis attaché comme souvenir d’une personne, souvent défunte, ce sont les photos papiers qui sont sans doute mes reliques préférées, et notamment celles prises en été, souvent des souvenirs des premières vacances et des premières rencontres.

 

Aline, pour qu’elle revienne

Evidemment, les tubes de l’été sont des reliques musicales qui nous parlent aussi. D’ailleurs, il existe même des compilations des tubes de l’été. Et, nous sommes tous pareils dès les premières notes ou dès les premières paroles, nous pouvons enchaîner la suite… Et j’ai crié, crié

D’ailleurs, ce qui est intéressant, c’est de voir que ce phénomène traverse les générations. La question est posée par les médias tous les ans : quel sera votre tube de l’été ? Dans les années 70, 80 et peut-être 90, très souvent quand une chanson devenait le tube de l’été, c’était aussi le seul succès pour la chanteuse, le chanteur ou le groupe.

Finalement, les tournées des années 80, qui ont un énorme succès, ne sont-elles pas là pour mettre en scène nos reliques musicales encore vivantes ?

chat roux blanc collier namibie
Courtesy © Bernieshoot

 

Mais aussi, des souvenirs effacés

Tous les souvenirs ne sont pas égaux, n’oublions pas que le monde est profondément injuste. L’été, aussi, nous pouvons perdre un proche, un animal de compagnie… le malheur n’a pas de saison.

Pour autant, il me semble que le souvenir qui s’efface, c’est celui qui porte la peine, la douleur, et que finalement, ce sont les bons moments qui vont rester en mémoire. Même si, dans des cas particuliers d’affrontements, de disputes, de ruptures, c’est la violence du moment qui restera et ne s’effacera pas.

Pour finir sur une note positive, l’été se peut être aussi le plaisir de croiser un ancien collègue, qu’on avait un peu oublié, et le temps d’un instant, on se replonge dans des reliques communes.

 

Octobre rose

Pour notre défi photographique, tous les lundis d’octobre auront comme thème la couleur rose. Un thème à décliner sans modération, et je me réjouis par avance de l’imagination dont vous allez faire preuve pour illustrer ce thème.

lundi soleil rose octobre sunny monday pink october

 

Et vous, avez-vous des reliques de vos étés ?

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11308

27 commentaires

  1. La couleur d’octobre me permettra sûrement de plonger dans mes photos-souvenirs pour reprendre ma participation au défi, je ne suis pas chat !

  2. Ce qui est fabuleux, c’est que rien n’est oublié et que nous pouvons à tout moment reconnecter une chaîne neuronale pour nous souvenir…

  3. Bonjour
    Très beau chat pour le dernier
    « il me semble que le souvenir qui s’efface, c’est celui qui porte la peine, la douleur, et que finalement, ce sont les bons moments qui vont rester en mémoire.  » Exactement au moins après le temps du deuil et on se remémore grâce aux reliques mais aussi grâce aux traces laissées dans notre coeur tous les bon moments. Le souvenir ne s’efface jamais.

  4. Bonjour
    Tu as tout à fait raison , l’été est injuste .Pour moi il a été surtout l ‘analyse de mon passé ,avec une vie tellement tourmentée par ma vie privée, ma santé, mon entourage, mon vécu,mes chagrins et surtout tout ce que j ai perdu en choisissant une vie commune.Bref il m a servi à avoir le courage de l ‘écrire ,un jour j ‘espère que mon silence se rompra lorsque le livre sera publié si tout va bien.Au juste l ‘été synonyme de liberté, de gaieté n ‘est pas toujours une saison joyeuse pour tout le monde.
    Sur ce bonne semaine!

  5. Très sympa cet article comme toujours, mes souvenirs sont en effet plus liés à l’été, saison que j’affectionne et là me reviens en mémoire la chanson de MORT SCHUMANN un été de porcelaine, et mes premiers petits copains. Découvrir d’un coup qu’on ne laisse pas les garçons indifférents….

  6. Sur un blog, j’ai indiqué être impatiente de connaître le thème du mois d’octobre. Question bête : c’est forcément octobre rose 😉 !!

  7. Tu as raison les photos papiers sont les meilleurs reliques pour nous rappeler d’excellents souvenirs . L’été favorise en effet les clichés et je crois pouvoir dire que chez moi c’est un vrai sanctuaire pour la photo papier , j’arrive à ne plus avoir de place à l’intérieur de l’appartement pour mettre albums et photos .
    Les reliques musicales tiennent moins de place maintenant et souvent elles squattent un coin de notre cerveau sans demander plus .
    Quant au souvenir effacé, j’avoue que pour l’instant la perte d’un père au mois d’août ne se range pas encore dans cette catégorie , la douleur se ravive même tous les 16 aout
    Bonne journée
    Bises

  8. Je n’ai pas vu passer l’été mais sa dernière semaine fut un véritable régal pour moi.
    Bon début de semaine avec un temps pourri.
    Heureusement qu’il a attendu mon retour …
    (Compte-rendu, hier, sur mon blog, pour ceux qui ne l’auraient pas vu.)
    Bisoux, cher bernie

  9. La photographie immortalise l’instant, qu’importe la saison, et il n’ y a pas de saison pour se faire des mauvais souvenirs comme des bons… bel automne Bernie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *