Julie Valmont © QF PhotographicArt

Julie Valmont Star du X et modèle photo se livre sur son parcours

Julie Valmont Star du X pour Canal+ et Dorcel, modèle photo, rêve de productions françaises qui mettent enfin la bisexualité à l’honneur, cette femme épanouie sur les plateaux comme dans sa vie de couple se livre sur son parcours.

Julie Valmont Crédit photo © Cyri Photo
Julie Valmont Crédit photo © Cyri Photo

Julie Valmont : Être actrice X

Après quelques années dans le porno et quelques erreurs, j’aspire désormais à ne faire que ce que j’aime : des films avec scénario, non humiliants.

J’ai entamé ma carrière d’actrice X en 2012, à l’âge de 33 ans, complètement par hasard. Je participais à un reportage sur le libertinage, qui a ensuite été vu par un réalisateur de chez Dorcel. Il trouvait que je passais bien à l’image et m’a donc demandé si je voulais faire une scène. J’ai accepté pour le fun, sans me douter que j’en ferai beaucoup d’autres.

Ce n’est pas plus excitant que libertine

Être actrice X n’est pas plus excitant que simple libertine, c’est différent. Je reste libertine avant tout. Être actrice c’est du sexe, mais aussi un métier.

Pour certains films scénarisés, il y a un vrai travail en amont qui ne se résume pas à l’acte sexuel. Libertine, tu te lâches sans te poser de questions, sans t’occuper des caméras. J’aime les deux mais pour des raisons différentes.

Vie de couple solide

Ma vie de couple était déjà super solide avant le X. Nous communiquons beaucoup et gérons ma carrière ensemble. Je ne mettrais pas en péril mon couple pour une scène. Nous nous respectons et il est donc normal de nous mettre d’accord avant un tournage.

Je comprends que ce métier puisse être difficile pour un conjoint, en conséquence normal pour moi de l’écouter, si besoin est de discuter.

Julie Valmont © Eden Shoot
Julie Valmont © Eden Shoot

Julie Valmont : Je suis féministe.

Je suis également féministe : je pense que c’est une manière de s’épanouir en tant que femme, de vivre sa sexualité comme bon nous semble. Évidemment, une actrice féministe, c’est une actrice qui fait ce qu’elle veut, ne se sent pas obligée par nécessité ou par intimidation de faire telle ou telle pratique. Je me dis féministe, mais pas féministe engagée.

J’assume mes choix, ma sexualité

J’assume mes choix, ma sexualité, mes désirs et envies, mais sans pour autant manquer de respect aux hommes. Pour moi, la sexualité, c’est : fais ce que tu veux, à partir du moment où tu ne nuis ni aux autres ni à toi-même.

Pascal Lucas a été le premier réalisateur à me donner ma chance de tourner. Je lui avais demandé une scène en petit comité et en douceur pour ma première fois, car j’étais impressionnée et de nature super timide. Il y avait mon mari, l’acteur, la maquilleuse et le réalisateur. C’était très drôle comme scène et super excitant pour mon couple.

Toujours avec préservatif

Je ne tournerai jamais sans préservatif, même avec des full tests. D’abord parce que le seul homme à me pénétrer sans capote, c’est mon mari. Ensuite, je trouve ça dommage de promouvoir la protection et que le porno vu par beaucoup de jeunes ne serve pas d’exemple !

Je refuse tout ce qui est crachats, violence, double ou triple pénétrations. Ce n’est pas réaliste, ne donne pas une bonne image de la femme, et franchement je n’aime pas ça. Je ne suis pas une performeuse mais une actrice. J’aime une scène lorsque le rapport sexuel semble réaliste pour une grande majorité, mais en l’agrémentant un peu.

Julie Valmont © Noël Schwartz
Julie Valmont © Noël Schwartz

Jouer la comédie en fait m’a fait évoluer, ça m’a donné plus de confiance en moi. Je reste encore réservée parfois.

Porno et libertinage ont changé ma vie

Le porno associé au libertinage a changé ma vie. J’ai pris de l’assurance, je peux être autant fun et déjantée que super réservée. Je ne me laisse plus aller à mes envies. Par la force des choses, avoir une sexualité différente, cela ouvre aux jugements des autres…

Je me suis habituée aux regards, habituée à perdre des amis par exemple. Mais cette expérience est positive.

Nouveaux plaisirs

Le X m’a également permis de découvrir de nouveaux plaisirs, comme la sodomie que je ne pratiquais pas avant ! Je me suis dit que c’était une obligation pour tourner et qu’il fallait que je m’entraîne !

Et en fait, j’adore ça ! Donc finalement, je ne la pratique que très peu en tournage, car j’aime garder un jardin secret et conserver des pratiques juste pour ma vie privée.

Julie Valmont © Fredz Lebourg
Julie Valmont © Fredz Lebourg

Je joue souvent le rôle d’une épouse, directrice. J’aimerais jouer quelque chose de plus drôle, de plus léger. A contrario, j’aime les films sombres. Je me vois bien dans un truc glauque, pourquoi pas une tueuse en série !

J’assume mon recours à la chirurgie esthétique

J’ai eu recours à la chirurgie esthétique, j’assume ! J’ai refait ma poitrine. Je faisais un 85 c. La taille ne me dérangeait pas, mais la forme oui. J’ai donc eu recours à une augmentation mammaire, mais je voulais un résultat naturel avec une poitrine qui bouge. Maintenant, j’ai un 95 D et j’adore ! J’assume davantage mes rondeurs avec une poitrine opulente !

Julie Valmont : La nouvelle génération d’actrices X de 18-20 ans me fait peur

La nouvelle génération d’actrices X de 18-20 ans, cela me fait un peu peur. Je n’aurais pas pu être actrice si jeune. Je trouve important de découvrir sa vie sexuelle et de « grandir » en dehors des caméras.

Les expériences intimes et vraies m’ont fait apprendre, le porno vient seulement ensuite. J’ai fait ma première scène en étant femme et non sortie de l’adolescence, je trouve que ça fait une différence.

Et certaines ont oublié que c’est un réel job ! Il faut arriver à l’heure, apprendre son texte, être sérieuse sur le tournage car il y a une équipe autour de nous, il y a des règles à respecter. Il ne s’agit pas que de s’envoyer en l’air pour un billet. Et beaucoup n’ont pas pensé à l’impact sur leur vie privée et sur leurs proches.

Moins de budget donc moins de professionnalisme

Aujourd’hui, il y a moins de budget. Il y a un turn-over de filles, du coup moins de professionnalisme. Une fille apprend et se perfectionne, que déjà  on passe à une autre, c’est dommage. Les fans aiment ce côté starification et aiment à suivre ou à collectionner les films d’une même fille.

Julie Valmont : Modèle photo

Je pose pour de nombreux photographes. Mes  derniers coups de cœur en matière de photographe sont sans aucun doute Jean-François Téoulé, Fredz Lebourg et Philippe Moor !

Ce dernier a déjà en tête ce qu’il veut comme mise en scène, il s’entoure de maquilleuses et coiffeuses qui donnent une autre dimension à la photo !

 Il y a aussi un photographe peu connu, Aulono de pseudo qui a fait de jolies photos, d’ailleurs ce sont ces photos qui ont le plus de likes sur Facebook. J’ai beaucoup de shootings à venir, j’espère avoir de bonnes surprises à vous montrer et à être autre chose que l’actrice x en photos.

Julie Valmont © QF PhotographicArt
Julie Valmont © QF PhotographicArt

Julie Valmont : L’image du X colle à la peau

Le porno m’a fait découvrir que j’adore jouer la comédie. Si l’opportunité se présente, j’aimerais autant tourner dans un film drôle dans lequel je ne serais absolument pas mise en valeur ou alors dans un film dramatique ou un thriller. Mais l’image du X colle à la peau et il est difficile de faire autre chose ensuite.

En ce qui concerne ma reconversion après le X… Je ne sais pas encore, mais j’y réfléchis sérieusement. J’aimerais être encore dans le monde du sexe puisque j’aime ça. Je ne me vois pas entourée de gens trop conventionnels, cela serait vraiment trop triste pour moi ! J’ai besoin d’être avec des gens ouverts, de niveaux sociaux et culturels différents.

Julie Valmont, pour la suivre

Vous pouvez suivre et aimez la page Facebook de Julie Valmont.

Julie vous propose aussi de découvrir son book photo .

Contenu de l’article mis à jour le 14 septembre 2023.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11248

22 commentaires

  1. Amusant!, oui il faut l’écrire. Lorsque tu lis l’article très bien écrit au demeurant, c’est le contenu qui est rigolo. Cette femme issue comme elle le dit du milieu libertin, sexe en bretagne si je ne m’abuse, fait carrière dans le X, à des comptes réseaux sociaux sur lesquels elle fait une demande « de don » pour refaire ses seins (un exemple parmi tant d’autres), à des whish list sur amazon pour les crétins qui paient (et je met bien cela au temps présent) ses envies et en retour ils reçoivent une pauvre photo dédicacée ou une culotte portée ou que sais je d’autre, tente malgré son âge et son corps vieillissant de maintenir coute que coute son activité sur les réseaux pour montrer quelle est bien encore là! présente, certains paient même pour des show privés il suffit de se rendre sur ses différents réseaux pour le constater, ça m’a à peine pris 5 minutes . Et dans l’article elle souligne sans le vouloir une certaine jalousie sur différentes et nouvelles actrices qui arrivent sur le marché et prennent sa place! En dernier elle parle d’un photographe peu connu AULONO qui fait de belles photos, c’est son mari avec un autre pseudo!
    Lien sur sa whish list amazon pour prouver mes dires:
    https://www.amazon.fr/registry/wishlist/35UG2E2EOXF5J/ref=cm_sw_r_tw?

    Ce milieu est bien plus pervers que ce que montre les images et les reflets de celles ci dans le miroir.
    Son histoire a démarrée et elle prendra fin dans les méandres du porno, elle est déjà presque oubliée, d’ailleurs combien de films tournés en 2021? et combien pour 2022?
    Avec son compagnon julyannou elle tente le business du sexe depuis des années et si je parle de ce photographe dont elle relai les qualités ce fameux AULONO de pseudo dont je prétends que c’est bien le mari, un lien ici sur la page du bonhomme qui est bien son mari…les photos et les textes ne trompent pas
    https://twitter.com/Julyannou

    Donc quand on en est à mentir à tout de bras sur 10 questions pour un article, on voit tout de suite à qui on a affaire!

    Si c’est une névrosée, un nymphomane du sexe, ça la regarde mais surtout quelle arrête de nous prendre pour des idiots lorsqu’elle répond comme elle peut à des journalistes ou chroniqueurs, car oui comme je l’ai lu sur les précédentes réponses cette fille est bien une menteuse, un jour pourtant tout se sait!

    Pour finir, la seule chose qui dérange vraiment Valmont, c’est de ne pas être la plus grande star de X française et surtout de ne pas l’être restée, ça sent la fatigue et la fin de carrière car oui un jour tout s’arrête enfin si c’est pas déjà fait.

    • Mes propos en effet m’appartiennent, et même si cet article date de cinq années déjà, ma réponse n’aura elle pas pris une ride, bien au contraire!

    • Votre réponse ayant moins d’une semaine, heureusement qu’elle n’a pas encore pris de ride.

  2. un article que je suis contente d ‘avoir lu
    trop facile de juger les gens , c’est son choix , si elle se sent bien dans ces faits et dire quelle continue
    une jolie personne aussi , belles photos
    kénavo Bernie

    • Et c’est un plaisir de lire votre commentaire et de découvrir votre travail photographique

  3. Bonne année ciao bq projet dans le future soit réalisé et ton reve réalisé sincèrement va s’y je te souhaite bq courage aussi n oublie pas d ou tu vient ok ciao sérieux d abord éducation l amour et l affection aussi tendresse aussi la sante ciao

  4. Cette personne a fait le choix de faire ce qu’elle veut de sa vie, de son corps, sans se rendre compte qu’elle rend son mari cocu chaque fois qu’elle tourne, ses enfants qu’elle met dans la difficulté dans leur vie « normale », c’est une prostituée puisqu’elle vend son corps. J’ai honte pour elle et suis dramatisé pour ses proches.

  5. En fait, Julie est une belle mythomane et menteuse, elle se fait sodomiser à tour de bras si je puis dire dans ses films alors qu’elle prétend le contraire et garder ça pour son pauvre cocu de mari…. Ce milieu est vraiment un des pires qui soit et elle a beaucoup de chance d’être tombé sur un mec idiot !

  6. Moi je trouve que c est surtout son couple qui nous donne un bon exemple de vie commune, laisser faire à sa moitié ce qu elle désire tout en respectant ses volontés ,donnant sa confiance, forger leur amour malgré la jalousie qui doit tout de meme s installer pendant les tournages et les différentes facettes de cette vie si différente des couples ,disons « communs ».
    mais aussi ce qui me plait c est de pouvoir faire les choses en face de son conjoint,beaucoup de couples pratiquent l adultère en cachette (que ce soit à but professionnel,personnel,vis versa)et n ‘osent pas se dire les choses en face.
    Alors meme si je ne franchirais pas le pas,je dis:respect.
    Avoir le courage de faire ce qu’on veut ,de pouvoir toujours vivre avec la personne qu’ on aime,bref etre libre…
    et oui,moi cette liberté,je ne l aurai jamais.

    • Julie n’est rien d’autre qu’une prostituée. Mère de 3 gosses, elles ne pense qu’à baiser pour du fric et son cocu de mari est content, paraît-il ??? Je n’y crois pas un instant. Tout ça est parfaitement dégueulasse, écoeurant et j’espère qu’un jour elle finira sa vie seule, rejetée de tous.

    • Ah bon ! Un exemple, la femme qui se fait baiser et lécher les parties intimes…. avec un mari et trois enfants à la maison. Là, il ne s’agit pas d’adultère mais de prostitution car elle se vend et ne pense qu’à elle même. Franchement, elle me fait gerber.

  7. Un article qui sort franchement de l’ordinaire mais qui est super intéressant. Une personne qui doit avoir un moral d’acier aussi forte de caractère. On peut franchement être admiratif devant la façon de gérer et carrière et vie perso, surtout de sa franchise aussi. Bravo

  8. Une bonne description de sa vie, son parcours, savoir protéger son couple, et sa santé, ne pas tomber dans la vulgarité de certaines scènes pornos, comme elle le dit, plusieurs pénétration, que cela reste un fantasme face au iréalisme du sujet.
    C’est une image qui reste à jamais collée sur la peau.
    @mitié

  9. Une super nana qui assume !
    Bravo à elle et, surtout, qu’elle continue comme elle est.
    Une très bonne analyse de son métier, elle à la tête sur les épaules.
    Et tout ce qu’il faut, là où il faut. 😉
    Bon mardi et début de mois !
    Avec toujours du beau temps.
    Bisoux, bernie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *