Avoir la tête dans les nuages

Etre en permanence dans le virtuel des réseaux sociaux c’est être un peu déconnecté de la réalité et ne pas avoir les pieds sur terre. Pourtant, avoir la tête dans les nuages apporte une part de rêve où la poésie si nous prenons le temps de connaître les nuages.

Avoir la tête dans les nuages

Avoir la tête dans les nuages

La tête dans les nuages

Plus réel que le virtuel

Quoi de plus visible qu’un nuage qui est une masse visible constituée initialement d’une immense quantité de gouttelettes d’eau. La vapeur d’eau se condense dans l’air et tels les mots d’un poème elle prend différentes formes dans l’atmosphère.

Observons les nuages

Le stratus

Ils effleurent la surface de la Terre sans la toucher sous peine de se transformer en brouillard. Le stratus a une forme qui se modifie en continue. Sa couleur grise rend l’atmosphère un peu triste avec un soupçon de nostalgie.

Le stratus a son grand dame est devenu le symbole de la pollution des villes.

Le Cumulus

Il annonce avec sa pure blancheur le beau temps. Il s’impose dans le ciel et son sommet d’un blanc éclatant bourgeonne parfois. Il sait prendre une multitude de forme et fait fleurir l’imagination de celui qui prend le temps de les admirer. Il ne va jamais très haut, préférant rester sous les 2000 mètres.

Le Cumulonimbus

Il a pour petit nom « CB », mais c’est peut-être le plus grand et le plus terrible de tous. Sa forme d’enclume est caractéristique et il s’élève très haut. Il est redouté des pilotes qui préfèrent le contourner plutôt que de le pénétrer. C’est le nuage porteur d’avers, de grêles ou d’orages.

En situation orageuse, tout devient plus complexe et la situation aérienne presque imprévisible. Imaginez un trajet Strasbourg – Paris qui survole Dijon, la sécurité valait le détour ce jour-là.

Nuage du dimanche

la photo du dimancheC’est avec la tête dans les nuages que j’illustre le thème météo de la Photo du Dimanche. Bien sûr, la liste des nuages de cet article est bien incomplète et ne se veut pas scientifique. Au-delà des noms, observons les formes toujours inattendues de ces formes que la nature nous offre. Avec un brin de poésie et d’imagination, cela peut suffire à notre bonheur.

 

 

 

nuage et poésie

 

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Publications: 11096

19 commentaires

  1. En effet, je rêve souvent avec les nuages, je trouve qu’en ville le rêve est moins percutant que lorsque je suis dans les campagnes, pourtant c’est les mêmes ou presque.
    @mitié

  2. J’aime regarder les nuages, j’y vois des formes et des anges, tout en ayant les deux pieds sur terre.
    Belle semaine Bernie

  3. La tête dans les nuages , oui assez souvent, aussi bien au sens propre que figuré d’ailleurs .
    Les formes que prennent les nuages peuvent etre vraiment époustouflantes , que d’animaux étranges de personnages divers apparaissent et disparaissent aussi vite qu’ils sont venus. L’imagination ensuite prend le relais et l’évasion est garantie .
    Bon dimanche
    Bisous

  4. Salut,
    Tous les jours je prends au moins une photo du ciel.
    Je vais beaucoup sur les réseaux sociaux mais je ne suis pas déconnecté de la réalité.
    J’ai été correspondant de presse jusqu’à l’an dernier et j’ai appris beaucoup sur le terrain.
    Bonne journée

  5. ça m’arrive régulièrement de déconnecter un jour ou deux, souvent le samedi, hop je coupe tout !! pas de téléphone, pas d’ordi, juste quelques dessins animés à la télé avec bonhommet :o) bises

  6. Le choix du sujet est bien intéressant… Je viens de lire d’autres interprétations « météo » sur d’ autres blogs ! Bon dimanche. Cath

  7. Pour ma part j’adore regarder ces nuages qui parfois ont des formes bizarres , statiques où qui défilent à grande vitesse
    Un plaisir pour moi .
    Bonne journée Bises
    Lucia

  8. Ah j’ai encore su leur nom… j’oublie, sinon un ciel bleu d’été rempli de nuages blancs et c’est place aux bestiaire étrange et autres monstres… ,-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *