Pourquoi le marronnier fait aussi recette dans la blogosphère

Est-ce un cliché d’utiliser comme roue de secours un article marronnier ? La méthode dépasse les frontières de l’hexagone puisque nos amis anglophones ont aussi des chesnuts. La blogosphère n’est pas en reste dans ce domaine, mais est-ce un véritable problème.

Pourquoi le marronnier fait aussi recette dans la blogosphère

Pourquoi le marronnier fait aussi recette dans la blogosphère

Le marronnier

Presse

Dans les périodes creuses ou à date fixe, nous avons l’habitude de lire ou voir des sujets simplistes (ou pas d’ailleurs refaire surface). Les sujets sont d’ailleurs cycliques et en y réfléchissant nous pourrions faire une liste prévisible de ce qui nous attend.

Les sujets autour des pouvoirs occultes sur la franc-maçonnerie reviennent régulièrement et ce thème est un de ces serpents de mer qui est prêt à ressurgir, car c’est curieusement un sujet phare et source d’audience.

Les classiques des journalistes

Vous dire que nous allons avoir très bientôt des reportages sur les préparatifs des fêtes de Noël avec la semaine qui suit tout ce qu’il faut savoir pour éviter la gueule de bois de la Saint Sylvestre sont deux exemples faciles à pronostiquer.

Début septembre nous avons bien sûr découvert le coût des listes scolaires, puis la première rentrée et ses rires et pleurs, suivi du poids des cartables.

Dans les classiques qui nous sont servis nous trouvons les régimes miracles avant les vacances d’été pour mettre ce top bikini (oui le marronnier peut aussi être sexiste).

Origine du marronnier

En faisant quelques recherches, l’origine la plus répandue fait référence à  la tombe des Gardes Suisses tués par les émeutiers le 20 juin 1792, au Cours-la-Reine à Paris, sur laquelle fleurissait un marronnier tous les ans au premier jour du printemps. De la même façon, tous les ans, un article paraissait dans la presse pour relater l’événement, de faible importance il est vrai, mais attendu par les lecteurs.

feuille-couleur-automne

La blogosphère aussi

Le blogueur n’est pas un journalisme et même s’il bénéficie d’accréditation presse pour certains évènements nous ne devons pas mélanger les deux. Le blog est une courroie de transmission d’informations personnelles ou non qui ne sont pas forcément vérifiées et dont la véracité n’engage finalement que le rédacteur.

La blogosphère étant néanmoins un source médiatique elle n’a pas hésité à développer ses marronniers avec les mêmes thèmes récurrents et en développant les siens comme :

  • Comment augmenter votre nombre de visiteurs
  • Tout savoir sur le référencement
  • Faire vous-même votre logo
  • Le top 10 de tout et de rien
  • Pourquoi je blogue
  • Pourquoi j’arrête mon blog

Mais me direz-vous est-ce un problème ?

Il me semble que ce n’est pas le marronnier en lui-même qui peut être un problème, mais plus la puérilité ou le côté simpliste d’un sujet.

Comme exemple nous pouvons prendre les augmentations du 1er janvier un sujet certes marronnier, mais qui pourtant est très sérieux.

marronier-lumiere-sujet-feuille

Marronnier d’automne

Pour participer à l’automne qui est le thème de la photo du dimanche, mon esprit à penser marronnier et finalement cet article sur les marronniers est un excellent serpent de mer comme roue des secours.

 

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11188

24 commentaires

  1. les rediffusions ne sont pas ma tasse de thé surtout que je déteste le thé. Je fais mon blog comme je le sens, si mes lecteurs aiment, c’est bien sinon, cela n’a pas d’importance

  2. ha,ha,ha justement je me disait que mon blog entier est un marronnier ! Je fais les mêmes sorties avec ma famille, les mêmes activités familiales et les mêmes vacances depuis 6 ans !! lol Mais bon, je me dit que cet aspect cyclique et prévisible a également de bons côtés ! Merci mille fois mon cher pour ta participation !! J’apprécie énormément et j’aime beaucoup te lire !!

  3. La vie même est un éternel recommencement et rare sont les personnes qui inventent quelque chose de nouveau…le terme marronnier est surtout un terme journalistique et je ne trouve pas qu’il s’applique à la blogosphère, beaucoup plus créative à mon avis que nos médias…Moi aussi je préfère les châtaigniers 🙂 mais ton marronnier a de très jolies couleurs d’automne

  4. La jolie métaphore… Mais c’est vrai que l’on retrouve ces sujet un peu partout et suivant le rédacteur, j’aime bien en lire par moment. Il y a parfois de jolies idées que l’on peut partager suivant les thèmes…
    Belle soirée,
    Mariella

  5. C’est une expression comme tu l’entends que je n’emploie pas souvent, mais que j’ai souvent entendue, surtout dans la bouche de journalistes. Tes photos aux tons contrastés est un bel exemple d’automne !

  6. Personnellement je préfère le châtaigner. Il a des feuilles plus délicates, des fruits qui se mangent et il n’est pas victime de maladie comme les marronniers de nos parcs.
    Il y a aussi des sujets dont on ne se lasse pas. A la nième photo de papillon vue sur les blogs, je peux encore la trouver formidable.
    Bon dimanche sous les marronniers ou ailleurs

  7. Ton article me laisse perplexe. Je n’ai jamais utilise ce terme pour parler d’un sujet recurrent.
    Et je dirais.. niveau article, ca depend des moments.

  8. Certaine choses reviennent immuablement c’est normal, les saison reviennent les périodes plus ou moins marquées de l’année aussi, nos articles n’y coupe pas ce qui est somme toute normal. La vie et un cycle, parler de ces événements qui la jalonne coule donc de source, enfin je pense. Bon dimanche sous le marronnier?

  9. Salut
    Moi aussi je fais des articles marronnier surtout que mon blog met les évènements de la région alors bien sûr cela revient au moins tous les ans.
    Bonne semaine

  10. Salut Bernie,

    Pour ma part , je préfère de loin le châtaigner au marronnier … et ce n’est pas à cause des marrons glacés … Non :

    « Il faut chanter tout doucement
    La chanson de ses origines
    Celle qu’il me chante en sourdine
    En y mettant du sentiment  »

    Mais comme ton article est particulièrement intéressant, je l’ai reposté 😉 …

    @t

    alain

  11. c’est sur certains sujets sont immuables et reviennent chaque année, belle idée pour célébrer l’automne. bises. celine

  12. Bonjour,
    En effet, le liste n’est pas exhaustive, et si l’actualité est riche dans une période, seul les hebdos nous abreuvent de marronniers plus ou moins de bon aloi.
    J’aime bien la rue des marronniers à lyon avec toutes ses adresses gourmandes!
    Mais c’est vrai que la saison des marrons à recueillir et mettre dans sa poche pour chasser les rhumatismes!
    Bonne journée
    @mitié

  13. Trublion a raison l’histoire est un éternel recommencement, et les saisons aussi, donc forcément certains sujets reviendront éternellement!
    très belle journée
    danièle

  14. non, je déteste !! autant les lire, les publier, c’est pour moi faire preuve d’un tel manque d’originalité; alors je ne dis pas qu’il faut être original tout le temps, mais c’est le genre d’article qui me saoule très vite et je m’en désintéresse aussitôt – au suivant !! bisous, bon dimanche

  15. Quel joli enrobage pour nous présenter la photo du dimanche ! C’est sûr, toi, tu ne tombes pas dans la facilité. Belle journée Bernie !

  16. pour moi, c’ est l’ actualité qui fait mon fond, mais là aussi, ne dit on pas que l’ histoire est un perpétuel recommencement !
    Bon dimanche
    Amitié

  17. Ca me fait marrer, toutes ces histoires de référencement et de visiteurs : je n’y comprends rien et je m’en fiche !
    Qui m’aime me lit … 🙂
    Bon dimanche ( Sous la pluie et le vent, hier … )
    Bisoux, bernie

  18. Eh oui en thème communautaire nous suivons aussi les saisons… et ceci cela revient à l’an, on y mettant un peu de neuf, pas si simple… ah l’automne n’échappe pas à la règle avec ses couleurs… jolies !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *