Gris comme conclusion

L’aventure du projet photographique « 2015 projet 52 » se conclue donc aujourd’hui,  au travers d’un cinquante troisième thème illustré par la photographie de couverture. L’heure est au bilan.

sdf homme seul solitude misere solidarite

 

Le monde est gris

Grisaille de la vie

En cette période de fêtes, traiter le thème « gris » m’est tout d’abord apparu comme presque déplacé. Je ne recherche pas du « gris » dans cette période, bien au contraire, j’ai envie de couleurs qui explosent de lumière.

Mais voilà, suivre le projet photographique #2015projet52 organisé par Milie du blog C’est quoi ce bruit ?, c’est accepter pendant les 53 thèmes d’avoir à sortir de sa zone de confort.

J’ai du réfléchir, hésiter longuement avant d’opter pour mon choix photographique. La première hypothèse que j’ai validée, c’est de proposer une photo en noir et blanc. Le noir et blanc est d’ailleurs la technique, avec laquelle j’ai commencé à faire de la photo. La couleur existait déjà, je ne suis pas si vieux que ça tout de même, mais elle coutait bien plus chère que le noir et blanc. Un peu plus tard, je me suis équipé d’un labo photo, et là encore seul le noir et blanc était abordable.

Une fois cette décision prise, il fallait exprimer « le gris ». Ce pouvait être au travers d’un paysage, mais la douceur actuelle ne me permettait pas de prendre ce genre de cliché. Je ne voulais pas non plus, utiliser un post-traitement pour modifier l’atmosphère d’un paysage.

Alors, à l’heure où nous sommes au chaud, à l’abri des aléas de la vie, j’ai pensé à celles et ceux pour qui la vie est grise au quotidien.

Ils vivent dans la rue, ils sont de plus en plus nombreux, parfois même ils ont un travail, sans pour autant pouvoir s’offrir un toit. L’avenir n’est pas rose, misère et précarité continue de grandir sans que nos politiques ne nous donnent des signes d’espoir.

Alors cette photo est un témoignage, une apostrophe du regard, pour ne pas oublier que la misère est là, encore et toujours plus grise.

 

Bilan

Pour ma première participation à un projet photographique, sur une longue durée, je trouve positif d’avoir gardé la même motivation du début à la fin.

Cette participation m’a permis de sortir de ma zone de confort photographique. Je m’étais donné comme ligne de conduite, de ne pas anticiper les thèmes, pour me remettre à l’ouvrage toutes les semaines.

Les points d’amélioration existent de mon côté. Je n’ai pas assez pris le temps de regarder les autres participations. Mon inscription tardive sur Instagram  ne m’a pas permis d’être dans la bonne tonalité sur ce réseau.

Il me semble aussi que ma ligne éditoriale autour de ce projet a été trop décousue, et c’est sans doute, une ligne de progrès importante pour ma participation à d’autres projets.

Toutefois, pour terminer sur note positive, j’ avais choisi de ne présenter qu’une photo par semaine et, je pense ne pas avoir déroger.

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11240

26 commentaires

  1. Un magnifique billet et une photo pleine d’émotion. Merci de rappeler que nous avons de la chance d’avoir un toit, de quoi manger et ce qui déborde de la coupe car malheureusement au XXIe siècle, il n’en va pas ainsi pour tout le monde.

    • J’ai écrit ce billet en 2013, il est hélas encore plus d’actualité aujourd’hui, oui avoir un toit est une chance

  2. Très bon choix de photo, j’aime beaucoup le noir et blanc et ce cliché est très émouvant !
    J’ai beaucoup aimé tes participations à ce projet avec ton talent et ta poésie !
    Bravo et belle fin d’année

  3. Belle conclusion pour ce projet, si je peux dire « belle » sur le sujet que tu as choisi d’illustrer.
    Effectivement beaucoup de gris pour beaucoup de personnes et pourtant cette couleur peut être douce et reposante.

    Bonne Fin d’Année 2015 pour attaquer la bissextile

  4. Bon jeudi, Bernie !

    ╔═════════ ೋღ❤ღೋ ═════════╗
    ೋ ❤❤❤ Bonne fin d’année 2015 ❤❤❤ ೋ
    ╚═════════ ೋღ❤ღೋ ═════════╝
    ♥ Bisoux ♥
    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  5. Bravo… Moi il m’a manqué 4 ou 5 participations… Manque de temps et/ou d’inspiration
    Moi aussi j’ai envie de m’améliorer sur la lecture des autres participations!!!

  6. Bonsoir Bernard,
    Oui, cette année est bien grise, voir plus, un gris sombre. Ta photo en est une belle démonstration.
    Espérons que l’an nouveau qui s’annonce, le soit aussi pour le bonheur de la vie, sans être rose, du moins retrouver la couleur et l’amour, laisser les bancs pour les amoureux et non à la misère.
    Bonne soirée
    Bonne fin d’année
    @mitié

  7. ta photo fait au premier regard un coup de point dans le ventre! tous les éléments y sont, même le sac en plastique
    bravo à toi et quelle misère en 2016 de voir encoure cela

  8. Bonjour Bernard, bravo pour ton projet tes photos sont toutes superbes et cette dernière, magnifique!!! Bise et bonne journée dans la joie!

  9. Bonjour Bernie

    et ta photo est superbe…elle a une profonde âme….

    je n’aime pas attribuer des couleurs aux états d’âme aux sentiments…
    pour moi le gris n’est pas synonyme de tristesse…par exemple j’adore les cieux gris

    je dirais plutôt que le monde actuel est merdique pour beaucoup..

    passe une bonne future année Bernie
    bises *

  10. Oui, notr emonde est bien gris… hélas…
    Bonne fin d ‘année pour toi et les tiens, ainsi qu’une bonne nouvelle année…
    Merci de ta fidélité sur mon blog….
    Amitiés
    Jean

  11. Je pense même que ton choix est celui des 4 saisons !
    Il reflète bien la morosité qui s’ est installée en France, pour les pauvres en particulier !
    Passe une bonne journée
    Amitié

  12. c’est vrai la misère est bien présente ,et malheureusement on l’oublie parfois installé dans notre confort,
    bravo à toutes ces associations qui oeuvrent pour un semblant de bien être des plus malheureux
    bonne journée
    danièle

  13. Gris pour 2015, peut être un gri-gri pour 2016 ?
    Bon mercredi et bonne fin de semaine !
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *