Etes vous en danger de procrastination ?

La procrastination doit-elle être considérée comme une maladie ou un phénomène de notre siècle ?

Maladie ou phénomène la procrastination ne cesse de progresser au risque de nous mettre en danger.

procrastination danger @bernieshoot

procrastination danger @bernieshoot

Procrastination

Je vais le faire

L’emploi du futur proche est sans doute un des signes les plus marquants de la procrastination. Au cours d’une journée commencez à observer le nombre de fois où vous utilisez cette expression sans jamais faire ce que vous aviez annoncé.

Remettre au lendemain ce que vous pourriez faire immédiatement est une alerte de procrastination.

Ne vous affolez pas nous avons tous des choses que nous remettons au lendemain parce qu’elles ne nous paraissent pas prioritaire.

Le danger pour moi revient lorsque vous remettez tout au lendemain, vous repoussez les choses que vous savez importantes sans véritable raison.

 

Observez votre entourage

En écoutant votre entourage vous allez vite tomber sur ce collègue qui sans mauvaise volonté utilise régulièrement cette expression. Cela doit vous alerter sur une forme de fragilité de sa part une volonté de reculer pour ne pas avoir à se lancer dans une action qui lui fait peur.

Je ne parle pas du feignant par excellence, celui qui posera toujours des questions afin de trouver de fausses bonnes raisons de faire. Celui-là masque par ses questions et attitudes une incompétence notoire.

Si vous êtes manager et qu’un de vos agents utilisent systématiquement l’expression « je vais le faire » inutile d’essayer de le mettre en défaut. Vous devez vous attachez à le remettre en confiance en positivant et en lui fixant des priorités. Vous lui éviterez de tomber dans une procrastination chronique.

Chez les enfants remettre à plus le rangement de sa chambre est plus lié à une insouciance qu’à de la procrastination. Il est naturel de préféré s’amuser plutôt que de prendre en compte les contraintes de vie.

Néanmoins soyez attentif car si cela se produit systématiquement pour les devoirs, pour des sujets qui lui tiennent à cœur alors aidez-le à remettre de l’ordre dans ses priorités

J’allais le faire

Combien de fois avez-vous reportez un appel ou l’envoie d’un email, d’une lettre, d’un texto à un ami ? Et quand il vous contacte, votre première parole sera sans doute « j’allais le faire ».

L’argument « je n’ai pas eu le temps » ne tient pas derrière « j’allais le faire » se cache tout simplement « je n’ai pas pris le temps de le faire ».

La procrastination est une fuite en avant. Un refus de vivre et faire ce que vous demande le présent.

Vous constaterez souvent un grand mal être chez les personnes qui procrastinent. Au fond d’elle même elles le savent mais de là à le reconnaître et à changer c’est une autre histoire et comme toujours en parler suffisamment tôt est le meilleur des atouts pour sortir de la procrastination.

Il ne faut pas attendre de dire « j’aurais du le faire » en parlant d’une personne disparue, décrochez votre téléphone et appelez là avant qu’il ne soit trop tard.

Cultivez votre présent

Pour contrer cet influence sur votre cognitif de remettre à demain ce qui est important vous devez cultiver votre présent.

Soyons concret, si vous attendez le dernier instant pour envoyer le règlement d’une facture ou faire votre déclaration d’impôts alors dès réception d’une facture postez le règlement et faites votre déclaration dès que possible l’année prochaine.

Certes vous me direz que ce sont deux sujets désagréables et vous aurez raison. Alors pour être plus concret attendez-vous que le dentifrice soit vide pour en acheter un autre, attendez-vous de ne plus avoir de vaisselle pour la faire.

Je pourrais multiplier les exemples du quotidien. Pour avancer et fuir la procrastination, décidez vous à faire en disant je fais la vaisselle, je range mes vêtements, je trie mes photos.

Ne dîtes pas demain j’arrête de procrastiner, c’est maintenant que vous devez le faire.

Votre procrastination

  • Considérez-vous comme atteint de procrastination ?
  • La procrastination est-elle un mal être ?
  • Avez-vous des exemples de procrastination ?
Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
J'essaie de ne plus trop m'engager ainsi je prends moins de risques... <br /> Mais oui parfois je procrastine sans le vouloir, par manque de temps. <br /> Alors je dresse des listes et c'est un grand plaisir de noter "Ok" à côté de ce qui est fait...<br /> Amitiés cher Bernie
Répondre
B
tu es organisée et il faut bien gérer des priorités
J
On n’a jamais dépassé le génial Alphonse Allais dans l’art de la procrastination dont l’une de ses meilleures devises était : "Ne remets pas à demain… ce que tu peux faire après-demain." Il la suivit toute sa vie religieusement, mais avec beaucoup d’alcool quand même.
Répondre
B
excellent Jean-Pierre, dommage ne pas mettre le lien vers ton blog
M
Euh, et les devoirs repoussés au dimanche soir alors que j'avais tout le weekend pour les faire quand j'étais petite, ça compte ?...
Répondre
B
il y a prescription :)
C
Je ne pense pas avoir cette tendance mais... parfois j'aimerais!
Répondre
M
Ah :)
B
ah pourquoi ?
E
Hélas, j'ai cette tendance pour certaines choses... ça m'énerve et ça énerve l'entourage ! J'essaye de faire des efforts ! si si !<br /> je crois que c'est notre mode de vie (parfois si absurde) qui encourage cette pratique !
Répondre
B
tu en as conscience et c'est un bon début, essaye de modifier à chaque fois que tu peux
M
Je n'ai jamais eu pour habitude de remettre à plus tard ce que je DEVAIS faire tout de suite et c'est là à mon sens qu'une nuance s'impose : établir la différence entre DEVOIR et POUVOIR... L'idéal consiste à commencer par faire ce qui nous déplaît car nous trouverons toujours l'énergie ensuite dans la journée de faire ce qui nous plaît...la procrastination n'est pas une pathologie dont on souffre par hasard. C'est un sujet sur lequel j'ai pas mal travaillé pour un examen. <br /> C'est dans le cadre familial en général et durant l'enfance qu'il se met en place.<br /> Dans les familles ou l'on place la barre très haut et réprimandent les enfants s’ils ne sont pas les premiers. L’enfant a alors peur de décevoir, peur d’échouer. En n’agissant pas, il ne risque rien ! Ou aussi dans celle où on ne fait aucune confiance à l’enfant. Il est rabaissé ouvertement. À force de se voir dévalorisé à longueur de journée, il doute de lui et repoussent systématiquement les échéances. Ils y a aussi les parents possessifs qui rendent leurs enfants dépendants, et ils sont alors dans l’impossibilité de se prendre en charge, et de s’affirmer. Là encore, la procrastination peut être un mécanisme de défense .Quant à la famille distante, elle exprime son manque d’intérêt pour l’enfant en n’étant jamais disponible. Les enfants se demandent alors pourquoi on ne leur prête pas attention, désarmés, ils peuvent alors retarder de façon récurrente ! Freud a postulé qu' " au commencement était le ça ". Le " ça " constitue le Principe de plaisir par excellence. Lorsque celui-ci est débridé, il se heurte à un gendarme inconscient " Le Surmoi " qui se charge de le punir en le conflictualisant, vidant ainsi les réservoirs énergétiques, d'où les fortes angoisses que la procrastination peut engendrer.
Répondre
B
ton commentaire est très complet, tu connais le sujet et quelque part tu fuis la procrastination dans le sens où tu en connais les conséquences psychologiques
M
Je crois que j'ai toujours été plus ou moins atteinte de procrastination, même avant que le mot ne soit à la mode. Tant pis, j'assume.
Répondre
B
si tu n'en souffres pas alors ça va
L
As for myself, I am not a procrastinator...I am a pretty organized and punctual individual. I think that procrastination is definitely a bad habit and can be costly. For example, if you always pay your bills late it costs more, because most credit card companies charge interest on late payments. Not only that, but procrastinating can lead to stress. I pay my bills within a few days of receiving them, this way I don't forget, don't get charged any interest and I don't have to worry, which can lead to stress.
Répondre
B
you are well organised
A
Pas du tout et oui c'est maladif et vraiment du mal être<br /> <br /> bises
Répondre
B
exact
E
J'aime beaucoup ton article, il est très réaliste . Je pense l'avoir été atteinte , mais je me suis reprise à temps !<br /> Belle soirée Bernie
Répondre
B
alors tu comprends encore mieux mon message
B
Je crois que c'est ce qui m'arrive régulièrement !!! <br /> C'est grave docteur ??? <br /> Bisous à tout le monde !
Répondre
B
ça peut te donner beaucoup de mal être ...
C
Je procrastine de moins en moins... Sauf pour le rangement Parce que je n'aime pas cela ! Je crois que la maternité m'a aidée à être mieux organisée et je fais l'essentiel dans le temps imparti. J'ai aussi un boulot qui ne me permet pas de procrastiner car c'est toujours le speed ! Mais je sais profiter de la vie aussi...
Répondre
B
quand on aime profiter de la vie justement on ne procrastine pas beaucoup
L
Je n'ai pas le temps, mais priorité aux urgences et hop toujours chat passe
Répondre
B
alors ça va
C
non, je suis tout le contraire ^^ Un mal être, je ne sais pas ! mais oui, j'en ai des exemples autour de moi !
Répondre
B
tu vis dans l'immédiat !
C
A l'heure de tout faire vite et au maximum, l'art de remettre certaines choses au lendemain est plutôt très utile et allège le stress d'un rythme effréné.<br /> Nos ancien savaient gérer le temps, nous on courre tout le temps!<br /> bonne fin de semaine<br /> @mitié
Répondre
B
courir un vrai mal du siècle
K
J'aimerais bien être capable de remettre les choses au lendemain parfois mais j'ai une nature plutôt stressée, donc je fais toujours tout à temps et parfois en avance !
Répondre
B
toi stressée ?
P
Thank you for sharing Bernie!
Répondre
B
you're welcome
C
ça m'arrive de temps en temps de remettre les choses à plus tard mais quand ça doit vraiment être fait, je le fais de suite :)
Répondre
B
tu es sérieuse
C
Cela arrive de reporter les choses à faire :) mais cela n'a pas forcément d'incident immédiat donc c'est aussi la facilité de le faire.... pas bien ! ^^
Répondre
B
si tu le vis bien alors no souci
M
Je suis quelqu'un qui procrastine peu en règle générale.. Sauf là en ce moment précis où j'ai un sujet qui me tient très à coeur... et que je ne mets pas en acte. Je sais très bien que j'ai juste peur... Et merci de ton billet qui me rappelle q'u'il faut faire les choses tant qu'on peut.
Répondre
B
va au delà de ta peur ...
L
Ha nice legs!
Répondre
B
yes !
J
Non, je ne m'en considère pas atteint;.. mais j'avoue qu'en prenant de l'âge... je deviens compliqué avant de mettre en route pour faire quelque chose au point que je m'étais déjà posé la question... mais non...<br /> Pour moi c'est un mal être.... enfin les personnes que je connais qui en sont bien atteintes sont bien mal dans leur peau... mais je n'ai peut-être pas assez de recul et d'exemples pour en être absolument certain...<br /> Sincèrement<br /> Jean
Répondre
B
tu prends le temps de réfléchir avant d'agir
L
J'avoue je reporte beaucoup de choses ! Notamment en ce qui concerne le travail ...
Répondre
B
essaye d'avancer et de moins remettre, <br /> ça t'aidera
T
et en même temps, il parait que le stress fait des ravages !<br /> Le mieux est de préparer son emploi du temps pour le lendemain, et s' y tenir !<br /> Chaque chose en son temps, comme on dit, qui trop étreint mal embrasse<br /> Bonne journée<br /> Amitié
Répondre
B
justement la procrastination ajoute du stress puisque rien n'est fait
V
Oula, je suis un mauvais exemple de "procrastineuse" car j'aime me débarrasser de tout ce qui est "le devoir" de faire pour ne garder ensuite que le plaisir de faire. <br /> Donc, je fais ce qu'il faut en premier pour ensuite savourer l'envie de faire :)<br /> Belle journée à toi<br /> Val
Répondre
B
et tu sais bien savourer
J
Ah enfant j'étais du genre, deux minutes.... ,-) Grande fille, non je vais de l'avant... le remettre au lendemain ne résout rien !!! Gare à la maison et au boulot ce genre de comportement.... merci Bernie
Répondre
B
effectivement "2 minutes" est un bel exemple !
F
Il m'arrive de procrastiner... alors j'essaye de me donner des objectifs toutes les semaines...
Répondre
B
c'est une bonne méthode