Zoé - Alain Cadéo

Voilà un roman d’ Alain Cadéo, publié aux éditions MERCVRE DE FRANCE , que je peux qualifier de court roman mais d’une immense intensité. C’est pour une découverte qui s’inscrit dans le livre de chevet, le livre d’un moment tranquille que vous allez ouvrir et refermez sans vous rendre compte du temps qui ce sera écoulé.

zoé alain cadéo bernieshoot
Zoé

Vous avez sans doute comme moi croisé par petites touches des personnes dans votre vie  dont vous auriez aimé en savoir plus. Savoir aussi si ce sentiment était réciproque. Pensez à la boulangerie où vous alliez, à cette étudiante qui faisait un remplaçant. Vous l’aviez remarqué et vous vous en souvenez maintenant. Et bien voilà vous venez de découvrir Zoé.

Enfin ce n’est pas moi ni vous qui allez échanger avec cette jeune fille de 18 mais Henry, enfin c’est ainsi qu’elle le nomme, un sexagénaire solitaire qui vient acheter son pain.

Jamais un mot de trop, juste des regards mais une envie réciproque d’établir une correspondance, pas des rendez-vous, mais une correspondance pleine de tendresse, d’émotions, de respect.

C’est Zoé qui fera le premier pas en glissant un petit mot dans le pain d’Henry. Car bien sûr c’est d’un jardin secret dont nous parlons.

Tous les deux sont en quête d’un équilibre, Zoé nous parle de sa sœur Marine, son ainée, la fille parfaite qui lui manque temps. Henry va évoquer ses enfants …

Le style narratif utilisé tant pour Zoé que pour Henry nous fait entrer dans ces deux vies. Zoé ne supporte pas les relations avec les garçons, ça va lui coûter beaucoup, mais heureusement Henry lui écrit.

Le style est aussi direct, plein de poésie et tout s’installe rapidement ce qui est essentiel pour ce roman court

Henry écrit à Zoé :

"Quoi qu'il arrive, n'oubliez pas : rien ni personne n’a le pouvoir de saccager l'innocence. Quoi qu'il arrive nous devons nous battre pour préserver notre aptitude à la Joie."

Zoé a trouvé ce confident idéal que recherchent peut être toutes les adolescentes, il l’aide à se reconstruire et lui un vrai réconfort voir plus…

Le dernier chapitre est une merveille à lui tout seul, je ne peux l’évoquer car tout le charme, la beauté et la douceur de ce court roman en pâtirait vraiment.

Zoé d’Alain Cadéo doit très vite devenir votre livre de chevet.

 

L’histoire

Depuis que Zoé et moi échangeons nos écrits, j’ai la bonne impression d’avoir brisé ma solitude. Elle est, avec son écriture ronde, une petite boule de tendresse et d’originalité versée dans le café noir de ma mélancolie.

Quand je vais à la boulangerie, c’est désormais un réconfort de la voir exister au milieu des autres. Plus personne ne fait attention à moi. On ne me regarde plus de travers. Je suis enfin un vrai client, un habitué. Notre minute est devenue quart d’heure. Elle joue, rien que pour moi, son numéro parfait de boulangère.

Henry vit retiré dans une espèce de fort isolé au bout d’une piste de dix kilomètres. Tous les deux jours, le vieil homme se rend au village voisin pour acheter son pain.

C’est à la boulangerie qu’il rencontre Zoé, la jeune vendeuse de dix-huit ans. Au fil du temps, une curiosité réciproque et une complicité muette s’installent entre eux. Chacun est intrigué par l’autre, au point qu’un dialogue épistolaire et presque clandestin s’instaure : Zoé glisse des petits billets dans les miches de pain qu’achète Henry auxquels il répond avec une constance sans faille.

 

Alain Cadéo

Alain Cadéo a écrit plusieurs romans dont Stanislas, Le mangeur de Peur, Les anges disparaissent, La corne de Dieu, et des textes pour le théâtre. Il vit à Évenos, en Provence.

 

Votre livre de chevet

Aimez-vous les romans courts ?

Comment choisissez-vous votre livre de chevet ?

Zoé, l’avez-vous rencontrée ?

 

Contenu de l’article modifié le 4 mai 2021

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
j'ai essayé de répondre pour le livre mais impossible, je ne peux pas encore beaucoup bouger les bras, donc le livre donne envie de le lire, il me tente vraiment.
Passe une bonne journée
Répondre
D
Bonjour,
J'ai bien noté, il me tente vraiment.
Bonne fin de semaine.
D@net.
Répondre
S
Si je te dis que j'aime que les gros pavés :-)))
Bises Bernard
Répondre
C
Bonjour,
Un de mes livres de chevet, Les pensées de Marc Aurèle.
Bonne journée
@mitié
Répondre
C
J'aime beaucoup la couverture de ce roman, si j'avais plus de temps, j'en commencerait tout de suite la lecture ! bonne soirée :)
Répondre
M
Je lis très vite, alors je préfère les romans un peu longs, mais cela ne m'empêche pas d'apprécier les romans courts. Je n'aime pas par contre les "nouvelles".
Répondre
T
une très bonne idée, qui peut en engendrer, et améliorer la coexistance !
Bonne journée
Amitié
Répondre
C
Ce ton littéraire doit changer en effet et puis l'âge ne fait rien à l'affaire, comme disait Brassens, je crois.
Pourquoi pas une relation platonique entre ces deux êtres ayant une grande différence d'âge ?
Ce sont deux âmes qui se rencontrent.
Amicalement.
Répondre
D
Je suis sûre que j'aimerais ... si j'avais le temps.
Répondre
N
(^◡^)✿

Bonjour cher Bernie et merci de nous parler de ce roman ❤
Tu me donnes envie de le lire.

GROS BISOUS d'ASIE et bonne journée !
Répondre
M
Bonjour Bernard, il a l'air superbe ce roman, merci du partage! Bise et bon jeudi dans la joie et la tendresse!
Répondre
M
Les petits billets glissés dans les miches de pains, ça me fait penser à un film que j'ai vu au cinéma ''The lunchbox" une relation épistolaire entre deux êtres délaissés, une jeune femme au foyer et un vieux veuf solitaire. C'était carrément sublime.
Il m'arrive de lire des romans courts, d'ailleurs j'en avais présenté un dans un de mes articles" livret de famille" de Magyd Cherfi.
Répondre
D
hello ... je suis accro à la lecture et je ne peux m'endormir le soir sans lire quelques lignes et il n'est pas rare que je me réveille en sursaut quand le livre tombe par terre ... en général, je choisis des histoires courtes, sereines ou gaies et faciles à lire .... je garde les romans philosophiques ou ésotériques pour les jours de grand stress !! lol mdr
Je n'ai pas encore eu le bonheur de rencontrer une Zoé ... mais j'adorerais
bonne soirée - bisous
Répondre
J
Oui plutôt Bernie, les romans fleuve très peu pour moi, merci pour ce partage intéressant, jill
Répondre
P
je vais le lire on le trouve partout ou par internet bisous aaplus
Répondre
S
Bonne soirée mon ami
Bisous
Répondre
L
Et tu en parles très bien en plus
A bientôt
Répondre
A
J'ai toujours préféré les romans courts même ;) Celui-ci a l'air très bien !!
Répondre
C
ça a l'air pas mal !!
Répondre
B
je crois que tu apprécierais
J
Tu es toujours source de découverte pour moi ça me fait toujours plaisir de parcourir ton blog.
Répondre
B
merci !
C
coucou
bonne journée
bisousssssssss
Répondre
B
et Zoé ?
R
passage très rapide cause retard important mais ton livre à l'air bien. Bises
Répondre
B
prends le temps de revenir ou mieux de lire Zoé
P
Spesso i romanzi corti sono migliori di quelli lunghi, non conosco l'autore, ma provo a guardare se lo trovo in italiano, la tua presentazione mi piace molto e mi incuriosisce.
Ciao, Patrizia
Répondre
B
Grazie Pat
L
Je préfère les romans longs, les gros pavés qu'on prend plusieurs jours ou semaines à lire ! J'adore me le trimbaler partout le temps de le terminer. Les romans courts, c'est pratique pour le train par exemple :)
Répondre
B
j'aime les deux, celui ci est idéal comme livre de chevet d'un ou deux soirs
N
Je ne connais pas du tout Alain Cadéo, mais ce roman me semble pas mal du tout.
Je te souhaite une bonne journée.
A bientôt Bernard.
Répondre
B
ce roman est un petit bijou